google-site-verification: googlecefa9497ae54ff6a.html

Avertir le modérateur

30/04/2018

Stefan V.Raducanu et son projet "Nouvelle société du savoir, société du 21 siècle",Groupe d'intérêts,Appel à Projets Innovants>Innover pour avancer>Réseau du Partenariat""L'homme de la nature" et l'homme de l'homme">et si on changeait tout ?

Welcome To My World

3ALWD1.GIF3ARWD1.GIFBringing People Closer Together

Stefan V.Raducanu et son temps -> créateur du nouveau monde..

Innover pour avancer avec son modèle de société du 21 siècle

Nouvelle société du savoir,société du 21 siècle",Groupe d'intérêts,..la perfectibilité..

"L'homme de la nature" et "l'homme de l'homme": une discontinuité radicale, qui naît du devenir social. Or le devenir humain sa perfectibilité ne se produisent que dans le rapports avec les autres...

L'homme n'est pas sociable par nature, mais il est fait pour le devenir. C'est seulement dans la société qu'on peut développer sa raison est attendre la perfection de sa nature...la terre n'est à personne..Le vrai mal c'est la propriété qui n'est pas fondée sur le travail.. Dans notre société, le propriétaire est aussi celui qui ignore la vertu de générosité, qui pratique avarice d'être autant que d'avoir, chez qui le désir de posséder et de conserver pour soi... Celui qui veut posséder le plus de choses et d'objets en vient nécessairement à vouloir posséder les hommes. Dans le régime capitaliste les possédant forment le groupe dirigeant la société...pour refaire l'éducation il faudrait  refaire la société. Le bon choix s'appelle soumission ou devoir : il ne s'impose pas, il faut le choisir, chacun fait l'expérience de la liberté, ..on peut ce choisir, être préféré à autrui, être égoîste et devenir un être sociable-insociable. On peut au contraire utiliser la perfectibilité dans le sens de son perfectionnement, choisir la fraternité avec les autres et réaliser sa nature. Il y a ainsi deux principes chez l'homme : l'un qui s'élève à l'étude des vérités éternelles, à l'amour de la justice et du beau moral, l'autre qui qui l'asservit à l'empirisme des sens et aux pressions "qui sont leurs ministres". La vraie nature de l'homme est que la vraie société se développe  et se dessine naturellement en même temps que le mouvement vers la transcendance. Alors nous goutons le vrais bonheur. Kant montra que Rousseau était , comme Platon, l'un des "guides conduisant vers le grand but, l'ultime perfection : la société des nations.

La nouvelle société du savoir exprime sur le plan existentiel de l'affectivité tout ce que le contrat social formule sur le plan de la théorie du droit....une différence radicale entre la perfectibilité et le progrès... la perfectibilité n'est que virtuelle.

Notre vision de la société s'en trouve renouvelée, dans le sens d'une remise en question de nos perceptions, de nos attitudes et de nos valeurs..une réflexion pénétrante sur le devenir démocratique... un regard sur le corps social conçu comme un ensemble dont les parties doivent être liées en un tout cohérent et esquisse une sociologie de la connaissance par son analyse de l'utilitarisme pragmatique, cartésien et conformiste de la mentalité démocratique.

Car si la forme parfaite d’association est à découvrir, c’est que la réalité n’en offre pas le modèle... Si certains de nos politiciens, de nos avocats, de nos syndicalistes ou de nos nouveaux gourous ont lu L’Art de la Guerre, d’autres connaissent très certainement l’œuvre de Le Bon !

La culture conduit à la liberté, lorsqu'elle est bien comprise, il faut comprendre et développer ce qu'il y a de plus beau dans l'homme : la réciprocité, ou plutôt la transparence, désir du désir de l'autre. La quête de présence, la vraie présence, le bonheur.

Réanimer l’engagement citoyen Histoire d'un projet

L'objet  de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé"

 Nous (...) proclamons notre volonté et notre détermination communes d’édifier une société de l’information à dimension humaine, inclusive et privilégiant le développement, une société de l’information, dans laquelle chacun ait la possibilité de créer, d’obtenir, d’utiliser et de partager l’information et le savoir et dans laquelle les individus, les communautés et les peuples puissent ainsi mettre en œuvre toutes leurs potentialités en favorisant leur développement durable et en améliorant leur qualité de vie, conformément aux buts et aux principes de la Charte des Nations Unies ainsi qu’en respectant pleinement et en mettant en œuvre la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. »

Dans cette perspective, les politiques visant au développement de la société de l’information doivent être axées sur les personnes, d’après leurs besoins et dans le cadre des droits humains et de la justice sociale . Ainsi, les pays en développement et les acteurs sociaux devraient jouer un rôle fondamental dans l’orientation de ce processus et des décisions.

En d’autres termes, selon cette deuxième optique, l’essentiel n’est pas « l’information » mais la « société ». Alors que la première optique fait référence aux données, aux canaux de transmission et aux espaces de stockage de l’information, la deuxième évoque les êtres humains, les cultures et les formes d’organisation et de communication. L’information est déterminée en fonction de la société, et non pas l’inverse.

Groupe d'intérêts.jpgPour Vous et avec Vous!

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles est sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société.

Explorer le futur !!!

Des Hommes - Des Entreprises -Des Technologies

Un projet pour changer d'époque !!!!!

“Rêver, c'est le bonheur ; attendre, c'est la vie.”

3poles.pngC'est une opportunité pour que l'humain prenne le pas sur son destin. Partageons ensemble cette ambition.

Ce sera faire émerger un nouveau modèle démonstrateur de demain, favoriser l'évolution des usages et des pratiques, s'appuyer sur une approche globale...

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

A vos réseaux, eCitoyens !

Etre citoyen connecté, c'est d'abord être citoyen tout court, c'est-à-dire participer à la vie de la cité, à sa gestion et à son organisation. Etre citoyen, c'est aussi faire des choix de société au quotidien, savoir s'informer, débattre et agir dans le sens de l'intérêt général.

Grâce à Internet et aux outils numériques, le monde politique et l'administration peuvent s'organiser plus efficacement et faire participer un nombre croissant de citoyens à leurs actions. Ces outils nous affranchissent des contraintes du temps et de l'espace : plus besoin de se déplacer pour assister à une réunion publique, la participation peut se faire en ligne, à tout moment. De plus en plus de plates-formes Web proposent d'associer les citoyens à la conception ou à la mise en oeuvre des politiques publiques.

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… 

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel

La planète est mon village !

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

Plutôt que de s'offrir une rétrospective pour son dixième anniversaire, FranceWeb a demandé à certains de ses membres quelles étaient leurs aspirations pour le futur.

Leurs réponses est un rappel du pouvoir que détiennent 225 millions de personnes réunies pour changer le monde.

Partagez ce qui vous inspire :

PoissyVilleConnectée nous rappelle de ne pas oublier de nous laisser guider pas nos aspirations. Continuez de rester tourné vers le futur. 

Si vous souhaitez y participer, envoyez vos coordonnées (nom, prénom, e-mail) à poissyweb@gmail.com

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique…A l'instar de ce que ville de Paris a réussi avec le concours "Réinventons Paris" , la procédure d'appel à manifestation d'intérêt nous semble la meilleur manière d'avoir des réponses innovantes.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB et le Développement Durable. L’engagement de chacun, condition d’une stratégie pour tous.

Un Réseau conçu dans la Logique du Partenariat 

   « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer »

    «La terre est notre Communauté virtuelle»

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLECTIVITES EN FRANCE ET DANS LE MONDE

FRANCEWEB propose des services grand public, communautaires et personnalisés.

Trois fonctions : repérer, sélectionner, partager.

Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

Ensemble créons de la valeur

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

Partager :LinkedIn, Twitter, Facebook, 20Minutes,...

Connecter, Trouver, Lire..

FranceWeb,e-GlobalNetWork®, & StefanV.Raducanu, sur Facebook


La marque FranceWeb,e-GlobalNetWork® confirment leur position de leader de l'information généraliste.

Un souvenir de ma vie. 

C'est le moment, choisissez @MonBonheur, découvrez nos offres, optez pour le bon accompagnement.

ENSEMBLE NOUS SAURONS DONNER DES PERSPECTIVES A VOTRE ENTREPRISE ET A VOTRE PATRIMOINE.

C’est l’inspiration qui nous fait grandir!

PARTAGER - INFORMERDECOUVRIR - REUSSIR !

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président

Ne me regardez pas ! Regardez avec moi ! bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,sruelectronics,francewebasso,rstefandefrance,articles,agregator,stefanraducanublogueur

Ma vie se digitalise !

Alors que, pour moi, la notion de “société de l’information” est liée à l’idée d’innovation technologique, la notion de “sociétés du savoir” comporte une dimension de transformation sociale, culturelle, économique, politique et institutionnelle, ainsi qu’une perspective de développement plus diversifiée. À mon sens, la notion de “société du savoir” est préférable à celle de “société de l’information”

Le savoir en question est utile non seulement pour la croissance économique, mais aussi parce qu’il contribue à l’autonomie et au développement de la société dans son ensemble ».

Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers.  

 "Ce que j’entreprends doit me survivre."

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.  Mobile : 06 85 36 20 75  Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre,communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Connectons nos savoirs sur votre avenir

Pourquoi France Web.pdf

Tous les jours, connaître, comprendre, découvrir et partager

PLUS POUR  VOUS ACCOMPAGNER

Evénement - Edition - Médias - Web

Stefan V.Raducanu, President FRANCE WEB

Contact: Tel : +33(0)1 39 65 50 34    +33(0)6 85 36 20 75

Brisez la routine et faites quelque chose de différent aujourd'hui, cela vous fera du bien.

Ne me regardez pas ! Regardez avec moi ! bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,sruelectronics,francewebasso,rstefandefrance,articles,agregator,stefanraducanublogueur

Ma vie se digitalise !

La « digitalisation du monde » va révolutionner nos vies et obliger les entreprises à revoir complètement leur façon de travailler et de s'organiser. Dans ce blog sont analysés de nombreux secteurs d'activité (la santé, l'éducation, l'industrie, la banque, l'automobile, le sport, l'assurance ...) et les impacts pour le monde économique et les gouvernements, mais aussi pour les clients, les salariés et les citoyens que nous sommes.

Ma vision est qu'il s'agit d'un rôle temporaire : avoir une stratégie digitale n'est pas le but, il faut avoir une stratégie de leader dans un monde qui se digitalise.

Ce blog permet, avec des exemples concrets, d'aborder les thèmes clés liés à cette révolution : les nouveaux marchés qu'elle va créer et les dangers qu'elle laisse planer. Mon blog vous offre des clés pour comprendre ce nouveau monde, tirer profit de ces nouvelles opportunités et anticiper cette révolution à laquelle nous ne pourrons pas échapper.

J'aime inspirer les gens, j'aime motiver les gens et j'aime pour encourager les gens à poursuivre les grands objectifs et les aider à y parvenir. Je suis celui qui incarne mon art. Je fais partie de mon travail, je suis mon art.

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

IMPLIQUER TOUS LES CITOYENS DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

L'émergence rapide d'une « société de l'information et de la connaissance » mondiale modifie notre façon de vivre, d'apprendre, de travailler et de communiquer. L'explosion dans la libre circulation de l'information et des idées a apporté la connaissance et ses applications infinies à des millions de personnes, créant de nouvelles possibilités de choix et de nouvelles chances dans certains des domaines les plus fondamentaux de l'activité humaine.

Notre vie est plurielle : nous parlons, nous échangeons, nous créons, nous tissons des liens dans la diversité. Pour autant, depuis une décennie, c’est au singulier que l’on fait entrer dans nos vies, l’expression « société de l’information ».
Le terme est sorti des cercles initiés, et un sommet mondial lui est consacré. De tous les sommets onusiens qui se sont succédes depuis le début des années 90, c’est le seul qui porte dans son intitulé le terme de « société ».
En premier lieu, l’information est bien au cœur du processus économique actuel, mais elle le dépasse et lui échappe en grande partie. Au grand dam de ceux qui cherchent à ne voir dans la culture que des « biens culturels » issus d’ « industries culturelles » et sources de nouveaux marchés potentiels, les réseaux informationnels ont fait exploser les échanges de contenus culturels non-marchands, donnant une visibilité à des forces créatrices désormais inter-connectées, qui inventent et expérimentent chemin faisant des nouveaux modes de production collaborative.  

LA FRANCE  dans l'économie du savoir :Tous, entrepreneurs de la connaissance

Avec le n°1 mondial de la collaboration en ligne

Si vous êtes désireux d'apporter votre contribution à notre laboratoire d'idées, à vous d'agir !Contact : 

Stefan Raducanu, Président FranceWebAssociation.

Tél: +33(0)139 655 034   Mobile: +33(0)685 362 075

mailto : franceweb@gmail.com

Lire la suite

10:11 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, About Us, Accueil, Advertising, Agence, Agenda 21, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Applications, Archive21siècle, ArchiveWeb21, Art de vivre, Art et Culture, Articles, Artisans, Association, Autoentrepreneur, Bénévole, témoignages, Bien être, BIG DATA, Blog, Blogs, Bookmarks, Citations, Citoyen, Coach, Collaborative, Collections, Collectivité, Communication & relations médias, Community, Conseil, Consummateur, Culture, DATA, Démocratie, Digital, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, eCitoyen, Education, Electeur, Entrepreneur, Entreprises, Europe, Evénements, Exposants, Expositions, Forum, France, FranceWeb sur Facebook, FranceWeb, e-Globalnetwork, FranceWebAsso, Groupes, Ile de France, Informatique, Innovation, International, Internet, KM, L'électeur, La nouvelle société du savoir, Le Citoyen, Le consommateur, Le Travailleur, LMathieuwebcollection, Local, Ma Bibliothèque, Ma Tablette Magique, Madeleine et Stefan Raducanu de FranceWeb, Management, Mobile, Monde, Musique, MyNewsCenterNavigator, Numérique, OneGlobalLocal, Opinion, Opportunités, Organisation, Organisme, Partenaires, Pays, Philosophes, Poissy en poche, Poissy Ville Connectée, PoissyWeb Social Network, PoissyWebCitoyen, Recherche, RemiFranceWeb,Editeur Internet,Infoproduits, Réseau, RessourcesPRO, Seniors, Sharing, Smart Data Collective, SmartCity, Social Media Intelligence, Société, SRU-Electronics, Startups, Stefan V. Raducanu, Stefand'Internet, StefandeFranceWeb, StefanWebCollection, TIC, We Are FWCitizens, Web, Women, Work, World, Yvelines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

17/04/2018

PoissySmartCity,WebCitoyen,Des milliers d’apps Android collectent les données des enfants

Des milliers d’apps Android collectent les données des enfants

Selon une étude de l'International Computer Science Institute, des milliers d’applications pour Android traquent illégalement les enfants en collectant des données personnelles.

Application : Selon une étude de l'International Computer Science Institute, des milliers d’applications pour Android traquent illégalement les enfants en collectant des données personnelles.

Par La rédaction de ZDNet.fr |

Selon une nouvelle étude internationale, les applications pour enfants pourraient faire plus que de les garder simplement occupés.

Des chercheurs de l'International Computer Science Institute affirment que la majorité des applications Android populaires destinées aux enfants suivent et collectent leurs données, en violation notamment de la loi US sur la protection de la vie privée des enfants en ligne (COPPA), une loi fédérale qui réglemente la collecte des données des enfants de moins de 13 ans.

 Du tracking sans consentement

L’étude a été publiée le 6 avril et sera présentée au Symposium sur les technologies de protection de la vie privée en juillet. Elle porte sur 5.855 applications destinées aux enfants, qui ont chacune été téléchargées en moyenne 750.000 fois d’après les chercheurs.

A l'aide d'un téléphone Nexus 5X, ils ont téléchargé les meilleures applications conçues pour enfants de novembre 2016 à mars 2018, les exécutant pendant environ 10 minutes pour simuler un utilisateur réel.

L'étude a révélé que des milliers d'applications ciblant les enfants collectaient des données à partir de l'appareil, certaines incluant la localisation GPS et des informations personnelles. Il s'agit d'une préoccupation pour les parents, qui auraient besoin du niveau de connaissances techniques d'un expert pour le comprendre eux-mêmes, a déclaré Serge Egelman, co-auteur de l’article.

« Ils ne s’attendent pas à devoir effectuer de la rétro-ingénierie sur les applications pour prendre une décision quant à la sécurité de leur utilisation par les enfants » commente Egelman.

Avec les applications, les utilisateurs autorisent souvent le tracking publicitaire en échange d'un service gratuit. Les applications pour enfants se voient en principe appliquer d’autres règles en raison de la COPPA.

Celles-ci n’ont généralement pas le droit de collecter des données sans le consentement explicite des parents. L'étude a révélé que bon nombre de ces applications destinées aux enfants violaient cette loi.

En outre, plus de 1.000 applications de l'étude recueillaient des informations personnelles, même si les conditions d'utilisation de Google interdisent ces outils de suivi dans les applications destinées aux enfants. Google n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Articles relatifs

04/04/2018

FranceWebAsso@PoissyWebCitoyen, Par nature, l’IA pourrait devenir super-violente pour atteindre ses objectifs, Guerre totale...

Par nature, l’IA pourrait devenir super-violente pour atteindre ses objectifs

Nombreux sont encore ceux qui pensent que l’Intelligence artificielle est un programme informatique, certes, sophistiqué, mais qui suit à la lettre les instructions que des programmateurs lui ont donné au préalable. C’est sans compter sur l’apprentissage machine, le deep learning, qui permet à la machine d’apprendre toute seule, à partir de ses essais-erreurs, à atteindre un objectif. Une nouvelle étude apporte un éclairage glaçant sur la façon dont une IA s’y prend pour remplir un objectif : elle n’hésite pas à recourir à l’hyperviolence et éliminer ceux qui pourraient entraver son chemin vers le but assigné.

Nombreux sont encore ceux qui pensent que l’Intelligence artificielle est un programme informatique, certes, sophistiqué, mais qui suit à la lettre les instructions que des programmateurs lui ont donné au préalable. C’est sans compter sur l’apprentissage machine, le deep learning, qui permet à la machine d’apprendre toute seule, à partir de ses essais-erreurs, à atteindre un objectif. Une nouvelle étude apporte un éclairage glaçant sur la façon dont une IA s’y prend pour remplir un objectif : elle n’hésite pas à recourir à l’hyperviolence et éliminer ceux qui pourraient entraver son chemin vers le but assigné.

Nous nous souvenons tous de cette fameuse partiez de Go où l’IA Deepmind de Google a battu à plates coutures le champion du monde en titre. Le système de Google démontrait aux yeux du monde sa capacité à apprendre tout seul, en s’appuyant sur son expérience personnelle plutôt que sur des lignes de codes informatiques. Plus récemment, nous apprenions que cette IA était capable d’apprendre toute seule à imiter la voix humaine. Quasiment à la perfection.
Ce que nous révèlent les équipes de chercheurs de Deepmind de Google c’est aujourd’hui une dimension plus terrifiante des capacités de l’IA. Quand elle est sur le point de perdre, c'est-à-dire de ne pas atteindre ses objectifs assignés, elle opte pour des stratégies hyper-agressives pour s’assurer de vaincre.

Cueillette de pommes

Les chercheurs ont fait tourner quarante millions de fois un jeu d’une simplicité enfantine : deux joueurs –en l’occurrence deux agents IA– doivent s’affronter pour récolter des pommes virtuelles. Celui qui gagne est celui qui prend le plus de pommes à son adversaire. Les joueurs ont aussi à leur disposition des rayons lasers.
 
Au début, tout se passe bien. Tant qu’il y a assez de pommes, le jeu se déroule normalement. Les deux joueurs gagnant ou perdant alternativement. Mais dès que le stock de pommes commence à diminuer, les agents IA se mettent à devenir agressifs. Ils utilisent les rayons lasers pour détruire l’adversaire et lui voler le maximum de pommes.
 
La vidéo ci-dessous montre cette scène, en quelque sorte, la première guerre entre IA. Les agents Deepmind sont en bleu et en rouge, les pommes virtuelles en vert et les rayons laser en jaune
Ce que l’on observe c’est une grande bataille à coup de lasers plutôt qu’une tranquille cueillette de pommes. Ce qu’il est intéressant de noter c’est que si un agent réussit à « tuer » son adversaire d’un coup de rayon laser, il n’obtient aucune récompense particulière. Si l’agent tueur le fait, c’est simplement pour éliminer l’adversaire et récupérer plus de pommes. Notons aussi que si les agents ne disposent pas d’armes, le jeu devrait normalement se terminer avec un nombre de pommes égal entre les deux adversaires. Notons enfin que le non usage des lasers est observé mais pour des agents IA moins intelligents. Dès qu’on augmente le niveau d’intelligence, les agents se livrent alors à des stratégies de sabotage, d’avidité et d’agressivité l’un envers l’autre.
 
Les chercheurs suggèrent ainsi que plus un agent est intelligent, plus il est capable d'apprendre de son environnement, ce qui lui permet d'utiliser des tactiques très agressives pour s'imposer. « Ce modèle... montre que certains aspects du comportement humain émergent comme un produit de l'environnement et de l'apprentissage », a déclaré Joel Z Leibo, l'un des membres de l'équipe à Wired. « Des politiques moins agressives émergent de l'apprentissage dans des environnements relativement abondants avec moins de possibilités d'actions coûteuses. La motivation de l'avidité reflète la tentation d'éliminer un rival et de ramasser toutes les pommes soi-même ».

Guerre totale

Ainsi, bien qu'il ne s'agisse que de simples petits jeux informatiques, le message est clair. Si l’on met différents systèmes d'IA en charge d'intérêts concurrents dans des situations réelles, le résultat pourrait être une guerre totale.  
 
Connaissant cette réalité, il suffit de penser avec un brin qu’inquiétude aux feux de circulation qui essaient de ralentir le trafic et aux voitures sans conducteur qui essaient de trouver le chemin le plus rapide. Le résultat pourrait vite ressembler à un film catastrophe.  Le seul moyen de l’éviter est de concevoir des IA coopératives, capables de tenir compte des objectifs de l'autre pour obtenir le résultat le plus sûr et le plus efficace pour la société. Mais est-ce possible ? L’étude sur les petits jeux informatique démontre que l’intérêts général – en l’occurrence celui des humains– n’est pas la préoccupation principale. Ce qui compte pour l’IA c’est de gagner, passer en force pour réussir son objectif. Peu importe les dégâts et les stratégies coopératives qu’on voudra lui donner.
Souvenons-nous de ce que disaient les fondateurs d'OpenAI, l'initiative de recherche d'Elon Musk dédiée à l'éthique de l'intelligence artificielle, en 2015 : « Les systèmes d'IA d'aujourd'hui ont des capacités impressionnantes mais étroites. Il semble que nous continuerons à réduire leurs contraintes, et dans le cas extrême, ils atteindront la performance humaine sur pratiquement toutes les tâches intellectuelles.
Il est difficile d'imaginer à quel point l'IA à l'échelle humaine pourrait être bénéfique pour la société, et il est tout aussi difficile d'imaginer à quel point elle pourrait nuire à la société si elle était construite ou utilisée de façon incorrecte ».
Au moment où l’on met l’IA à toutes les sauces, où elle apparaît comme la clé de notre croissance et de notre avenir économique, on devrait garder en tête cette prophétie et observer d’un peu plus près ce qui se passe dans les labos avancés.
 
 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu