google-site-verification: googlec3c723fe64a95ade.html

Avertir le modérateur

03/10/2017

IciPoissyWebSmartCity,Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement>>FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! La nouvelle société du Savoir

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler, où que vous soyez, dans les espaces de travail collaboratif E-GLOBALNETWORK

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif3.pngGroupe d'intérêts.jpg20161022_092954.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FranceWeb 

Société du Savoir

 

Un univers de possibilités

 

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Le Pisciacais, le blog de l'Association France Web

STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu et son temps -> " Initiative " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie. Merci à tous :)  

Difficile vérité à l'heure de la post-vérité

Sans doute n'y a-t-il pas de question plus prégnante pour les scientifiques que celle de la vérité. Tout chercheur est d'abord mû par une inextinguible soif de connaissances vraies. Comment ne pas imaginer trouver là l'origine de la motivation de chacun d'entre nous, lorsque nous nous sommes engagés dans la voie aride de la recherche ? Dès lors, les falsifications, les tricheries et toutes les entorses à l'intégrité scientifique apparaissent inconcevables, car elles attestent d'un manque de confiance dans la vérité incompatible avec l'idée même de science. Et elles sont coupables parce qu'elles corrompent les chercheurs dans leur quête de vérité ; plus que pour l'indélicatesse vis-à-vis des autres, c'est pour cela qu'on doit les condamner sévèrement.

Au-delà de ce qu'elle a de consubstantiel à l'activité scientifique, la vérité est ardue. Et elle l'est non seulement parce que malaisée à obtenir et complexe, mais aussi parce qu'évanescente. Dès que nous croyons en saisir quelques éclats, de nouvelles zones d'ombre surgissent... Certains le déplorent, parce que cela demande des efforts inouïs, sans véritable achèvement ; d'autres s'en réjouissent, car s'il suffisait de se baisser et de ramasser la connaissance posée devant nous, la recherche et ses labyrinthes n'auraient ni attrait, ni même objet.

La vérité scientifique demande donc toujours à être reconquise, parce qu'elle n'est jamais absolue. De plus, elle n'a aucun caractère d'évidence et elle doit à la fois être vérifiée tout en demeurant réfutable, c'est-à-dire susceptible d'être contredite par une expérience empirique. En même temps, à une époque donnée, elle s'impose avec force arguments après des débats ouverts dans la communauté des savants où tous ceux qui disposent d'éléments de preuves à charge ou à décharge les font valoir. Tout ceci est bien connu et constitue le socle épistémologique de la démarche et de la connaissance scientifiques, une démarche théorisée notamment par le philosophe des sciences autrichien Karl Popper (1902-1994).

Or, à l'heure des tweets, des réseaux sociaux, des informations « alternatives » (fake news) et de la post-vérité, où certains contestent tout ce qui n'est pas conforme à leurs intérêts, où règne la suspicion généralisée, et où le rythme effréné de diffusion d'information paraît incompatible avec le temps de réflexion et d'élaboration patiente nécessaire à l'établissement de la vérité, la posture du scientifique dans l'espace public paraît de plus en plus délicate. En dépit des arguments très solides qu'il a accumulés, il ne saurait plus se présenter comme détenteur d'un savoir absolu. Personne désormais n'admettrait qu'il se drape dans une stature d'autorité semblable à celle des savants au XIXe siècle ou à l'aube du XXe siècle, une époque où la foi dans les bienfaits de la science était quasi universelle. Pour autant, il ne doit pas accepter les manipulations de l'information et les fausses nouvelles qui déforment délibérément l'état des connaissances acquises.

Et nombreux sont les sujets sur lesquels il lui appartient d'apporter ses lumières pour aider à prendre des décisions collectives importantes, que ce soit en matière d'environnement, de transports, de développement technologique ou de santé publique, face à des coalitions d'intérêts qui obscurcissent à dessein la vérité, pour des raisons politiques, doctrinales ou financières. Partout, les scientifiques doivent dénoncer les faux-semblants et alerter lorsqu'ils le jugent nécessaire. Ainsi en va-t-il du climat, de la vaccination et de bien d'autres sujets, comme des prophéties transhumanistes des tenants de la singularité technologique ou de l'utilisation soi-disant sans problème des « ciseaux génétiques », tel CRISPR-Cas9.

Dans ce contexte, la voie demeure étroite, car les chercheurs doivent dire ce qu'ils savent avec franchise, sans fard, et le plus simplement du monde pour être compris de tous, tout en mentionnant les limites actuelles des connaissances. Difficile vérité donc, mais nécessaire vérité aussi, car il y va du devoir moral des scientifiques et de leur honneur.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d'informatique à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6). Il préside le comité d'éthique du CNRS (Comets).

Lire la suite

27/09/2017

L’école à la maison fait de plus en plus d’adeptes en France. On y dénombrerait environ 30 000 enfants "non scolarisés".

Par Ninon Sopocko I Publié le 26 Septembre 2017

Ève Herrman et son mari Benoit ont choisi de déscolariser leurs filles de 8 et 10 ans. Dans son livre "Grandir librement", sorti début septembre, la mère de famille raconte cette aventure.


Liv et Emy, observant à la loupe et au microscope. Ève, leur mère, leur fait l'école à la maison. ( Crédit : Ève Herrmann )
Liv et Emy, observant à la loupe et au microscope. Ève, leur mère, leur fait l'école à la maison. ( Crédit : Ève Herrmann )
L’école à la maison fait de plus en plus d’adeptes en France. On y dénombrerait environ 30 000 enfants "non scolarisés". C’est le choix qu’ont fait Ève Herrmann et son mari il y a trois ans après avoir brièvement scolarisé leurs filles de 5 et 7 ans.

Passionnée par les pédagogies alternatives comme celle de Maria Montessori, Ève tient depuis la naissance de son premier enfant un blog sur le sujet où elle partage son expérience de maman.
Une expérience qu'elle raconte dans
 un livre, Grandir librement, paru le 7 septembre aux éditions Solar.

À LIRE AUSSI : Je vous écris de Nouvelle-Zélande, où l’école se métamorphose

LacBleauMR.jpg

Lire la suite

08/09/2017

FranceWebAsso, Le n°1 de la collaboration en ligne...Une nouvelle façon de collaborer, Collaborer est un tout..avec FranceWeb,e-GlobalNetWork.Ce site a été pensé pour Vous! Participez a son evolution..La prospérité dépend de la liberté des idées, ...

FranceWebAsso, Le n°1 de la collaboration en ligne...

Une nouvelle façon de collaborer

Ces dernières années, le développement d’outils permettant aux utilisateurs de collaborer en ligne s’est accéléré. Cette recrudescence a en outre été favorisée par la digitalisation et l’évolution des technologies qui gravitent autour d’Internet. Fort heureusement pour les entreprises, les outils collaboratifs n’ont pas pour seule vocation de satisfaire les besoins des particuliers. Les professionnels peuvent, eux-aussi, profiter de fonctionnalités visant à faciliter quotidiennement leurs collaborations au travail.

Collaborer est un tout

Le fait de cerner tous les aspects inhérents à une collaboration est un facteur très important pour la bonne marche de celle-ci. Pour cela, il est bon de ne pas s’arrêter à la simple définition du verbe « collaborer ». Car, bien que ce dernier signifie « travailler ensemble pour un but commun ou partagé », sa définition passe sous-silence les quatre éléments principaux abordés durant un processus collaboratif :

  • La communication
  • La coordination
  • Le partage
  • La coproduction

Bien entendu, le degré d’importance de chacun de ces quatre éléments varie d’une collaboration à l’autre. Cependant, aucun ne doit être négligé sous-peine de mal évaluer les  besoins et donc de mal choisir l’outil collaboratif à utiliser.

Coopérer n’est pas collaborer

Même si la frontière entre collaboration et coopération est mince, il ne faut pas pour autant l’oublier, sans quoi l’utilisation des outils collaboratifs ne seraient pas optimales:

  • « Coopérer » :
    Travailler en équipes spécialisées et fragmenter la tâche en sous-tâches attribuées à chaque équipe. La tâche ne sera considérée comme achevée que quand tous les intervenants auront réalisé leur part du travail
  • « Collaborer » :
    Travailler pour un but commun et réaliser la tâche ensemble. La mentalité de l’entreprise doit être « Si l’équipe gagne, je gagne », l’analyse de la performance porte ainsi sur le groupe et non plus sur l’individu

Lorsqu’une entreprise fait le choix d’intégrer un outil collaboratif, tout le monde doit jouer le jeu afin que les bénéfices liés à son utilisation soient rapidement perçus. Cela passe par le respect des 4 quatre éléments principaux évoqués plus haut : communication, coordination, partage et coproduction.

Exemples d’actions réalisées par les utilisateurs: participation active à la réalisation d’une tâche, échange et partage d’informations, interactions avec les autres utilisateurs, utilisation de l’outil…

Un outil pour collaborer

Après avoir compris en quoi consiste réellement le fait de collaborer, c’est tout naturellement que l’outil collaboratif en ligne se définit de la manière suivante :

« Un outil dont le principal objectif est de permettre à une équipe d’optimiser ou simplement d’améliorer un ou plusieurs aspects collaboratifs de son activité, que celle-ci soit totalement internalisée ou qu’elle implique des acteurs extérieurs, grâce à des fonctionnalités pensées pour la collaboration et ce, dans le but de travailler ensemble vers un but commun tout en exploitant les avantages offerts par Internet. »

Quelques exemples d’outils pour collaborer en ligne: Trello, Google Docs, Asana, Slack, OneDrive, Google Drive…

Une nouvelle façon de collaborer

Depuis des années, des entreprises ou des équipes collaborent avec ou sans outils, impliquant ou non des intervenants extérieurs, et profitant ainsi des avantages de cette pratique: gain de temps et/ou d’argent, rapidité d’exécution, meilleure productivité, cohésion d’équipe…

Aujourd’hui, c’est donc tout naturellement que les outils collaboratifs en ligne trouvent leur place dans cet écosystème professionnel. D’ores et déjà utilisés par ceux qui collaborent au quotidien, ces nouveaux outils offrent bon nombre d’avantage : mobilité, synchronisation des données entre tous les utilisateurs, suppression de l’éloignement géographique, partage de l’information plus rapide…

Bien loin de n’être qu’un simple phénomène de mode, les outils collaboratifs en ligne séduisent de plus en plus d’entreprises. En réalité, celles-ci font simplement le choix de moderniser leur manière de collaborer tout en se facilitant la vie grâce à ces nouvelles solutions.

La sécurité des outils collaboratifs

Lorsque l’on fait le choix de travailler avec un nouvel outil et donc d’y injecter quantité de données sensibles, il est tout à fait légitime de se demander si celles-ci y seront en sécurité.

Ce qu’il est important de souligner, c’est que le fait d’enregistrer des données dans un outil disponible en ligne ne les rend pas pas pour autant accessibles publiquement. En effet, grâce aux paramètres des outils collaboratifs, il est possible de contrôler l’accès aux donnés ainsi que le niveau d’interaction possible avec celles-ci. Par exemple : lecture seule, lecture et édition…

Même si un piratage est toujours possible, celui-ci trouve très souvent sa source du côté de l’utilisation et non de la solution. Une collaboration en ligne doit donc se faire dans le respect de règles de sécurité élémentaires: complexité du mot de passe, bonne configuration de l’outil, confidentialité…

D’un autre côté, utiliser un outil collaboratif en ligne apporte des solutions à des problèmes majeurs auxquels l’entreprise peut être confrontée. Par exemple: la sauvegarde des données dans un espace de stockage indépendant des machines des utilisateurs, un seul lieu de stockage commun à tous les utilisateurs, la baisse du risque d’erreur de destinataire(s) lors de l’envoi d’un document…

FranceWebAsso >SRU-Electronics : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !>C'est notre capital !>Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.>Comprendre la notion de vie numérique>Devenir un excellent manager

1agld1r.gifFranceWebAsso > Société du Savoir> Bâtir l'excellence>Social Media Intelligence >le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s)

FranceWebAsso, Le n°1 de la collaboration en ligne - Data.gouv

Une nouvelle ...Sociéte du Savoir...

Bâtir l'excellence, Label FranceWebAsso,

le n°1 de la collaboration en ligne : Pour Vous et avec Vous...

FRANCE WEB : L'offre culturelle, ville à ville, offre nationale. Accompagnementet efficacité de vos campagnes. Des solutions de communication digitales, interactives et connectée.

PoissySmartCity, LIEU DE RENCONTRES D'EXCEPTION,

« Des lieux premium remarquables »

« L'interactivité au service des citoyens »

->connectons-nous !

Pourquoi FranceWebAsso ?

>Un univers de possibilités

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

foule.jpg

1agld1r.gifComprendre la notion de vie numérique

1agld1r.gifDevenir un excellent manager...

L’échange base de la richesse des nations

C’est le message essentiel de celui qui est considéré (avec Turgot) comme le père de la science économique.

1agld1r.gifFRANCE WEB est avant tout un apprentissage du partage des savoirs et des pouvoirs.

FranceWeb  «La terre est notre Communauté virtuelle»francewebeglobal-avec-vous3.jpg

ASSOCIATION  FRANCOPHONE  DES UTILISATEURS  DU  WEB, POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE  DE LA SOCIÉTÉ EN RÉSEAU ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN,
ECONOMIQUE, CULTUREL,TECHNOLOGIQUE, D'ÉCHANGES,
DE TÉMOIGNAGES, DE FORMATION ET DE  VALIDATION DE PROJETS,
RÉSEAU D’UNE MANIFESTATION DIFFÉRENTE, CONVIVIALE ET EFFICACE,

 : LE TRAVAIL DANS LE XXI SIECLE.  PREPARER LE CAPITAL HUMAIN DANS L’ECONOMIE DU SAVOIR ET DE LA CONNAISSANCE

1agld1r.gifC’est l’inspiration qui nous fait grandir!

« Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun

Notre ambition est aussi de vous faire vivre une expérience unique

L’esprit d’équipe, dans une structure en développement, ne s’invente pas et va bien au-delà de notre façon de travailler ensemble. Il s’agit de créer des relations durables basées sur le respect et la confiance. Développer l’esprit d’équipe, c’est prendre plaisir à s’entraider et apprendre des autres, la relation tissée avec les collaborateurs en est le fondement.

Toutes les personnalités peuvent s’épanouir chez FranceWeb, qu’elles aient envie de travailler en équipe, de s’impliquer sur des projets complexes ou de développer des savoir-faire spécifiques dans le monde du digital.

1agld1r.gifMobiliser l'intelligence collective !

IMPLIQUER TOUS LES FRANCOPHONES DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

PUBLIC CONCERNÉ

Responsable RH, Responsable fonctionnel, Responsable de formation, Directeur Organisation, Directeur d'unité, Responsable Veille & Intelligence Economique, Responsable d’Equipe R&D, Chef de projet SI et KM, Responsable de la Fonction Publique et des Collectivités Territoriales, Responsable intranet et Webmestre senior, les entreprises, les organismes financiers, les consultants, les représentants des collectivités locales aux institutions diverses, les porteurs de projets, les instances régionales, nationales et européennes  , entrepreneurs, représentants d’usagers, de villes, de régions de différents parties du globe...

Great People Connecting Communities, SRU-Electronics & FranceWebAsso, Collaborate, Communicate, Connect, 24/7/365.The Infinite Archive.Storing bits for 100 years.The Global Evolution,The World is our Workplace,Micro-Moments

Rockefeller, Morgan, and War

Capitalisme et la Paix dans le monde, Quelles perspectives économiques pour la France ?« Pour Vous et avec Vous» un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions,Mobiliser l'intelligence collective !

L’échec de l’Etat Providence,

Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant à leur place ce qu'ils devraient faire eux-mêmes.

Abraham Lincoln, Président des Etats-Unis d'Amérique, dans sa déclaration au Congrès en 1860

Je vous en demande beaucoup, n’est-ce pas ? Me faire confiance à moi, une journaliste, à l’heure où la méfiance envers les médias est à son comble dans le monde entier ?

Pourquoi les Français épargnent-ils autant ?

Lisez ce que vous aimez, n'importe quand, de n'importe où.

Comment stimuler l'esprit entrepreneurial chez les adolescentes?

Rebellez-vous enfin !

"Tout est possible si l'on recrée du dialogue"

Faites-moi confiance

Offert par Les Affaires

 La Suisse regorge de ces «perles» cachées, qui contribuent au dynamisme de l’économie et à offrir à la population une qualité de vie parmi les plus élevées au monde. Rester ouverts, à l’affût des opportunités, sans tabous mais avec le souci du bien collectif, cela fait partie des principes qui permettront à la Suisse de continuer à vendre ses produits hors de ses frontières malgré leur prix sensiblement plus élevé.

L’association de la lumière et du textile

Coopération avec des écoles

Rejoindre Iwe

Les cultures se côtoient dans le respect des valeurs de chacun dans les équipes iWE à Paris et Sophia Antipollis. Chaque intégration de nouveaux collaborateurs est pour nous un événement? Vous ne serez pas chez nous un numéro parmi tant d’autre.

Le nuage, la sécurité, la mobilité, les médias sociaux ainsi que les mégadonnées et l'analytique changent notre façon de créer, notre façon de collaborer, notre façon d'analyser et notre façon de communiquer. Découvrez comment IBM aide les entreprises à travailler plus intelligemment.

L’évolution des technologies au cours de la dernière décennie a déclenché une profusion exponentielle des canaux de communication La maîtrise des contenus et des circuits d’information était il n’y a pas si longtemps encore un gage de bon fonctionnement d’une entreprise. Aujourd’hui, elle a volé en éclat. Tout, information comme rumeur, circule sans entrave, à […]LIRE PLUS >

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu