Avertir le modérateur

20/12/2013

Archive 21 siècle >>Alain Prost, président de La Maison Lejaby: «Les membres du gouvernement doivent se rendre dans les PME plus souvent» La France regorge de belles endormies mais on manque de gens qui veulent entreprendre ...

  Il faut incorporer dès le plus jeune âge la notion d’entreprendre dans l’éducation scolaire. Alain Prost, repreneur de Maison Lejaby


Alain Prost, repreneur de Maison Lejaby FAYOLLE PASCAL/SIPA

INTERVIEW - Deux ans après sa reprise de La Maison Lejaby, Alain Prost se confie à «20 Minutes»...

La Maison Lejaby (ex-Lejaby), l'entreprise spécialisée dans la fabrication de lingerie de luxe basée à Rillieux-la-Pape, revient de loin. Mars 2010, un plan social est annoncé. Occupation des locaux, grève en septembre, visites de personnalités politiques au cœur de la campagne présidentielle, et redressement judiciaire, puis liquidation judiciaire fin 2011. Janvier 2012, l’entrepreneur Alain Prost, à la tête d’un consortium reprend l’entreprise pour un euro et conserve 195 employés sur 450. Deux ans plus tard, il parle à 20 Minutes, au festival des entrepreneurs de Méribel, de la transformation réussie et du futur de sa société retrouvée.

Deux ans après la reprise de La Maison Lejaby, quel regard portez-vous sur votre décision d’entreprendre?

Il faut avoir des convictions et de l’optimisme. La reprise a été difficile car mon projet a été très injustement critiqué, mais je n’ai pas lâché un centimètre. Il faut davantage de ce type d’exemples en France. Parmi les entrepreneurs, on parle beaucoup d’Internet mais en France, il y a aussi des services, des produits et un beau savoir faire. Je parle notamment des PME. Il faudrait secouer et rafraichir ces industries pour créer de l’emploi. L’accompagnement dans la transition des PME est un véritable travail de fourmi et ne peut pas être réglé en quelques semaines médiatisées.

Qu’est-ce qui a fait votre force lors de cette reprise?

Je retiens la grande capacité de reconversion de mes salariées. Personne ne nous a soutenus à part le préfet et toute l’entreprise a été derrière moi. Quand je suis arrivé, les couturières venaient de vivre dix ans d’agonie. Il y avait une véritable volonté de s’en sortir pour plus de la moitié d’entre elles au moins. J’ai bien expliqué mon projet : sortir par le luxe et le «made in France». Nous avons tout recréé de zéro, insufflant une motivation supplémentaire. La page de la reprise est tournée, on va pouvoir avancer.

Justement, comment se porte Maison Lejaby fin 2013?

En 2013, nous allons réaliser 29 millions d’euros de chiffre d’affaires, contre 24 en 2012, et nous sommes passés à 220 personnes, soit une hausse de 10% de nos effectifs. Nous développons le thème de la polyvalence, qui est une véritable richesse pour les PME. Les Américains en place avant mon arrivée avaient tout taylorisé, j’ai généralisé. Il faut savoir se débrouiller pour répondre à ce que demande le client.

La France a-t-elle tiré la leçon de l’épisode Lejaby?

Il commence à y avoir une sensibilisation sur les savoir-faire. La France regorge de belles endormies mais on manque de gens qui veulent entreprendre. Par ailleurs, les membres du gouvernement doivent se rendre dans les PME plus souvent. De plus, il faut incorporer dès le plus jeune âge la notion d’entreprendre dans l’éducation scolaire.

* Bertrand de Volontat

 

10:08 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, Archive21stCentury, Articles, Education, Entreprises, France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu