Avertir le modérateur

05/12/2016

Que pensez-vous de cette « Virgule » ? -> Stéphane Bern, « Je vais tout faire pour que ce projet ne se fasse pas »

Saint-Germain-en-Laye Tram 13 express. Stéphane Bern soutient les « anti-Virgule »

Les associations nationales et locales qui luttent contre la « Virgule » saint-germanoise, prévue dans le cadre du projet de « Tram 13 express » ont reçu le soutien inattendu de Stéphane Bern.

Publié le : 03/12/2016 à 12:18

 

 

 

Cette nouvelle voie du « Tram 13 express » longue de 3,6 kilomètres, doit permettre de relier les gares de la Grande Ceinture et du RER A. -
Cette nouvelle voie du « Tram 13 express » longue de 3,6 kilomètres, doit permettre de relier les gares de la Grande Ceinture et du RER A. -

 

Depuis plusieurs semaines, des associations nationales et locales ont entamé une véritable croisade contre la « Virgule » saint-germanoise, prévue dans le cadre du projet Tangentielle Ouest (TGO) renommé « Tram 13 express ». Pour faire barrage à cette nouvelle voie longue de 3,6 kilomètres, devant permettre de relier les gares de la Grande Ceinture et du RER A, ils ont interpellé de nombreux responsables politiques dont la ministre Ségolène Royal pour, entre autres, obtenir un moratoire sur le projet.

« Devant les grilles du château ? »

Récemment, ces « anti-Virgule » ont vu leur combat bénéficier d’une amplification inattendue. Début novembre Stéphane Bern s’est fendu d’un tweet sur le sujet. « Est-il exact que Valérie Pécresse veut installer un train-tram devant les grilles du château de Saint-Germain-en-Laye ? » s’interroge celui qui cumule les casquettes de journaliste, écrivain, présentateur télé et animateur de radio.

« La perspective des Loges sera préservée »

Un questionnement qui a été diffusé à l’ensemble de ses abonnés. Ils étaient plus de
405 000 au moment de ce tweet. En quelques lignes, Stéphane Bern a ainsi donné une résonance particulière à l’action de ceux qui refusent la « Virgule ». La mairie a certainement pris la mesure de cette mise en lumière et dès 14h08, le maire de Saint-Germain-en-Laye en personne, Emmanuel Lamy, se fendait d’une réponse au tweet de Stéphane Bern écrit un peu avant 8h le même jour. « Le modeste terminus du tram qui reliera St-Cyr à St-Germain se situe en dévers de l’avenue des Loges, précise l’édile dans son tweet. La perspective des Loges sera préservée. L’ensemble des instances de protection ont donné leur feu vert. »

Les « anti-Virgule » ont, de leur côté, profité de cette aubaine pour remettre en lumière leur action. La Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (Sppef) a ainsi, elle aussi, lancé plusieurs tweets. En réponse à Emmanuel Lamy, elle précise tout d’abord que « les abords de cette allée seront bien défrichés. Pour desservir les sangliers ? ». La Sppef en profite également pour glisser un lien renvoyant à son site sur lequel les personnes intéressées peuvent trouver un article intitulé : « Les abords du château de Saint-Germain-en-Laye bientôt défrichés dans le cadre d’un projet absurde ? ».

« Un soutien inattendu et précieux »

Agnès Cérighelli, ancienne élue de la majorité aujourd’hui conseillère municipale indépendante, qui s’est engagée contre la « Virgule » voit l’intervention de Stéphane Bern comme un « soutien inattendu et précieux ». « J’ai de l’admiration pour Stéphane Bern, indique-t-elle. C’est un grand défenseur de l’histoire et du patrimoine et qui connaît parfaitement Saint-Germain-en-Laye. » Les « anti-Virgule » ont très certainement trouvé un allié de poids en Stéphane Bern. Ce dernier ne semble pas vouloir s’arrêter à un simple tweet et il entend mener le combat à leurs côtés (voir interview ci-dessous).

 

Stéphane Bern a effectué plusieurs tournages à Saint-Germain-en-Laye (photo SEP/Laurent Menec). -
Stéphane Bern a effectué plusieurs tournages à Saint-Germain-en-Laye (photo SEP/Laurent Menec). -

 

 « Je vais tout faire pour que ce projet ne se fasse pas »

Comment avez-vous été alerté de ce projet ?

J’en ai été alerté par la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (Sppef) dont je suis adhérent et par Agnès Cerigheli que j’avais rencontrée au Salon du patrimoine.

Que pensez-vous de cette « Virgule » ?

En consultant le dossier, j’ai découvert cette aberration totale de faire une double voie ferrée avec un tram-train qui va défigurer un peu plus la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Tout ça pour relier deux gares qui ne sont qu’a 1,8 kilomètre. Et pour cela, on va couper 100 arbres, trois hectares de forêt et rompre l’harmonie de l’avenue des Loges. Tout ceci se fait à moins de 500 mètres des grilles du château qui est pourtant normalement un périmètre protégé. C’est quelque chose qui m’interpelle. Je trouve ça tout à fait incroyable dans une époque où, au contraire, on met en valeur l’environnement. On a pris conscience de l’enjeu que cela représente pour notre vie quotidienne. Je pense qu’aujourd’hui on a tous pris conscience de l’enjeu du patrimoine.

C’est un dossier que vous allez suivre de près

Non seulement je vais le suivre, mais je vais faire tout ce que je peux pour que ce projet ne se fasse pas. Ma démarche est apolitique. Si c’était un maire socialiste, je ferais la même chose. Cela me paraît fou que l’on n’entende pas les administrés qui se lèvent contre le projet. Je trouve cela incompréhensible de la part de Valérie Pécresse, qui je le sais pour en avoir beaucoup parlé avec elle est une grande admiratrice de Le Nôtre. Même si le projet avait commencé avant son arrivée à la Région, comment peut-elle laisser faire ça ? J’ai du mal à le comprendre.

On vous sent déterminé comme pour les autres combats que vous menez

Je serais toujours du côté des défenseurs du patrimoine et de l’environnement. Je fais partie aussi des opposants à Notre-Dame-des-Landes. Pour Saint-Germain, je ne lâcherai pas. Il faut faire interrompre cet assassinat d’une centaine d’arbres sur l’avenue des Loges. Stop aux agressions contre le patrimoine, contre l’histoire. Ça suffit maintenant ! On est en 2016. Tirons les leçons du passé. On n’est pas obligé de faire les mêmes erreurs que nos prédécesseurs qui ont tout sacrifié au nom du confort et de la modernité. Je vais déployer de l’énergie pour que ce projet ne se fasse pas. Les habitants de Saint-Germain-en-Laye peuvent compter sur moi.

Vous semblez très attaché à cette ville

Je connais bien Saint-Germain-en-Laye. Je suis effectivement très attaché à cette commune. C’est quand même le lieu de naissance de Louis XIV. C’est un endroit magique, c’est un poumon vert, c’est une ville où il est très agréable de vivre. Je crois que l’on n’a pas le droit de tout faire au nom de la modernité.

Qu’avez-vous pensé de la réponse du maire Emmanuel Lamy à votre tweet ?

J’ai trouvé son tweet de réponse extrêmement désinvolte. Il est très content quand je viens à Saint-Germain-en-Laye pour défendre et mettre en valeur sa ville, son château, son patrimoine… que je fais des “Secrets d’Histoire” en permanence. Il a l’air moins content quand je m’inquiète des arbres et de la forêt de Saint-Germain-en-Laye. La perspective de Le Nôtre, c’est une droite de 7 kilomètres qu’a imaginée Louis XIV, bordée d’arbres et bien tout cela on en fait peu de cas.

78100 Saint-Germain-en-Laye
Philippe Roudeillat

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu