google-site-verification: googlec3c723fe64a95ade.html

Avertir le modérateur

20/01/2017

Rus Business News,Première fois en Russie,FranceWebSharing,PoissySmartCity,NewsCenterNavigator,Sur le projet:De nombreuses rencontres avec les représentants de sociétés russes,de l'administration,des consulats et missions économiques des leaders mondiaux

 
Lois

Peu de temps s'est ecoulé depuis la chute de l'Union Soviétique. La législation russe actuelle est encore très jeune et se développe toujours. Il existe un grand nombre de documents précisant ou complétant les actes existants. Il est difficile d'y voir clair. Pour résoudre tous les problèmes d'ordre législatif (douanes, préparation des contrats, achat des actifs) il est vivement recommandé de s'adresser à des sociétés russes spécialisées dans le domaine. Les grandes villes russes comptent un grand nombre de sociétés juridiques, de conseil et de bourse. Leurs services ne sont pas très chers par rapport à ceux en Europe. Il faut seulement faire un bon choix.

Journée de travail

Dans les sociétés et organisations dont l'activité n'est pas liée à la production, la journée de travail commence à 9h ou à 10h. Dans les entreprises industrielles le travail commence d'habitude une heure plus tôt. La majorité des managers russes sont assez souples quand il s'agit de la longueur de leur journée de travail. Ils sont prêts à faire des heures supplémentaires et venir travailler le week-end. En Russie le dîner d'affaire est plus courant que le déjeuner d'affaire.

Il existe une opinion que les Russes seraient prêts à travailler sans relâche plusieurs heures par jours pendant une courte période plutôt qu'accepter la routine du travail quotidien tout au long de l'année. Il est difficile à savoir si ce trait de caractère n'est propre qu'aux gens vivant en Russie. Tout de même, le montant colossal du travail que les Russes peuvent réaliser "au dernier moment" pourrait surprendre un étranger impréparé...

Holdings

Les étrangers auraient du mal à comprendre ce que c'est que le holding russe. La Russie en compte une grande quantité. Les uns réunissent des entreprises au profil similaire ce qui donne des structures intégrées très efficaces. Les autres peuvent se constituer de sociétés appartenant à des branches qui n'ont pas grand chose en commun. Avec ça chaque entreprise a une administration qui semble être indépendante et peu de monde est au courant de son appartenance au holding. Comme résultat, cela risque de déboucher sur des situations embarassantes. A titre d'exemple: vos négociations qui se déroulent au sein de l'entreprise aboutissent à un accord de livraisons de vos articles, mais au dernier moment il s'avère que tous vos efforts étaient vains. En fait, le choix du fournisseur doit être approuvé par la direction du holding, alors que vos récents contractants ne sont même pas autorisés de formuler leurs propositions. Encore, la direction du holding peut se trouver à des milliers de kilomètres de l'entreprise en question. C'est pourquoi avant de passer aux négociations ou au début de la rencontre il est préférable d'éclaircir le schéma de la prise des décisons et préciser le cercle des personnes habilitées à mener les négociations.

Buisiness et pouvoir

En Russie le pouvoir avait toujours une forte influence sur le business. Alors que la majorité des dirigeants des sociétés russes prêtent plus ou moins l'oreille à ce que pensent les pouvoirs, il existe nombre d'entreprises où cette influence du pouvoir est pratiquement illimitée. Ne ménagez pas votre temps pour établir les contacts avec les représentants des pouvoirs locaux et venir leur présenter vos projets. Soyez rassurés qu'on vous écoutera avec plaisir. Le soutien des pouvoirs facilitera les contacts avec les hommes d'affaire. Pourtant, il ne faut pas surestimer ce fait, surtout s'il s'agit de petites villes, où les dirigeants des grandes sociétés - principaux empoyeurs de la ville en sont de vrais maîtres. Les contacts personnalisés.

L'importance qu'on attribue aux contacts personnalisés représente une des particularités du business en Russie. Si pour régler certaines questions un simple courrier ou un appel téléphonique pourrait vous suffir dans votre pays, ici, en Russie, les rencontres personnelles sont incontournables. Aussi faut-il savoir que ces rencontres, surtout les premières, vous prendront beaucoup plus de temps qu'il n'en faut vraiment pour trouver une solution aux problèmes discutés. Telles est la spécificité nationale : en Russie on fait plus confiance à ceux qu' on connaît en personne. On tient beaucoup aux relations personnalisées. Il peut y arriver qu'on optera pour l'ancien partenaire malgré ses conditions moins avantageuses au détriment des conditions plus intéressantes avancées par un partenaire inconnu. Etablir et entretenir le plus de contacts possibles est un des gages d'un buisness fructueux en Russie.

Télécommunications

Tous les types de communications sont bien développés en Russie. La plus grande partie du territoire est désservie par la téléphonie mobile où prédomine le standard GSM 900/1800. Le roaming international fonctionne partout. Si vous envisagez de rester longtemps dans le pays il est conseiilé d'acheter une SIM-carte d'un opérateur local, ainsi les appels à l'intérieur du pays vous coûteront beaucoup moins chers. Pour appeler en Russie composez +7.

Mis à part les régions rurales les plus reculées, l'Internet est omniprésent. L'accès à l'Internet existe presque dans chaque hôtel et dans les cybercafés. Les grandes villes possèdent un vaste réseau de l'Internet Wi-Fi. Au pire des cas on peut partout faire recours à GPRS.

Argent

La devise nationale russe est le rouble. Les autres devises ne sont pas acceptées. Il existe si peu d'endroit où on peut régler en dollars ou en euros que ce n'est pas la peine de les évoquer. Les bureaux de change existent partout, même dans les villes non-touristiques. Les grandes villes disposent d'un vaste réseau de distributeurs de billets, dont plusieurs sont ouverts 24h sur 24h. Les cartes Visa et Master Card sont les plus populaires. Elles sont acceptées dans les commerces, les cafés et les restaurants. Pourtant il est mieux de se renseigner au préalable sur la possibilité de régler avec votre carte, car en Russie ce n'est pas courant de prévenir les clients de la non-acceptation des cartes de paiement.

Pourboire

Sur ce plan la Russie a un avantage sur la plus grande partie des pays. Le pourboire ici n'est pas considéré comme un paiement obligatoire. L'exception font les grands hôtels et les restaurants fréquentés par un grand nombre d'étrangers. Dans d'autres endroits c'est à vous de choisir. Ainsi dans un restaurant il suffit de laisser un pourboire équivalent à 3 euros, alors que dans les petits cafés de rue le pourboire serait de trop. On ne laisse jamais de pourboire aux chauffeurs de taxi.

Location de voiture

Vous pouvez louer une voiture directement à l'aéroport ou à l'hôtel, mais dans ce cas il ne faut pas compter sur les petits prix. Il vaut mieux s'adresser à des sociétés de location de voiture. Il est possible de louer une voiture avec ou sans chauffeur.
En Russie on roule à droite . La vitesse de la circulation en ville est limitée à 60 km/h (approximativement 37 miles/h), à la campagne - jusqu'à 90 km/h (approximativement 56 miles/h). Les ceintures de sécurité sont obligatoires!

Conduire en Russie est loin d'être une tâche facile. Dans les grandes villes le trafic est très dense, on peut passer des heures dans les embouteillages et il est difficile de trouver l'endroit pour garer la voiture. Le revêtement routier laisse à désirer. La façon de conduire varie d'une ville à l'autre. Les Européens risquent de la trouver un brin agressif, c'est pourquoi la location d'une voiture avec chauffeur est vivement recommandée.

Règles douaniers appliquées aux particuliers

Vous n'avez pas à déclarer les devises étrangères en espèces et (ou) la devise russe, ainsi que les travellers-chèques, les titres documentaires russes et étrangers, dont le montant global ne dépasse pas l'équivalent de 3000 USD. Au cas où le montant dépasse la somme indiquée, tout doit être déclaré à la douane par présentation du formulaire douanier TD-6.

Climat

Les grands froids russes est un des stéréotipes les plus courants. D'abord il ne s'agit pas toujours du grand froid. Puis, malgré ce stéréotype le froid est souvent sous-estimé. Il est difficile de dire quelque chose de concret à propos du climat du pays vu l'étendue du territoire de la Russie. Le même jour Il peut faire +20 à Sotchi et -20 dans les régions nords. En été au Sud la chaleur peut monter jusqu'à +40C, alors qu'en hiver au Nord il est normal que la témpérature tombe jusqu'à -50C. On ne peut vous conseiller qu'une chose : avant de partir consultez la météo, non pas celle de Moscou, mais celle de la région où de la ville où vous comptez vous rendre, d'autant plus que la température peut varier par rapport à celle de Moscou de trente degrès dans les deux sens.

Langue

Une barrière linguistique peut poser problème. Il y a peu de gens qui puissent s'exprimer en anglais au moins sur les sujets de la vie courante. Parmi les gens de certain âge ou les personnes âgées il est rare de trouver quelqu'un qui connaisse l'anglais. Ceci est aussi vrai pour les personnes travaillant dans le secteur tertiaire - serveurs (sauf dans les grands hôtels), chauffeurs de taxi, gardiens. La situation est meilleure chez les jeunes. Parmi les 3 ou 4 personnes rencontrées il y aura une qui vous comprendra. On vous conseillerait de prendre un interprête.
Par contre, soyez prêt à assumer le grand intérêt qu'on portera à votre personne. La Russie n'est pas un pays à un grand flux touristique. A l'exception de Moscou et de Saint-Pétersbourg, les étrangers sont perçus dans le pays comme des personnages exotiques.

Vêtements

Les bottes de feutre, les touloupes et les sarafans ont disparu des rues des villes depuis longtemps. Devenus vêtements exotiques, on ne peut les rencontrer qu'à la campagne, encore faut-il qu'on cherche bien. Le style vestimentaire des citadins russes est pareil à celui des européens. Il est de mise de porter un costume lorsqu'on travaille à la banque, dans une grande société, ou dans les administrations publiques. Si vous ne voulez pas paraître bizarre, habillez-vous comme vous avez l'habitude de le faire chez vous et même un peu mieux. Ceci est surtout vrai pour les femmes. La mise peu soignée et le manque de maquillage peuvent être interprétés en Russie comme une négligence.

Boissons

On tombe souvent dans l'erreur en pensant que les Russes boivent toujours de la vodka. C'était probablement vrai autrefois, mais aujourd'hui la popularité de la vodka à baissé au profit de la bière, dont le choix est très varié. On en trouve du très bon marché et des bières élitaires des marques étrangères. Le cognac a la cote dans les milieux d'affaires. Récemment le wiski vient de le joindre. Ce n'est que pendant les fêtes que la vodka coule à flot. Si vous n'avez pas l'habitude de prendre de la vodka, il vaut mieux s'abstenir. Votre entourage vous comprendra.

Distractions

Dans les grandes villes russes vous allez trouver une industrie de loisir bien développée, capable de satisfaire tous les goûts. Il existe beaucoup de cafés proposant des cuisines nationales les plus variées qui vont de la cuisine japonaise à la cuisine française. On compte un grand nombre de centres de distractions, dancings, casinos, salles de cinéma. Toute grande ville a des théâtres, qui le plus souvent méritent la visite. Dans les chefs-lieux des régions vous trouverez aussi facilement un pub anglais qu'un restaurant de la cuisine méditérranienne. L'éventail des prix dans les grandes villes pourrait vous surprendre. Pour le dîner à peu près pareil (alcool compris) vous allez débourser soit moins de 20 euros, soit plus de 500 euros en fonction du service. C'est pourquoi il est recommandé de demander conseil à l'hôtel. Encore une des particularités est l'âge du public. Dans plusieurs établissements de loisir respectables le public est assez jeune. La présence d'une personne de certain âge dans un dancing pourrait paraître bizarre.

Sécurité

Le niveau de la criminalité dans les grandes villes russes n'a rien d'extraordinaire par rapport aux mégapoles européennes. Comme partout, il existe des "bons quartiers" et des "quartiers sensibles". Il est décommandé d' aller se balader la nuit dans la banlieue, de parler à des inconnus, de fréquenter des endroits louches. Il est conseillé de laisser l'argent et les objets de valeur dans le coffre-fort de votre chambre d'hôtel. Il y a peu de chance de retrouver vos affaires oubliées dans le taxi. Ceci dit, pour être tranquille, il vous suffit de respecter les simpes règles de sécurité auxquelles vous êtes habitués dans votre pays.

Eau

La qualité de l'eau du robinet varie en fonction des villes. Elle peut correspondre aux normes européennes dans certaines villes ou ne pas être potable dans d'autres villes. On peut se procurer une bonne eau potable dans tous les magasins d'alimentation ou dans les petits commerces sur la voie publique tout en sachant que l'état applique un contrôle très strict aux producteurs d'eau.

Alimentation

Il est préférable d'acheter son alimentation dans les grandes surfaces, dont l'assortiment ne se distingue pas trop de celui des supermarchés européens. On trouve sur leurs rayons les produits des producteurs étrangers les plus connus. La production locale (surtout la charcuterie, les produits laitiers et le pain) est différente de celle à laquelle vous êtes habitués à cause de son goût et sa teneur en graisse. Les magasins d'alimentation restent ouverts très longtemps, au moins jusqu'à 20h. Il y a aussi des magasins ouverts 24h sur 24h.


''RusBusinessNews'' est un portail de ressources d'informations pour la promotion des régions russes possèdant un haut potentiel industriel et, par conséquent, particulièrement intéressantes pour les partenaires étrangers.

Ce sont en premier lieu les régions de la zone économique de l'Oural, dont les principales caractéristiques sont : haut niveau de développement industriel, ressources en matières premières, stabilité économique, sociale et politique. En même temps, les régions ouraliennes sont étroitement liées entre elles dans tous les domaines d'activité - production, finances, logistique, information, et souvent dans celui de la gestion régionale.

En effet, il s'agit d'un organisme économique unique qui s ‘est formé au cours de plusieurs décennies et même des siècles. Pour nombre d'indices économique l'Oural et la Sibérie occidentale sont comparables avec les économies de certains Etats européens. Aujourd'hui ces régions russes ouvrent le maximum de possibilités pour le business international.

De nombreuses rencontres avec les représentants de sociétés russes, de l'administration, des consulats et missions économiques des leaders mondiaux ont confirmé que la création d'une telle ressource d'information est d'actualité, car elle serait à même d'offrir une information complète et actualisée, oblast par oblast, sur toute la région Ouralo-Sibérienne.

"RusBusinessNews" visent les milieux d'affaires les plus divers:

  • investissuers qui cherchent des projets d'investissement prometteurs;
  • fournisseurs de toute sorte de marchandises, d'équipements, de technologies qui veulent profiter des opportunités de ce marché en expension;
  • sociétés en quête de nouveaux fournisseurs de matières premières, produits semi-finis et produits industriels russes;
  • représentants des milieux économiques internationaux orientés vers la Russie qui ont besoin d'être renseignés sur les secteurs économiques du pays, son infrastructure et des partenariats éventuels.

L'internationalisation est un gros atout du projet, car en Russie les ressources d'information multilangues sont rares. "RusBusinessNews" en supporte 6 : russe, anglais, espagnol, français, allemend et chinois.

La particularité du projet réside dans le souci d'offrir des informations de façon intégrale. Chacun des cinq modules représente un produit informationnel fini:

  • acteurs economiques orientés vers l'international;
  • projets d'investissement;
  • flash d'information réactualisé régulièrement, tour d'horizon complet de l'économie régionale; analyse sectorielle;
  • référances sur les oblasts;
  • références utiles sur consulats, représentations, CCI, sociétés étragers présents dans la région ouralo-sibérien.


Un des principaux avantages du projet est la mise à jour des informations. Les infos et les analyses de l'Agence "RusBusinessNews" en six langues sont réactualisées en temps réel.

Le développement du projet n'est pas limité par le réseau Internet. Parallèlement, sont réalisés un ensemble d'événements orientés vers la mise en place et le soutien de contacts directs entre les acteurs de l'activité économique extérieure et les représentants étrangers du monde des affaires:

  • organisation de conférences, colloques économiques et rencontres de travail;
  • création d'un réseau de partenariat qui permette d'associer plusieurs acteurs d'activité économique, représentations commerciales et CCI de différents pays.


Découvrez le potentiel économique de la Russie avec "RusBusinessNews"!

Nous vous aiderons à trouver des partenaires fiables et à développer votre business!

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu