google-site-verification: googlec3c723fe64a95ade.html

Avertir le modérateur

06/02/2017

PoissyWebCitoyen, Fillon a eu le tort de ne pas être le candidat du système en place...A qui profite le plus cette affaire ? A MACRON et à la gauche !Plus l'exagération des médias sur Fillon devient insuportable , plus nous avons envie. de le soutenir

FranceWebSharing, Remarques complémentaires à l'adresse des lecteurs : François Fillon, martyr du simulacre de démocratie. Chaque jour nouveau est un jour de nouvelle révélation.

L'assassinat politique de François Fillon

Les masques tombent : l'affaire François Fillon se révèle être un véritable assassinat politique, mené tambour battant et avec une efficacité redoutable. Pourtant, un léger recul permet de voir cette affaire d'une façon différente et instructive. Ce qui se passe n'est rien de moins que la révélation des simulacres dans lesquels nos démocraties ont sombré.

Ce matin, sur France Info, un journaliste s’indignait de la réaction de ceux qui critiquent la charge médiatique sur François Fillon en vociférant (enfin presque) « mais on fait notre travail de journaliste ! ». Cette proclamation « On fait notre travail de journaliste » m’a laissé rêveur quand on songe à ce que nous dit, en creux, cette affaire Fillon sur le mode de fonctionnement de notre démocratie.

Pour décrypter et comprendre ce que cache l’affaire Fillon, il convient évidemment de s’abstraire du tumulte médiatique pour poser à plat les données de cette affaire, en apprécier la portée, voir les mécanismes de pouvoir en jeu et essayer d’identifier qui sera bénéficiaire de tout ce brouhaha médiatique.

Que se passe-t-il dans la maison Fillon ? La révélation, au moment où François Fillon est devenu le candidat de la droite à l’élection présidentielle française, d’une pratique commune dans le microcosme politique : rémunérer ses proches à des postes laissés à discrétion de l’élu.

La rémunération de Pénélope Fillon par François Fillon 

M. Fillon a ainsi rémunéré sa femme sur un poste d’attaché parlementaire. Sur ce sujet, rien de neuf dans le monde politique. La plupart des élus, si ce n’est la totalité, emploient des proches sur des postes directement rattachés à l’exercice de leur mandat électif : la femme, l’époux, les enfants, la maitresse ou l’amant et parfois d’autres parents, sont rémunérés sur des postes d’attaché parlementaire. La pratique est courante, non interdite par la loi et connue de la presse depuis des lustres. C’est légal, mais évidemment moralement douteux dans un pays où tant de gens sont au chômage et où on invoque à tout bout de champ la nécessité de faire ses preuves. Certains, dans notre République, bénéficient de piston, de rente de situation en étant les parents ou ami(e)s intimes d’un élu. C’est triste mais ce n’est affreusement pas nouveau.

Odile Blondel Il faut aussi contre-attaquer : Est-ce plus moral de payer avec l'argent des contribuables, un coiffeur environ 600 000€ sur 5 ans pour un seul homme ? plutôt qu'un salaire d'une femme qui a travaillé environ 30 ans dans l'ombre de son mari ? dans ce cas le salaire mensuel atteint à peine 2 000€

Ce que l’on peut reprocher à François Fillon sur ce point, c’est d’avoir été comme les autres élus, ni plus, ni moins vertueux. Or, on attend d’un candidat à la présidence de la République une droiture certaine et une exemplarité de fait. Bon, ça c’est dans un monde idéal. Dans nos démocraties du 21ème siècle, la droiture et la moralité sont en dose limitée dans le sang du politique. En somme, sur la question du principe de la rémunération de Pénélope Fillon par François Fillon, il est difficile de faire les vierges effarouchées qui découvrent comment on fait des enfants sauf à avoir une sacré dose d’hypocrisie.

Un autre argument est abondamment déversé par la presse afin d’effarer le citoyen électeur : le montant des salaires versés.

Des salaires pharamineux perçus par Mme Fillon ?

Les parlementaires rémunèrent leurs collaborateurs en puisant dans une enveloppe mise à leur disposition par les institutions. Le montant mensuel de cette enveloppe est de 9 561 euros (si l’Assemblée Nationale est en charge de la gestion du contrat de travail et paye les charges sociales) ou de 14 341 euros (dans ce cas c’est l’élu qui gère le contrat de travail et qui verse lui-même les charges patronales à prélever dans cette enveloppe).

Mme Fillon a été rémunérée de 1989 à 2013 pour un montant de 830 000 euros…..bruts ! Et oui, la presse brandit ce montant proche du million d’euros en omettant de préciser que la somme est en euros bruts. En net, Mme Fillon a perçu 639 000 euros et l’Etat a récupéré 191 000 euros ! En salaire mensuel net, sur la période considérée, Mme Fillon a donc perçu 2 218,75 euros. C’est une jolie somme, mais le travail d’un attaché parlementaire correspond à un travail d’agent de catégorie A de la fonction publique et le montant du salaire net n’est pas manifestement choquant ni déraisonnable.

Les salaires perçus par Mme Fillon sont-il pharamineux ? La réponse est non et cette réponse résulte des chiffres eux-mêmes et non d’un sentiment ou d’une opinion personnelle sur ce que devrait être le salaire d’un attaché parlementaire.

Autre argument avancé pour déstabiliser la candidature de François Fillon : l’effectivité du travail réalisé par Mme Fillon.

Mme Fillon a-t-elle perçu une rémunération de complaisance ?

Une interview de Mme Fillon circule dans laquelle elle dit qu’elle n’avait pas travaillé pour son mari. Là, c’est désastreux. Ou bien Mme Fillon a perçu 2 218,75 euros nets par mois pour un travail effectif ou bien elle a perçu cet argent sans contrepartie. Comment répondre à cette question à la place du principal et de la principale intéressée ? En essayant de suivre un raisonnement logique. Si Mme Fillon n’a pas travaillé pour son mari pendant 24 ans alors quelqu’un d’autre a exercé ces fonctions d’attaché parlementaire car il est impossible à un élu national d’exercer son mandat électif sans l’aide d’un attaché. Or, que pouvons-nous observer ? Un grand silence de la presse à ce sujet. Personne ne nous dit qui a réellement travaillé et surtout qui a travaillé pendant 24 ans pour les beaux yeux de François Fillon, c'est-à-dire gratuitement puisque l’enveloppe réservée à la rémunération de l’attaché parlementaire de M. Fillon servait à rémunérer une femme qui ne faisait rien.

Vous connaissez beaucoup de gens qui travaillent pendant 24 ans sans percevoir de salaire ? Moi non. La logique veut que Mme Fillon ait bel et bien travaillé pour son mari. Alors cette interview ? Rappelons que cette interview a été sortie de son contexte, est ancienne et est l’interview d’une femme qui ne considérait sans doute pas que travailler pour son mari était un travail classique, voire un travail tout court. Je ne vais pas écrire que le couple Fillon est innocent et que le travail a été effectif en l’absence de preuves matérielles mais le bon sens et la logique doivent nous interpeller et nous conduire à poser les bonnes questions. Qui aurait alors travaillé pendant 24 ans sans rémunération pour François Fillon ? Personne assurément. De fait, Mme Fillon n’est certainement pas restée inerte pendant toute cette période. Avant de hurler à la mort politique du candidat Fillon, les journalistes qui font leur travail devraient creuser cette question.

Tout ceci nous interpelle sur le contexte dans lequel surgit cette affaire…

Le contexte

François Fillon, à la différence de M. Macron, n’est pas un jeune nouveau dans le paysage politique. Il a détenu différents portefeuilles ministériels et il a été Premier ministre de Nicolas Sarkozy pendant cinq années… Cinq années au cours desquelles son épouse a perçu une rémunération d’attaché parlementaire. Etrange que la presse qui fait son travail ne se soit pas emparée de cette question à l’époque. Curieusement, ce sujet qui est un vrai sujet légitime, n’est évoqué qu’au lendemain de la primaire de la droite et à quelques mois de l’élection présidentielle. Les français et les électeurs ne sont pas des gens dénués de sens critique. Il est clair que tout ce remue ménage à un but : tuer politiquement François Fillon. Pourquoi le tuer ? Assurément pour l’empêcher d’accéder au poste de Président de la République. Pour comprendre les vrais motifs du lynchage médiatique de François Fillon, il convient de voir en quoi François Fillon se distingue des autres candidats et quel(s) autre(s) candidat(s) à l’élection présidentielle est susceptible de tirer les marrons du feu.

Sans se lancer dans une analyse approfondie du programme de François Fillon, ce qu’il conviendrait de faire pour mettre en parallèle ce programme avec celui du (des) candidat(s) avantagé(s) par cette affaire, on peut déjà identifier quelques lignes de force qui distingue François Fillon des autres : sa volonté de réforme, sa vision d’un monde multipolaire, son catholicisme affiché, sa volonté de renouer les liens avec Moscou et la Syrie, sortir le pays d’une situation d’endettement, l’idée de redonner à la France une place forte au sein de l’Union européenne. En clair, François Fillon est une « horreur » pour le système qui depuis des décennies est aux commandes. Quel est ce système : celui du monde financier dont le seul dieu est l’argent et dont le moteur est la consommation des masses sans cesse développée grâce à l’endettement. Système dont le rêve est celui d’un monde globalisé où les populations se distinguent par leur indistinction car toutes soumises au dictat de la dépense avec pour finalité à l’existence : consommer pour vivre et vivre pour s’endetter. Je sais, je force le trait mais il n’est pas nécessaire de trop appuyer le feutre sur le papier pour le forcer.

Dans cette affaire, François Fillon a eu le tort de ne pas être le candidat du système en place. Les électeurs de la primaire ont placé en tête de leur choix un candidat qui ne satisfaisait pas aux critères du système. Or, vous le savez bien, qui a l’argent possède le pouvoir. Dans un monde ou plus de 99% des richesses planétaires sont entre les mains de 1% de la population mondiale, il est hors de question que la démocratie, qui par nature est la loi de la majorité donc des moins fortunée, laisse passer des candidats qui ne sont pas autorisés et souhaités par le système. Ce que les électeurs citoyens doivent comprendre dans cette affaire, c’est que nos démocraties contemporaines sont des simulacres. Oui, on choisit les candidats puis celui qui occupe la fonction suprême mais à la condition que ces candidats soient validés et pré-filtrés par le système lequel est le système financier et le lieu de pouvoir de ces 1% de la population qui possède plus de 99% de la richesse mondiale (8 personnes au monde possèdent même en patrimoine ce que possède la moitié de la population planétaire la plus pauvre cela donne le vertige et permet de comprendre que nos démocraties sont aujourd’hui des simulacres).  

La désignation inattendue de Fillon par les électeurs de la primaire a coupé l’herbe sous le pied de ceux qui attendaient la désignation d’Alain Juppé, un candidat en tout point conforme aux désirs du système. Il était donc nécessaire de virer Fillon et nous assistons aujourd’hui à son assassinat politique pour que ce dernier n’accède pas à la fonction présidentielle.

Cette mise à l’écart de Fillon est d’autant plus nécessaire qu’un autre beau et jeune candidat, sorti de presque nulle part, est en vogue et correspond en tout point au profil du candidat du système : Emmanuel Macron. Méditons sur le beau travail des journalistes qui laissent dans l’ombre cette fameuse histoire des 120 000 euros (80% de l’enveloppe budgétaire de représentation du ministère de l’économie) consommée par Macron avant son départ de Bercy pour financer des prestations sans lien avec le ministère de l’économie mais en très fort lien avec la préparation de sa candidature présidentielle. Sur ce sujet, mutisme de la presse. On objectera que si 120 000 euros c’est une somme, elle est toujours inférieure aux 639 000 euros de Mme Fillon, heu pardon, reprenons la méthode de désinformation des médias… les 830 000 euros de Mme Fillon. C’est moins important mais cela s’est produit sur une échelle de temps bien plus courte. Mais vu l’efficacité de la dépense de M. Macron, je vous laisse calculer ce que cela aurait représenté sur 24 ans d’activités politiques…cela donne des frissons.. M. Macron ne vient pas vraiment de nulle part mais de la banque Rothschild…eh oui M. Macron est un pur produit du système financier et du monde de l’argent. Regardons ses soutiens : Jacques Attali, Pierre Bergé ou le maire de Lyon qui récemment hurlait sa douleur existentielle en déclarant que vivre qu’avec 4 000 euros par mois était insupportable… Jamais un candidat se déclarant anti-système n’aura été un candidat à ce point issu du système et validé par ce système.

Enfin la chronologie des évènements parle de façon assez claire : le 25 janvier 2017, le Canard enchaîné publie son article sur l’affaire « Pénélope Fillon », le 26 janvier 2017, le Parquet national financier ouvre une enquête judiciaire et le lendemain plusieurs témoins sont auditionnés….il faut vite virer Fillon.

En conclusion, vous l’avez compris : la démocratie a « dérapé » en plaçant François Fillon candidat de la droite française. Le système a vite réagi pour sortir ce candidat gênant de la scène politique et tracer un boulevard à un autre candidat construit, façonné et adulé par le système. Si ce dernier candidat ne devait pas percer, alors ce n’est pas un problème car le nouveau candidat de la droite fera l’affaire car, quel qu’il soit, il sera forcement le candidat désigné de force par le système. Sauf erreur d’analyse de ma part, François Fillon va être sommé de renoncer à l’élection présidentielle pour être remplacé par un candidat cautionné par le système. Les millions d’électeurs qui se sont prononcés lors de la primaire sont donc désavoués et rappelés à l’ordre : vous deviez désigner celui qui était le favori des sondages ! Pour la première fois, jamais le simulacre de la démocratie ne se sera dévoilé avec autant de pertinence aux citoyens qui acceptent d’ouvrir les yeux et de raisonner en dehors de tout mouvement d’humeur. Un conseil, pour l’élection présidentielle, comme tout est joué d’avance, autant aller à la pêche et conserver en vous une place pour le souvenir de François Fillon, martyr du simulacre de démocratie.

(A lire aussi sur Iroc)

RD

Remarques complémentaires à l'adresse des lecteurs :

Je ne suis pas un supporter de François Fillon, ni un membre de son parti et je n'ai pas voté aux primaires de la droite.

Incontestablement, François Fillon n'est pas un homme vertueux au regard de l'argent. Mon article et mon propos n'ont pas pour objet de défendre François Fillon mais de porter un regard distancié et réfléchi sur cette affaire pour en comprendre les ressorts. L'objet de cet article n'est pas d'innocenter ou d'excuser les comportements de François Fillon mais de décrire et donner une explication de ce phénomène de lynchage médiatique.Il s'agit de prendre de la hauteur et d'échapper au tumulte.

Il est urgent pour tout citoyen de s'extirper des slogans et gros titres de la presse qui se succèdent pour s'interroger sur les vrais motifs de ce qui se passe. La naïveté serait de croire que tout de brouhaha médiatique a pour objet de défendre la morale, la droiture et la légalité. Si cela était le cas, toute cette affaire serait sorti il y a déjà bien longtemps et se cela était le cas, de nombreux autres hommes politiques devraient subir le même sort. Enfin, je ne pense pas hélas que la presse soit la gardienne farouche de la vertu républicaine et de fait je ne pense pas que sa démarche se fasse dans un tel but.

Ce qui est effarant dans cette affaire c'est le déchaînement médiatique sur François Fillon. Chaque jour nouveau est un jour de nouvelle révélation. Toute cette hystérie ne cessera que lorsque François Fillon renoncera à la campagne présidentielle car telle est le but de cet assassinat politique. Mais tout sera joué dans les prochaines 72 heures.

Après, chaque lecteur est libre de rester dans le creux de cette agitation. D'autres peuvent tenter de prendre de la distance pour analyser sereinement cette affaire et croyez moi, ce que l'on voit est effarant.


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 29/01/2017 - 10:39 - Signaler un abus une HONTE

     

    pendant que la classe moyenne était matraquée ! Pays pourri jusqu'à la moelle !

     

  • Par Benvoyons - 29/01/2017 - 11:13 - Signaler un abus Sa femme son ancienne "Maitresse" à une Maison au Touquet :)::))

     

    et ce spécialiste du Patrimoine chez Rothschild n'a pas réussi à bien évaluer son Patrimoine pour éviter "ses augmentations d'impôts & l'ISF" :):)::))Enfin Macron est plus fort que Staline et Mao car il a déjà son culte de la personnalité sans avoir aucun programme :)::)::))

     

  • Par Beredan - 29/01/2017 - 11:35 - Signaler un abus Goinfre !!!

     

    Un banquier , ça ne compte pas....

     

  • Par vangog - 29/01/2017 - 11:56 - Signaler un abus Macrongate? Dans n'importe quel pays democratique

     

    moderne, et pour de telles révélations de vraie corruption (pas seulement des soupçons...) Le candidat s'abstiendrait de la Présidentielle...mais pas en France gauchiste! Il est vrai que Fillon-Ulysse ne s'abstient pas non plus...alors, pour ces corrompus de haut vol (dans tous les sens du terme), autant aller jusqu'au bout et chercher l'immunité salvatrice...

     

  • Par cloette - 29/01/2017 - 12:09 - Signaler un abus ce qui me gêne chez Macron

     

    c'est la différence qui existe entre la nullité de son action dans le gouvernement Hollande, les banalités de ses propos dans les meetings, dans son "programme flou, et son soi disant génie ( lire Wikipédia) .Quatre ans chez Rothschild où il leur aurait fait gagner beaucoup d'argent et donc bien rétribué lui même, pourquoi n'y est il resté que quatre ans ? J'aimerai des preuves que ce n'était pas un emploi fictif ! hi hi !

     

  • Par edac44 - 29/01/2017 - 12:20 - Signaler un abus Bien bouffer sans grossir !... c'est pas comme Hollande, hein !

     

    Bon, cela ne fait jamais que 15 mille euros par mois, mais encore 500 euros jour !... A une bonne table parisienne, cela ne fait jamais que trois ou quatre convives !... Il est où le problème ??? les ministres n'ont-ils plus le droit de bien bouffer ??? quoique passer plus de quatre heures à table tous les jours de la semaine pourrait bien être considéré comme du travail fictif. Faudrait en parler à Fillon, car après les frais de bouche de Chirac à la mairie de Paris, question dérapage, Fillon, c'est le spécialiste !...

     

  • Par cloette - 29/01/2017 - 12:28 - Signaler un abus répétita

     

    J'aimerais que la lumière soit faite sur tous les emplois soupçonnés de travail fictif ? Chez les fonctionnaires d'Etat ou territoriaux,chez les politiques, les "conseils" y compris européens, dans le privé aussi ....

     

  • Par Olivier62 - 29/01/2017 - 14:11 - Signaler un abus Macron, arriviste à l'état pur

     

    Il est inutile de s'indigner du comportement de Macron : il est tout à fait représentatif du personnel politique : des arrivistes forcenés, sans aucun scrupule ni dignité, très bons dans l'intrigue et très mauvais pour gouverner -ce qui d'ailleurs ne les intéresse pas vraiment, car là il faut assumer des responsabilités et faire un vrai travail, voir Hollande ou Chirac. Ces gens ne cherchent que les privilèges et les prérogatives du pouvoir ! En quoi le sort du peuple les intéresseraient-ils ?

     

  • Par Deudeuche - 29/01/2017 - 15:25 - Signaler un abus Pour résumer

     

    Bon appétit!

     

  • Par hermine_20 - 29/01/2017 - 18:52 - Signaler un abus Fourberies

     

    Et dire que sapin le soutient. Tous pourris

     

  • Par Vincennes - 29/01/2017 - 19:51 - Signaler un abus Et le fiston HOLLANDE, aussi fêtard que son Père (bon sang ne

     

    saurait mentir ) qui utilise la LANTERNE, lieu prestigieux, pour y recevoir/organiser des weekends entiers, A NOTRE BONNE SANTE, des sauteries/ des Pool Party, selon le POINT. Fêtes tellement répétitives que les copains y ont leurs habitudes/ leurs chambres, déjà préparées à leur arrivée, avec draps/serviettes aux armoiries de la présidence à leur disposition sur le lit de chacun........puis direction piscine pour y siroter les cocktails préparés par les domestiques....A NOTRE BONNE SANTE. « Ah ça ira ! », comme le dit la chanson. Que ce "fils de" SSANS GENE, rembourse car nous n'avons pas à entretenir les maitresses/les agapes des enfants comme MAZARINE avec Mitteux + les MAITRESSES ah ça ira......ça ira" .........CA VA BIEN POUR EUX. QU'ILS DEGAGENT POINT!!!! et qu'ils REMBOURSENT

     

  • Par Jean-Benoist - 29/01/2017 - 21:27 - Signaler un abus Le parquet financier va t il

     

    Lancer une enquete? Pourquoi sinteresse t il a Fillon et pas a macron le gerontophile enarco bobo messianique?

     

  • Par antidote - 29/01/2017 - 21:37 - Signaler un abus OHÉ le Canard boiteux !

     

    Comme s'est bizard ,surtout pas de vague pour vos petits protégés de gauchos ! 160 000 euro uniquement pour de la bouf ça ne vous interpelle pas sauf si c'est la droite qui est mise en cause .Concernant l'affaire FILLON ,tous les Sénateurs et Députés font depuis toujours de ces budgets mis à disposition ce qu'ils veulent .Les communistes arrosent leur parti ,d'autre comme Lang le distribuait par simonie , Bartolone comme par hazard faisait de même que Fillon mais là ça n'intéresse pas cette presse qui ne vivote que des subventions pris sur le dos du contribuable ....

     

  • Par euphorbevenus - 29/01/2017 - 21:58 - Signaler un abus Macron derrière le Penelopegate

     

    Comme fait exprès , la presse se déchaîne contre Fillon au moment où paraît ce livre qui dénonce les turpitudes de Macron... Quelle étrange coïncidence !

     

  • Par francoise34 - 29/01/2017 - 23:58 - Signaler un abus Et pour Bartelone

     

    C'est normal, il sautait sa secrétaire, il ne pouvait pas la virer En fait à quoi correspondait le salaire verse ?

     

  • Par filc - 30/01/2017 - 00:19 - Signaler un abus Macron la honte

     

    Pourquoi les journalistes ne parlent pas plus de Macron et ses turpitudes. 2 poids, 2 mesures. Étonnant

     

  • Par jurgio - 30/01/2017 - 13:03 - Signaler un abus Le sauf-conduit universel : être de gauche !

     

    Les pourris sont des pourris mais vous ne le serez pas (ou pas trop,et dans tous les cas, pardonnables) ) si vous êtes de gauche. Ou, pire, même si vous vous en réclamez ! C'est probablement l'erreur grossière des hommes politiques de droite, trop versés dans la confrontation ! Les Mitterrand, les Hollande ne s'y sont pas trompés ! Ce qui ne veut pas dire qu'il faudrait refaire les mêmes vilénies de ces derniers mécréants.

     

  • Par Citoyen Ordinaire - 30/01/2017 - 13:42 - Signaler un abus Merci à tous

     

    Vous avez tout compris et bien résumé ! D'ailleurs si ce type était si génial et formidable dans sa banque pourquoi n'y est-il pas resté et est venu nous emmerder avec ses banalités ? Nous pourrions supposer que les banquiers qui dirigent le monde (et les journaux) l'ont fabriqué pour nous le vendre, non ?

     

  • Par lemillanh - 30/01/2017 - 14:38 - Signaler un abus 120 000 € EN 8 MOIS

     

    CELA FAIT 1 440 000€ VIDANGE 24H APRES DANS LES WC DE FRANCE ET DE NAVARRES AU BOUT DE 8 ANS ET TOUT LE MONDE TROUVE CELA NORMAL !

     

  • Par Vincennes - 30/01/2017 - 19:13 - Signaler un abus @Jean Benoist 21:27........TB votre question !!!!

     

    Pendant "C dans l'air" j'ai envoyé plusieurs ALERTES en faisant remarquer que cela faisait UNE semaine que ROUX et ses copains du MONDE (invités 5 fois durant cette même séquence), faisait une "fixette" sur FILLON..........mais RIEN sur MACRON et qu'il soit malhonnête, semble ne pas les intéresser !!! CONCLUSION : Ils s'en foutent TOUS y compris la CLIQUE de l'Elysée "C à vous" ......le mot d'ordre étant : IL FAUT TAPER SUR LA DROITE !!!! toutes ces émissions sont malsaines y compris BFMTV qui considèrent tous que les Français ne sont bons qu'à payer toutes les frasques et les payer GRASSEMENT, au passage

     

  • Par filc - 30/01/2017 - 23:54 - Signaler un abus Vive Fillon

     

    Plus l'exagération des médias sur Fillon devient insuportable , plus nous avons envie. de le soutenir. Macron devient du coup une vraie girouette portée par les médias , et tout doucement Macron nous ecoeure et dans certains forums il est affublé de surnoms pas très reluisants et tous les messages sont accablants pour lui.

     

  • Par emem - 31/01/2017 - 10:53 - Signaler un abus Faut pas pousser !

     

    "Bonne compagnie est équivoque". Brigitte ne va pas être contente.

     

  • Par Leucate - 31/01/2017 - 17:21 - Signaler un abus @Vincennes

     

    Il y a trois PS, le "hollandais" représenté par Macron, le PS canal historique pris à l'abordage par Hamon, et l'extrême gauche PC-FdG de Mélanchon. Même si ces gens se déchirent, ils ne vont pas tenter d'affaiblir Macron, celui de la Famille qui a le plus de chances de figurer au second tour face à Marine Le Pen si Fillon est suffisamment décrédibilisé pour perdre le premier tour - j'ai dit décrédibilisé aux yeux de l'opinion publique, la suite judiciaire importe peu. Cela fait des lustres que des éditorialistes anticipent une décomposition suivie de recomposition du PAF, les vieux partis qui ont gouverné le temps d'une génération implosant pour laisser place à autre chose. Il semble bien qu'aujourd'hui soit la bonne, en tous cas pour l'implosion des partis dits "de gouvernement". Pour la recomposition, il faudra attendre les présidentielles et la législative.

     

  • Par jc0206 - 31/01/2017 - 17:30 - Signaler un abus On comprend ....

     

    Que Macron ne raconte que des banalités dans ses discours; Il n'a pas de programme à présenter, il est fils spirituel de Hollande, un bon socialiste qui ne fera que poursuivre l'oeuvre destructrice de son mentor. Certes il est plus jeune, il porte beau, il parle Anglais mais il est aussi et surtout l'ex conseiller du président le plus nul que la France ait connu et cela, c'est terrible sur un CV.

     

  • Par Delacote - 01/02/2017 - 12:52 - Signaler un abus Rien dans le canard enchaîné

     

    Rien dans le canard enchaîné ?

     

  • Par Liberte5 - 01/02/2017 - 13:55 - Signaler un abus 2 poids, 2 mesures entre F. Fillon et M. Macron

     

    La presse a choisi son camp. Après F. Hollande , elle soutient E. Macron. Le coup est monté par F. Hollande pour couler F. Fillon et propulser E. Macron. Seule question: les Français pourront-ils faire abstraction de l'affaire pour penser au futur de la France?

     

  • Par spinoztef - 02/02/2017 - 10:28 - Signaler un abus Pathétique Atlantico!

     

    Très franchement, après avoir promu un candidat LR voué à l'échec (car au moins menteur et probablement fraudeur), Atlantico tente une diversion en s'attaquant à Macron! J'aime de nombreux articles de fond d'Atlantico même si je n'en partage pas toujours les conclusions qu'elles soient exprimées ou induites. Par contre, sur le front de la présidentielle, Atlantico est pathétique!

     

  • Par JG - 02/02/2017 - 10:53 - Signaler un abus Les français vont élire un embrayage libéral....

     

    à L'Elysée... Qui a ses petits secrets qui commencent à être connus sur la place, qui fait semblant d'être marié pour ne pas déplaire au bon peuple....Bref qui se cache. Au moins le salaire de Pénélope Fillon était déclaré lui... Mais quand on est de gauche, on peut tout vous pardonner....quand on est de droite, vous devez être plus blanc que neige. La presse va faire élire une clonette de Hollande . Honte à vous messieurs les journalistes de gauche , vous êtes soi-disant démocrates, vous n'êtes que des staliniens au petit pied, prêts à toutes les vilennies pour rester au pouvoir en manipulant le bon peuple. Si jamais Fillon est éliminé de manière non démocratique suite à ce coup d'état médiatique, la colère du peuple sera grande....et vous serez au premier rang pour en prendre plein la tête si cela se passe mal....

     

  • Par kelenborn - 02/02/2017 - 11:51 - Signaler un abus spinoztef

     

    Gardez votre pahos pour le Macron de Carabas! Le chat crotté ne sait pas faire de bouche à bouche

     

  • Par bd - 02/02/2017 - 11:54 - Signaler un abus Comme un symptôme...

     

    Comme un symptôme, ses nombreux destructeurs s’attachent plus souvent à détruire la personne ou son image qu’à débattre réellement sur ses idées et son programme.


     

  • Par bd - 02/02/2017 - 11:55 - Signaler un abus Un appel à l’intelligence et à la flexibilité cognitive...

     

    Emmanuel Macron a eu l’intelligence de créer un mouvement et non un parti qui impose ses idées «d’en haut». 
«En Marche» est un mouvement d’idée et a l’avantage de ne pas être figé dans une idéologie. Il est donc très adaptable et fait pour évoluer avec son temps au gré des évolutions de la société.
 C’est une conception plus moderne de la politique qui dérange les vieux caciques incapables de sortir de leur clanisme politique.
 C’est un mouvement d’écoute et c’est aussi un appel à l’intelligence et à la flexibilité cognitive.
 C’est aussi un mouvement qui respecte l’expérience, pragmatique, de son temps, mais aussi volontairement novateur. 
 C’est un appel à débattre des idées et non à camper sur des clivages partisans.

     

  • Par bd - 02/02/2017 - 12:01 - Signaler un abus Macron plus moderne... et il a un vrai programme!

     

    Emmanuel MACRON est le plus équilibré, talentueux et intelligent des candidats et il a désormais le programme le plus complet de toute la classe politique. «La vérité est un miroir brisé, et chacun en possède un petit morceau», chantait le poète mystique persan Rumi. Emmanuel Macron est le seul des candidats qui a eu le courage de sortir de son positionnement historique (de gauche) pour aller puiser les meilleures solutions partout et les combiner en un programme humaniste, démocrate, très complet et crédible. Il est le seul candidat qui a osé briser un tabou: Lancer réellement des ponts entre le socialisme et le libéralisme. Il ne se positionne pas vraiment sur le clivage social-démocratie/ordo-libéralisme mais plutôt sur le clivage progressiste/conservateur. Ce clivage progressiste/conservateur est, aujourd'hui, devenu bien plus significatif... et il est clairement du côté des progressistes. Son projet et sa vision de la France est plus abouti que celui de tous les autres candidats. On sent qu’il veut vraiment changer les choses et réformer. http://vision-macron.fr/

     

  • Par Duvillet - 02/02/2017 - 16:56 - Signaler un abus E. Macron

     

    Visiblement vous n'avez pas trouvé grand chose contre E Macron. Je pensais qu'Atlantico élèverait le débat . CD

     

  • Par Duvillet - 02/02/2017 - 16:56 - Signaler un abus E. Macron

     

    Visiblement vous n'avez pas trouvé grand chose contre E Macron. Je pensais qu'Atlantico élèverait le débat . CD

     

  • Par Bertrand DARGNIES - 02/02/2017 - 17:15 - Signaler un abus A qui profite le plus cette affaire ? A MACRON et à la gauche !

     

    A qui profite le plus cette affaire ? A Emmanuel MACRON, bien évidemment. La gauche étant hors jeu, il ne reste que François FILLON comme adversaire pour passer le 1 er tour. Alors comment faire pour salir l’adversaire : employer les bonnes vieilles méthodes et jeter l’opprobre. Le « dossier » émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchainé par Gaspard GANTZER, grand ami d’Emmanuel MACRON (même Promotion à l’ENA) auquel il doit son poste à l’Elysée. Entre amis, on se doit des services et des renvois d’ascenseurs. Circuit du dossier : Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet d’Emmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise d’allégeance au Souverain. HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage » GANTZER est un grand ami d’Emmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à l’ENA -Promotion SENGHOR. Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur du Canard et le coup est parti !

     

  • Par Bertrand DARGNIES - 02/02/2017 - 17:24 - Signaler un abus A qui profite le plus cette affaire ? A MACRON et à la gauche !

     

    Le texte ci-dessus a été repris d'un article paru dans la presse . Il ne s'agit pas d'une affirmation mais d'une possibilité pour laquelle à ma connaissance aucune preuve n'a été apportée . Il ne doit pas être lu au présent mais au CONDITIONNEL . Bertrand DARGNIES .

     

  • Par Calumet - 02/02/2017 - 21:52 - Signaler un abus Gantzer est l'un des pires personnages de cette république

     

    avec son physique fin de race et ses lunettes, il cache bien son jeu mais c'est un commissaire politique de la pire espèce, une sorte de Beria.

     

  • Par cloette - 03/02/2017 - 10:37 - Signaler un abus Macron

     

    Beurk !

     

  • Par D'AMATO - 03/02/2017 - 11:21 - Signaler un abus MACRON un génie inexistent....

     

    ....monté en épingle par une PRESSE à la solde (FISCALE=abattements énormes sur le revenu) de la gauche... Comme toujours nous payons

     

  • Par JLH - 03/02/2017 - 13:38 - Signaler un abus Des agapes

     

    avec Matthieu Gallet, qui sait ?

     

  • Par kiki08 - 03/02/2017 - 23:24 - Signaler un abus macron

     

    beaucoup de baratin flou et rien de concret . aussi pourri que les autres . la seule chose qu'il fait bien c'est braire .

     

  • Par Duvillet - 04/02/2017 - 08:12 - Signaler un abus E Macron

     

    l'extrait de ce livre ne vole pas haut. CD

     

  • Par Duvillet - 04/02/2017 - 08:12 - Signaler un abus E Macron

     

    l'extrait de ce livre ne vole pas haut. CD

     

  • Par Michdep' - 04/02/2017 - 13:16 - Signaler un abus MACRON ! Combien de divisions ?

     

    C'est quoi , concrètement son programme ? Et avec qui compte il l'appliquer ?

     

  • Par bd - 05/02/2017 - 11:29 - Signaler un abus Comme un symptôme...

     

    Comme un symptôme, ses détracteurs s’attachent plus souvent à détruire la personne ou son image qu’à débattre réellement sur ses vraies idées et son programme. Voyez son programme au lieu de sortir des inepties de niveau bac-à-sable! http://vision-macron.fr/

     

  • Par bd - 05/02/2017 - 23:44 - Signaler un abus "En Marche" a désormais DÉPASSÉ le PS en nombre d'adhérents!

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/En_marche_! --- https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_socialiste_(France) ... Et sans AUCUN soutien financier de l'état! --- NON, "En Marche" n'est pas une "bulle" mais une vague... Une lame de fond qui émerge!

     

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

 

12:04 Publié dans Actualités, Agenda, Agregator, AlertInfo, Annonces, Annonceurs, Archive, Archive 21 siècle, Art de vivre, Articles, Citations, Citoyen, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Europe, Exposants, France, FranceWeb C'Vous, FranceWeb,eGlobaNetWork, IDF, Ile-de-France, Intelligence Collaborative, Internet, Livre, LMathieuWebCollection, Ma Bibliothèque, Monde, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Opinion, Partenaires, Région, Réseaux, Sharing, SRU-Electronics, StefanWebCollection, Web, World | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook |

Lettre Hors-Série : qui dirige le monde ?

Ils s’appellent Fabian Society, Bilderberg, CFR, Trilatérale, Chattam House, Club de Rome, Forum de Davos, etc, ils sont innombrables, ils sont partout, à Washington, à Bruxelles et dans chaque capitale mondiale, ils sont puissants, ils sont discrets et ils dirigent le monde : ce sont les think-tank, les sociétés secrètes ou réservés.

Au sommaire de ce numéro :

  • Edito : qui dirige le monde ?
  • L’origine des sociétés secrètes.
  • La Pilgrims Society
  • Cecil Rhodes : le géniteur de la canaille mondialiste
  • La Fabian Society
  • Peter Sutherland ou le visage de la racaille mondialiste
  • Richard Coudenhove-Kalergi : à l’origine de la racaille européenne.

Vous pouvez vous procurer ce hors-série en version PDF au prix de 5 € ou en version papier au prix de 12 € en passant par la boutique de l’Agence Info Libre (paiem

| |

|

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu