Avertir le modérateur

06/10/2017

PoissySmartCityWebCitoyen,"C'est le bordel !" Emmanuel Macron, Président de la République Française (Egletons, 4 septembre 2017)

"C'est le bordel !"

"C'est le bordel !" Emmanuel Macron, Président de la République Française (Egletons, 4 septembre 2017)

« C'est le bordel ! » comme l'a constaté sobrement mais fortement notre Président de la République lorsque les manifestants d'Égletons (à 30 km de Tulle, antique cité gallo-romaine et médiévale qui fut la capitale des seigneurs de Ventadour) ont forcé le barrage de policiers gazeurs qui, à la différence des ouvriers d'Amiens qui, le matin même, étaient venus déposer leurs remerciements et leurs hommages respectueux aux vénérés pieds présidentiels !

"Mais c'est pas tout! Mais c'est pas tout!" comme chantait le regrette Bourvil ! Constatons toutefois que notre président n'en loupe pas une, et les enchaîne : après les"illettrées", notre colonisation algérienne définie comme "un crime contre l'humanité" et les "fainéants".!

Il y a bientôt 20 ans, Oui-Oui Jospin, pas fou, avait eu l'adresse de reporter aux calendes calédoniennes (vingt ans plus tard!) l'ultime décision démocratique sur l'avenir de ce beau pays (Nickel cette idée !) que Michel Rocard avait (sottement ou perfidement) fixée à 1998. Hélas il n'avait pas songé à arrêter la pendule de l'histoire et nous voilà très près de 2018. Aussi notre président (malice ou calcul ?) a-t-il nommé Président de la Mission de l'Assemblée sur la Nouvelle-Calédonie, Manuel Valls qui naïvement continue à croire que, comme au temps de Molière, « du côté de la barbe est la toute-puissance ». Il n'en est rien. Certes Valls s'est vu attribuer comme rapporteur Christian Jacob, mais il retrouve dans cette Commission le redoutable Méluche, peu décidé de toute évidence à faire patte de velours comme dans son dialogue télévisé avec le Premier Ministre. Le ton a été donné d'emblée, Manolo est  qualifié « d'ignoble » et la première interrogation de Jean-Luc Mélenchon à propos de Valls est : «Ici, qui vient-il trahir ?»! Bonjour l'ambiance !

Il n'y a pas qu'à Égletons où c'est le bordel! Voilà que le Roi d'Arabie  Saoudite se goure d'avion et s'embarque pour Moscou où, de mémoire de dromadaire, on n'a jamais vu la queue d'un émir et moins encore celle d'un Prince saoudien ! Certes la hausse du prix du pétrole est en cause ; c'est donc sérieux et  il faut bien en causer un jour ou l'autre, mais le téléphone (rouge et doré de préférence) n'est pas fait pour les chiens et moins encore pour les dromadaires !

Ça n'est guère mieux au-delà des Pyrénées et Manolo, en tant que Catalan pur sucre semblait s'imposer comme médiateur ; il aurait mieux fait de franchir ces montagnes que d'aller dans les îles, même nickelées, car les diplomates catalans et espagnols sont au bord de la crise de nerfs et ce n'est pas Almodovar qui va venir les calmer ! S'il n'est pas facile de ménager la chèvre et le chou, c'est tout de même plus aisé que de régler les différends séculaires entre Madrid et Barcelone, d'autant que les moindres prises de position des uns et des autres sont l'objet d'attentions soutenues, en particulier de la part des Basques (qui sont dans tous leurs ETA), sans parler des Irlandais (verts de rage) et desl Flamands (qui, de roses, sont tous prêts à passer au rouge). 

Les potentats bruxellois qui, des décennies durant, ont cru malin de jouer les langues "régionales" contre les langues "nationales" (la stratégie du "lobby austro-hongrois", à l'origine de l'inepte "Charte des langues régionales"  du Conseil de l'Europe, que cet imbécile de Jospin, encore lui, avait soutenue sans doute sans la lire!). L'UE pensait sottement affaiblir ainsi les nationalismes, présumés obstacles naturels au grand Rêve fédéraliste européen. Nos Bruxellois se retrouvent ainsi pris à leur propre jeu et reviennent à leur divertissement favori, le rêve éveillé, mais bien entendu dans le refus obstiné de prendre position ... dans un souci d'objectivité bien compréhensible. Ben voyons !

Un très bel exemple de ces prises de positions, fermes et courageuses quoique muettes, a été donné hier dans "C plus clair" sur France5 par Jean Dominique Giuliani, licencié en droit, diplômé de l'Institut dEtudes Politiques d'Aix-en-Provence, président de la Fondation Robert Schuman, Chevalier de la Légion d'Honneur, Officier du Mérite national (France), Commandeur du Mérite fédéral d'Allemagne, de l'ordre de Gediminas de Lituanie, du Service national de Roumanie, de Hongrie et d’autres décorations étrangères.... Après quelques fumeuses élucubrations, cet "Européen" professionnel a fini par opter pour le « silence prudent » de l'illustre Conrart ! 

L'opinion officielle de la Catalogne, promise et exprimée par son leader le soir même, a été en gros de la même farine car, comme on s'en doutait, toutes les cartes sont en réalité entre les mains du Roi d'Espagne qui, dans ce beau pays, est même en outre le chef des armées, ce qui recommande encore davantage la prudence bien entendu.

Ne vous attendez pas à ce que parle ici du massacre de Las Vegas et de l'absurde revendication de DAECH ! Apparemment DAECH ne sait pas plus où se trouvent et ce que sont Las Vegas et le Nevada que les habitants de ce bel Etat quasi californien ne sont au courant de l'existence comme de la nature même de DAECH, détails qui assurément ne gênent pas plus DAECH que les autres !

....Oublie ton passé, qu’il soit simple ou composé,

Participe à ton Présent, pour que ton Futur soit Plus que Parfait"

Yves Duteil

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu