google-site-verification: googlecefa9497ae54ff6a.html

Avertir le modérateur

14/04/2018

Trump remercie la France,Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause : l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la guerre,Americains , français ,anglais , attaque un pays en ruine , en violation du droit international .

Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause : l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la guerre

megaphone-clipart-3286thumbnail1.jpg.jpegJe déclare franchement que le président américain, le président français et la Première ministre britannique sont des criminels, ils n’obtiendront rien et ne tireront aucun bénéfice ».L’ayatollah Khamenei,

La Guerre de Charlie-Wilson-Macron en Syrie ou l’ineptie en marche. Question : où emmenez-vous la France, M. le Président ?

Syrie: Trump salue une frappe «parfaitement exécutée», Washington «prêt à dégainer» à nouveau

Les Occidentaux frappent le régime en Syrie, Moscou obtient une réunion à l'ONU

EN DIRECT. Frappes sur la Syrie : «La mission est un succès», assure la ministre des Armées

Trump remercie la France

« Une opération combinée est en cours avec la France et le Royaume Uni, nous les remercions tous les deux », a dit le président, qui s’exprimait à la Maison Blanche, et a dénoncé les attaques chimiques « monstrueuses » menées par le régime de Damas. Il a promis que l’opération durerait « aussi longtemps qu’il le faudra ». De Londres, la première ministre britannique Theresa May a affirmé qu’il n’y avait « pas d’alternative à l’usage de la force ».

Une coalition militaire regroupant la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni a mené dans la nuit de vendredi à samedi une série de frappes contre des sites du régime de Bachar al-Assad en Syrie, en représailles à l’utilisation supposée d’armes chimiques par l’armée régulière dans la Ghouta orientale.

« Les objectifs qui avaient été fixés ont été atteints. Il y avait des cibles qui avaient été bien identifiées, bien circonscrites, qui étaient toutes liées à la capacité chimique clandestine du régime de Bachar Al-Assad. Et ces cibles ont été touchées », a déclaré ce samedi Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères. 20 Minutes fait le point sur les répercussions de cette initiative militaire.

Qu’est-ce qui a motivé ces frappes ?

Emmanuel Macron a parlé d’une « opération internationale dirigée contre l’arsenal chimique clandestin du régime syrien » et « circonscrite aux capacités du régime syrien permettant la production et l’emploi d’armes chimiques ». Le président français avait prévenu, la possible utilisation d’armes chimiques dans la Ghouta orientale, à Douma, par l’armée de Bachar al-Assad, ne resterait pas sans conséquences.

Le communiqué de la ministre de la Défense Florence Parly ce samedi confirme la motivation de l’attaque de la coalition : « Le samedi 7 avril 2018, à Douma, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrées à l’arme chimique, en totale violation du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Les faits et la responsabilité du régime syrien ne font aucun doute. La ligne rouge fixée par la France en mai 2017 a été franchie. »????

Les deux puissances alliées à la France dans cette opération ont avancé les mêmes justifications. La première ministre britannique Theresa May a assuré qu’il n’y avait « pas d’alternative à l’usage de la force » car « tous les recours diplomatiques » avaient déjà été étudiés. De son côté Donald Trump, évoquant « un intérêt vital pour la sécurité nationale des Etats-Unis », a également parlé de ce samedi 7 avril, quand « le régime Assad a de nouveau déployé des armes chimiques pour massacrer des civils innocents », épisode qui a rendu « nécessaire le rétablissement d’une puissante dissuasion contre la production, la dissémination et l’utilisation de substances chimiques ».

La coalition disposait-elle du droit pour cette attaque ?

L’ambassadeur français à l’ONU, François Delattre, a expliqué que ces frappes visaient à « restaurer l’interdiction absolue des armes chimiques qui est gravée dans le marbre des conventions internationales, et consolider ce faisant la règle de droit ». À l’inverse, plusieurs responsables politiques français de l’opposition ont rapidement dénoncé sur Twitter une opération lancée sans l’aval des Nations unies, et donc au mépris du droit international, comme le député LFI Jean-Luc Mélenchon, la secrétaire générale adjointe des Républicains Valérie Boyer ou encore le député Front national Louis Aliot.

Comentaires

ChammalO

"Pour Emmanuel Macron, « les faits et la responsabilité du régime syrien ne font aucun doute » concernant la mort « de dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants » dans une attaque « à l’arme chimique » le 7 avril à Douma."

Autant que l'envoie d'une centaine de missiles sur des stocks de gaz.

Soit les photos sont des faux, soit Macron nous raconte des carabistouilles... et Trump des "fake news".

alvi62

Le jour où on connaîtra les dessous de la diplomatie et de la politique internationale on pourra discuter et donner un avis ...

lecrabe

Incapables de déloger les voyous de la ZAD , et on fait les malins en Syrie !

Buzzeclair

Israël est à la manoeuvre et la france va en subir les conséquences avec comme seul but renversé bachar

papadoc

attaque ciblée contre la production d'armes chimiques. Or le chlore est un produit industriel et n'est pas sous le contrôle des militaires.

KlauzwitzKarlVon

Donc on savait où étaient les armes chimiques et on n'agit que maintenant?
Bande de menteurs!!!!

lulunet

L OSDH, l office syrien des droits de l homme est financée par le NED, national endowment for democracy, um outil de la CIA et de la politique extérieure américaine. Une des actions de la NED était de financer l opposition face à Mitterrand parce ce qu il s était allié aux communistes lors de l élection présidentielle de 1981.
L OSDH donne des informations partielles, comme par hasard elle comptabilise les morts chez les rebelles mais oublie que les rebelles tirent sur la population qui fuient les conflits dans leurs enclaves, tirent sur les populations musulmanes et chrétienne des autres quartiers, pratiquent les boucliers humains et se cachent dans les hôpitaux. Les casques blancs sont proches des frères musulmans.
Tout pays démocratique est passé par une dictature. La France, les Napoléons etc...
Les rebelles sont pour beaucoup comme des croisés venus de l étranger et financé par des pays du golfe.
Les pays occidentaux violent le droit international qu ils sont sensés garantir. Comment dans ce cas, espérer que les dictatures le respectent dans le futur.
On se souvient de la dernière violation du droit international sous le prétexte d armes de destruction massive introuvables qui ont replongée l Irak au moyen-âge, avec des fiefs de chefs locaux. Il en est de même pour Kadhafi et la Lybie. Les solutions politiques tant prônés par les occidentaux ont été un échec et ont provoqué le chaos.
Quand au Yéménites, ils ont le droit de mourir affamés sous les bombes de la dictature voisine, l Arabie Saoudite en violation du droit international. Où sont les occidentaux?
L Arabie Saoudite est une des pires dictatures. L alliance entre El Saoud et les dirigeants religieux wahhabites ont permis l avènement du wahhabisme et son exportation. C est cet export et le financement qui ont engendré l idéologie à la source de tous les extrémismes musulmans. En Arabie Saoudite, la population a moins de liberté que la syrienne. Mais cette dictature est protégé aux noms des intérêts pétroliers et financiers. On va même au USA jusqu'à censurer les pages du rapport sur le 9/11 pour protéger l Arabie.
La Syrie, c est surtout une histoire de gazoduc qui n est pas financé par les intérêts américains et pourrait les concurrencer.
Personne ne s interroge sur les différences que font les occidentaux sur la manière de traiter les différentes dictatures.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu