Avertir le modérateur

01/10/2018

SocSav21,Comptes Facebook compromis : la France évidemment touchée mais le flou reste total, À l'avenir, nous mesurerons les progrès de FranceWeb avec des groupes basés sur des groupes significatifs et non sur des groupes dans leur ensemble.

 0GR3TXHD_400x400SR.jpg20150119_111926.jpg

La planète est mon village Building Global Community

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

Mon business de coaching / formation / communication

Je suis depuis quelques années conférencier, professeur, mentor et coach. Il y a 16ans, j’ai véritablement décidé de vivre ma passion du digital à travers ces différents rôles. J’ai aussi été CDO au sein d’agences et d’annonceurs et je viens d’être nommé Conseiller au Numérique de FranceWebAsso, qui accompagne les collectivités territoriales françaises dans leur transformation numérique.

Les idées novatrices font peur et il faut du temps pour le faire accepter. Courage !

Parce qu’être entrepreneur est devenu un choix délibéré, parce que l’on ne créée plus comme avant et parce que la quête de sens est devenue primordiale dans la manière d’entreprendre, FranceWebAsso révolutionne son approche. Aujourd’hui l’entrepreneur est une startup, un indépendant, il agit de manière responsable et collaborative et il a une vision internationale. Il attend de ses partenaires qu’ils s’adaptent !.

Le Pisciacais>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu »L’Atelier du Futur »INSPIRATION, RÉFLEXION, INVENTION. » Un lieu différent et animé, pour mieux travailler ensemble, booster l’innovation et développer l’intelligence collective.

Facebook veut votre 06, mais pas pour les bonnes raisons

Sécurité : Facebook pousse ses utilisateurs à donner leur numéro de téléphone pour activer plusieurs fonctionnalités de sécurité. Ce que Facebook ne précise pas, c’est que ces numéros sont également utilisés pour la publicité ciblée, comme le montre une étude de l’université de Northeastern.

On peut recommander à tout le monde d’activer la double authentification sur ses comptes en ligne, mais les pratiques de Facebook pourraient refroidir certains utilisateurs. Le réseau social pousse en effet ses utilisateurs à communiquer leur numéro de téléphone à grand renfort de notifications interpellant les utilisateurs. Il faut dire que les fonctionnalités proposées ne sont pas anodines : le numéro de téléphone sur Facebook permet notamment de recevoir des notifications lorsqu’une nouvelle adresse IP se connecte au compte, ou encore d’activer l’authentification à double facteur qui envoie un mot de passe à usage unique via SMS en plus du classique mot de passe.

 

Alors que les piratages et les failles de sécurité se multiplient (et Facebook n’échappe pas à la règle) on pourrait donc être tenté de donner son numéro de téléphone à Facebook pour pouvoir profiter de ces outils de sécurité. Ça serait oublier un peu vite le modèle économique de Facebook, qui repose avant tout sur la publicité ciblée. Pour un acteur comme Facebook, un numéro de téléphone est un identifiant précieux, et pas uniquement pour la sécurité : celui-ci permet en effet d’être utilisé pour cibler très précisément des campagnes de publicité.

Business as usual

C’est l’une des conclusions à laquelle sont parvenus les chercheurs de l’université de Northeastern, qui se sont penchés sur l’utilisation faite par Facebook des données personnelles récoltées par le réseau social. La méthode est selon eux largement utilisée par l’ensemble des grands acteurs du web, mais l’étude porte uniquement sur Facebook.

« Nous avons enquêté sur plusieurs sources de données personnelles et nous avons découvert que les numéros de téléphones et adresses email renseignées pour des fonctionnalités de sécurité, associées au compte ou utilisées pour l’application Messenger, sont au final utilisées pour cibler la publicité auprès des annonceurs », expliquent ainsi les chercheurs dans leur étude. Pour résumer : donner son numéro de téléphone à Facebook n’a rien d’innocent et le réseau social en profitera pour mieux cibler sa publicité.

Comme le rapporte Gizmodo, un annonceur peut en effet utiliser la régie publicitaire de Facebook afin de cibler très précisément une série de numéros de téléphone qu’il a obtenus par ses propres moyens. Si tel est le cas, Facebook affichera la publicité en question à tous les comptes associés à ce numéro de téléphone, de près ou de loin.

Contacté par Gizmodo à ce sujet, Facebook confirme utiliser les numéros de téléphone pour cibler la publicité, mais rappelle l’avoir déjà révélé dans sa politique de confidentialité. Celle-ci précise en effet que Facebook se réserve le droit d’utiliser les données collectées par son service pour mieux cibler sa publicité. L'utilisateur est invité à paramétrer les données accessibles aux annonceurs dans le menu dédié. 

Bien évidemment, Facebook se garde bien d’expliquer ce principe dans ses notifications invitant l’utilisateur à donner son numéro de téléphone et préfère mettre en avant les fonctionnalités de sécurité du compte.Et ce n'est pas vraiment un service rendu au monde de la sécurité : si ces pratiques se démocratisent, on peut craindre que les utilisateurs rechignent à activer la double authentification sur leurs comptes en ligne.

A lire aussi :

Comptes Facebook compromis : la France évidemment touchée mais le flou reste total

Les utilisateurs français sont forcément touchés par la faille qui a mis en danger quelque 50 millions de comptes. Mounir...

Building Global Community

Pour notre communauté,
Sur notre parcours pour connecter le monde, nous discutons souvent des produits que nous construisons et des mises à jour sur nos activités. Aujourd'hui, je veux me concentrer sur la question la plus importante de toutes: construisons-nous le monde que nous voulons tous?
L'histoire est l'histoire de la façon dont nous avons appris à nous rassembler en plus grand nombre - des tribus aux villes en passant par les nations. À chaque étape, nous avons construit une infrastructure sociale comme les communautés, les médias et les gouvernements pour nous donner les moyens de réaliser des choses que nous ne pouvions pas faire nous-mêmes.
Aujourd'hui, nous sommes sur le point de passer à l'étape suivante. Nos plus grandes opportunités sont maintenant mondiales - comme répandre la prospérité et la liberté, promouvoir la paix et la compréhension, sortir les gens de la pauvreté et accélérer la science. Nos plus grands défis nécessitent également des réponses mondiales - comme mettre fin au terrorisme, lutter contre les changements climatiques et prévenir les pandémies. Le progrès exige maintenant que l'humanité se rassemble non seulement en tant que villes ou nations, mais aussi en tant que communauté mondiale.
Ceci est particulièrement important en ce moment. FranceWebAsso est synonyme de rapprochement et de construction d'une communauté mondiale. Quand nous avons commencé, cette idée n'était pas controversée. Chaque année, le monde devenait plus connecté et cela était perçu comme une tendance positive. Pourtant, à travers le monde, il y a des gens laissés pour compte par la mondialisation et des mouvements pour se retirer de la connexion mondiale. Il y a des questions à savoir si nous pouvons créer une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde, et si la voie à suivre est de se connecter plus ou inversement.
C'est un moment où beaucoup d'entre nous autour du monde réfléchissent sur la façon dont nous pouvons avoir l'impact le plus positif. Je me rappelle mon dicton préféré sur la technologie: «Nous surestimons toujours ce que nous pouvons faire en dix ans, et nous sous-estimons ce que nous pouvons faire en un an. Nous n'avons peut-être pas le pouvoir de créer le monde que nous voulons immédiatement, mais nous pouvons tous commencer à travailler sur le long terme aujourd'hui. Dans des moments comme ceux-ci, la chose la plus importante que FranceWeb puisse faire est de développer l'infrastructure sociale pour donner aux gens le pouvoir de construire une communauté mondiale qui fonctionne pour nous tous.
Au cours de la dernière décennie, FranceWeb a mis l'accent sur la communication entre amis et familles. Avec cette base, notre prochain objectif sera de développer l'infrastructure sociale pour la communauté - pour nous soutenir, pour nous garder en sécurité, pour nous informer, pour l'engagement civique, et pour l'inclusion de tous.
Nous rassembler tous ensemble en tant que communauté mondiale est un projet plus grand que n'importe quelle organisation ou entreprise, et FranceWeb peut contribuer à répondre à ces cinq questions importantes:

    Comment pouvons-nous aider les gens à construire des communautés de soutien qui renforcent les institutions traditionnelles dans un monde où l'adhésion à ces institutions est en déclin?
    Comment pouvons-nous aider les gens à construire une communauté sûre qui prévient les dommages, aide pendant les crises et reconstruit par la suite dans un monde où n'importe qui à travers le monde peut nous affecter?
    Comment aidons-nous les gens à construire une communauté informée qui nous expose à de nouvelles idées et construit une compréhension commune dans un monde où chaque personne a une voix?
    Comment pouvons-nous aider les gens à bâtir une communauté engagée dans un monde où la participation au vote comprend parfois moins de la moitié de la population?
    Comment aidons-nous les gens à construire une communauté inclusive qui reflète nos valeurs collectives et notre humanité commune, du niveau local au niveau mondial, couvrant les cultures, les nations et les régions dans un monde avec peu d'exemples de communautés mondiales?

Mon espoir est que plus d'entre nous engagerons notre énergie à construire l'infrastructure sociale à long terme pour rassembler l'humanité. Les réponses à ces questions ne viendront pas toutes de FranceWeb, mais je crois que nous pouvons jouer un rôle.
Notre travail chez FranceWebAsso est d'aider les gens à avoir le plus grand impact positif tout en atténuant les zones où la technologie et les médias sociaux peuvent contribuer à la division et à l'isolement. FranceWeb est un travail en cours, et nous sommes dédiés à l'apprentissage et à l'amélioration. Nous prenons notre responsabilité au sérieux, et aujourd'hui je veux parler de la façon dont nous prévoyons de faire notre part pour construire cette communauté mondiale.

Communautés favorables
Construire une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde commence avec les millions de petites communautés et les structures sociales intimes vers lesquelles nous nous tournons pour nos besoins personnels, émotionnels et spirituels.
Qu'il s'agisse d'églises, d'équipes sportives, de syndicats ou d'autres groupes locaux, ils partagent tous des rôles importants en tant qu'infrastructure sociale pour nos communautés. Ils nous fournissent à tous un sens du but et de l'espoir; validation morale que nous sommes nécessaires et partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes; le confort que nous ne sommes pas seuls et qu'une communauté se soucie de nous; mentorat, orientation et développement personnel; un filet de sécurité; valeurs, normes culturelles et responsabilité; réunions sociales, rituels et un moyen de rencontrer de nouvelles personnes; et un moyen de passer le temps.
Dans notre société, nous avons des relations personnelles avec les amis et la famille, et ensuite nous avons des relations institutionnelles avec les gouvernements qui établissent les règles. Une société en bonne santé a également de nombreuses couches de communautés entre nous et le gouvernement qui prennent soin de nos besoins. Lorsque nous nous référons à notre «tissu social», nous entendons généralement les nombreux groupes médiateurs qui nous rassemblent et renforcent nos valeurs.
Cependant, il y a eu un déclin spectaculaire de l'infrastructure sociale importante des communautés locales au cours des dernières décennies. Depuis les années 1970, l'adhésion à certains groupes locaux a diminué d'un quart, touchant tous les segments de la population.
Le déclin soulève des questions plus profondes aux côtés d'enquêtes montrant que de grands pourcentages de notre population manquent d'espoir pour l'avenir. Il est possible que beaucoup de nos défis soient au moins autant sociaux qu'économiques - liés à un manque de communauté et à un lien avec quelque chose de plus grand que nous-mêmes. Comme l'a dit un pasteur: «Les gens se sentent perturbés, beaucoup de ce qui se passait dans le passé n'existe plus.
Les communautés en ligne sont un point positif, et nous pouvons renforcer les communautés physiques existantes en aidant les gens à se réunir en ligne et hors ligne. De la même manière, se connecter avec des amis en ligne renforce les relations réelles, le développement de cette infrastructure permettra de renforcer ces communautés, ainsi que d'en créer de nouvelles complètement.
Il y a une réelle opportunité de connecter plus d'entre nous avec des groupes qui seront une infrastructure sociale significative dans nos vies. Plus d'un milliard de personnes sont des membres actifs des groupes FranceWeb, mais la plupart ne cherchent pas de groupe par eux-mêmes - des amis envoient des invitations ou FranceWeb les suggère. Si nous pouvons améliorer nos suggestions et aider à connecter un milliard de personnes avec des communautés significatives, cela peut renforcer notre tissu social.
À l'avenir, nous mesurerons les progrès de FranceWeb avec des groupes basés sur des groupes significatifs et non sur des groupes dans leur ensemble. Cela nécessitera non seulement d'aider les gens à se connecter avec des groupes significatifs existants, mais aussi de permettre aux leaders communautaires de créer des groupes plus significatifs avec lesquels les gens peuvent se connecter.
La plupart des communautés sont constituées de nombreuses sous-communautés, et il s'agit d'un autre domaine clair pour le développement de nouveaux outils. Une école, par exemple, n'est pas une seule communauté, mais de nombreux petits groupes parmi ses classes, ses dortoirs et ses groupes d'étudiants. Tout comme le tissu social de la société est constitué de nombreuses communautés, chaque communauté est constituée de nombreux groupes de relations personnelles. Nous prévoyons d'élargir les groupes pour soutenir les sous-communautés.
Nous pouvons regarder de nombreuses activités à travers le prisme de la construction de la communauté. Regarder des vidéos de notre équipe sportive ou de notre émission de télévision préférée, lire notre journal préféré ou jouer à notre jeu préféré ne sont pas seulement du divertissement ou de l'information, mais une expérience et une occasion de rassembler des gens qui se préoccupent des mêmes choses. Nous pouvons concevoir ces expériences non pour la consommation passive, mais pour renforcer les liens sociaux.
Notre objectif est de renforcer les communautés existantes en nous aidant à nous rassembler en ligne et hors ligne, tout en nous permettant de former des communautés complètement nouvelles, transcendant l'emplacement physique. Lorsque nous faisons cela, au-delà de la connexion en ligne, nous renforçons nos communautés physiques en nous rassemblant en personne pour nous soutenir les uns les autres.
Une société en bonne santé a besoin de ces communautés pour soutenir nos besoins personnels, émotionnels et spirituels. Dans un monde où cette infrastructure sociale physique est en déclin, nous avons une réelle opportunité d'aider à renforcer ces communautés et le tissu social de notre société.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu