Avertir le modérateur

22/11/2018

Dipl.Ing.StefanV.Raducanu veille pour vous: économie,technologie, societal",SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or, 1n∞, 2045,CES 2018 : ce qui nous attend du côté des TV, Mais il se passe aussi beaucoup de choses en coulisses,

0GR3TXHD_400x400SR.jpgBY STEFAN,"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi" SocSav21,FranceWeb,Solidage verge d'or, 1n∞, 2045

Réanimer l’engagement citoyen>> Histoire d'un projet>PoissyWebCitoyen>SmartCity>Ville Connectée:L'objet de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé">"Les héros, ou simplement les gens bien, Nous en avons besoin !"

La nouvelle société du savoir !

"Société pionnière"

Pour Vous et avec Vous.

Un univers de possibilités : 1n

 

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

"Un pour Tous".."Tous pour Un".."Chacun pour Soi"

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

La Toile favorise la réinvention des liens sociaux

La qualité contre la quantité, Groupe d'intérêts.jpg

Mutualisons nos connaissances pour imaginer, créer et innover « Donnant-donnant »

Société contributive .

projet architectural majeur du 21ème siècle

« Nos structures doivent évoluer sinon elle seront brutalement bouleversées par la transversalité chaotique du numérique »

2021.jpgServices uniques à la pointe pour que vous soyez plus compétitif.

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

2 maini.jpg« Comment réussir dans un monde d’égoïstes »

Chaque choix que nous faisons correspond à la satisfaction d’un besoin à l’instant T. Nous prenons des décisions en fonction de ce qui nous semble être le mieux pour nous au moment où nous les prenons. Mais la vie est un mouvement, une évolution constante. Ce qui était valable hier ne l’est peut-être déjà plus aujourd’hui, alors demain ?Tous, entrepreneurs de la connaissance

Le concept s’appuie sur trois axes en interactions

AGILITE, INNOVATION, EMPOWERMENT

Knowledge Sharing for a more agile, innovative and engaged organisation.

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

Le pisciacais Dipl.Ing.StefanV.Raducanu,L'Humain demain,La nouvelle société du savoir !Pour Vous et avec Vous. Société contributive, projet architectural majeur du 21ème siècle

CES 2018 : ce qui nous attend du côté des TV

Chaque année, le CES est l’occasion d’en prendre plein la vue avec les dernières technologies en matière de téléviseurs. Des modèles géants aux résolutions toujours plus élevées en passant par les écrans souples ou enroulables, les TV sont bien les reines de Las Vegas. Mais il se passe aussi beaucoup de choses en coulisses, dans les suites des grands hôtels, là où les géants de l’audiovisuel se retrouvent pour discuter des programmes de demain. 

Et cette année est particulièrement intéressante car la frontière entre le monde de la tech et des médias n’a jamais été aussi floue. Les géants de la high-tech sont en train de dépenser des fortunes pour devenir des poids lourds de la production de contenus. Netflix dispose d’un budget de 6 milliards de dollars pour ses productions tandis que Facebook commence à pousser des contenus originaux sous licence. YouTube a lancé une TV live et Apple alloue un milliard de dollars à la production de programmes.

Pendant ce temps-là, les médias traditionnels se mettent en ordre de bataille pour faire face à cette offensive. Disney a créé un séisme en annonçant le rachat de la plupart des actifs de la 21st Century Fox. L'opérateur américain AT&T s’est engagé dans un bras de fer judiciaire avec le Département de la Justice pour défendre son droit d’acquérir Time Warner après avoir dépensé pas loin de 50 milliards de dollars pour s’emparer de DirecTV. Quant à Discovery et Scripps, ces deux empires de la télé réalité espèrent bien fusionner en une seule entité.

Le CES 2017 avait vu le lancement d’un service de télévision live payante par Hulu. En 2016, Netflix avait annoncé son déploiement mondial, à l’exception de la Chine. Petit aperçu des forces en présence et des enjeux.

PSCVC,PSCFW,COMMUNICATION EVOLUTION,EXPERIENCE DIFFERENT,RACONTEZ VOTRE HISTOIRE,“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

Passer de la simple communication à une réelle conversation

La différence entre la conversation et la communication est simple : la conversation est dynamique et bilatérale. Concrètement, l'entreprise doit être prête à répondre aux questions des clients, quel que soit le canal choisi, et les informer en continu. Il sera alors possible d’entrer dans un processus conversationnel et de faire circuler l’information sur l’ensemble des canaux de communication disponibles : du téléphone à la messagerie électronique en passant par les messages instantanés par exemple.

Le rôle des données pour créer une véritable conversation

Les données sont indispensables pour initier une réelle conversation avec les clients. Après tout, comment l'entreprise peut-elle parler avec ses clients si elle ne les comprend pas ? Les données des clients sont par exemple essentielles pour savoir quels canaux utiliser pour contacter chaque client. À titre d’exemple, si un client ne répond jamais aux mails, mais interagit fréquemment sur Twitter, il sera alors utile de privilégier ce canal. Globalement, plus les entreprises comprennent leurs clients, plus elles peuvent personnaliser leurs conversations et donc gagner en pertinence.

Désormais, la qualité et la bonne maitrise des données sont des enjeux centraux pour les entreprises, notamment avec l’entrée en application du RGPD. Perçu par certains comme un obstacle, le RGPD est pourtant une formidable opportunité d’initier une relation et une conversation client de qualité et plus globalement de lui offrir une expérience engageante. Cela passera bien sûr par une gouvernance moderne des données qui permettra de repenser les processus conversationnels avec les clients et donc d’offrir toujours plus de qualité de service, et ce, sur tous les canaux de communication. En donnant toujours plus de pouvoir au client dans l’utilisation de ses données, ce dernier sera donc décisionnaire des échanges qu’il souhaite entretenir avec une entreprise et très attentif à l’expérience qui lui est proposée.

Smart city : où sont les villes intelligentes en France


La vieille garde

Disney et Fox font partie des médias traditionnels les plus actifs sur ce CES 2018. Outre son acquisition de la Fox, Disney a de grands projets dans les tiroirs avec le lancement dans l’année d’un service de streaming dédié aux sports sous la marque ESPN suivi en 2019 d’une autre plateforme de streaming dédiée à ses propres films et séries. Deux dirigeants de Disney, Ben Sherwood (Disney ABC Television Group) et Andrew Sugerman (merchandising et médias interactifs) seront présents lors d’un colloque organisé mercredi 10 janvier par le magazine Variety à l’hôtel Aria. Ce dernier participera aussi avec son collègue Kyle Laughlin (jeux et expériences interactives) à une conférence sur la manière dont Disney fabrique des contenus pour les réseaux sociaux sous forme de vidéos courtes et de réalité augmentée.

Les nouveaux venus

Alors que YouTube-Google et Facebook continuent de s’affronter pour devenir la plateforme vidéo de référence sur Internet, les deux entreprises seront très actives lors de ce CES, tout comme Hulu, la plateforme de vidéo à la demande commune de NBCUniversal (Comcast), 21st Century Fox, Disney et Time Warner. 

Avec plus d’un milliard de visiteurs uniques mensuels, YouTube a longtemps régné en maître sur la vidéo en ligne. Mais Facebook avec ses deux milliards d’utilisateurs mensuels s’est lancé dans une campagne agressive pour peupler son fil d’actualités de vidéos. Le réseau social de Mark Zuckerberg veut une part du gâteau publicitaire télévisuel qui est en train d’affluer sur le Net. 

Cette année, Facebook a dépêché à Las Vegas Fidji Simo qui supervise cette incursion dans la vidéo. La stratégie du réseau social dans ce domaine a procédé au coup par coup avec, pour commencer, des algorithmes qui font remonter des clips vidéo dans le fil d’actualités et une montée en puissance de la diffusion en direct. Plus récemment, les efforts ont porté sur des licences de contenus pour le sport et ce qui s’apparente à un embryon de programmes TV.

De son côté YouTube a connu une année compliquée au niveau de sa relation avec les annonceurs et les créateurs de contenus. Les premiers ont dénoncé la présence de leurs publicités aux côtés de contenus à caractère offensant et décidé de boycotter la plateforme. YouTube s’est empressé de réagir en instaurant un filtrage plus sélectif de la pub dans les contenus sensibles, déclenchant l’ire des créateurs qui ont vu leurs recettes baisser.

Robert Kyncl (YouTube) interviendra ce mercredi durant une keynote au Park Theater au cours de laquelle s’exprimera aussi un représentant de Pepsi, l’une des marques qui a retiré ses pubs de YouTube l’année dernière.

Le nouveau patron de Hulu, Randy Freer, participera à une conférence sur le futur de la télévision mercredi aux côtés des dirigeants de Turner et Time Warner. L’avenir est un peu brouillé pour Hulu. Malgré le succès de sa série « The Handmaid's Tale », premier contenu d’un service streaming à être distingué par un Emmy, une incertitude règne au niveau de sa direction. Comcast, qui fut jusqu’ici un partenaire silencieux, veut désormais avoir son mot à dire sur la stratégie. Et la prise de contrôle de Disney sur la Fox devrait lui octroyer une participation majoritaire dans le service, ce qui aura probablement une incidence. 

Oath, la branche médias de l’opérateur Verizon dans laquelle on retrouve Yahoo et AOL, a aussi dépêché des émissaires au CES qui seront présents lors de 5 conférences. Tim Armstrong, pdg d’Oath, sera notamment là pour le sommet organisé par Variety mercredi. 

Mais il y aura aussi un grand absent qui n’est autre que Netflix. Pas de conférence ni de participation de ses dirigeants à des évènements publics. Il faudra donc patienter courant 2018 pour avoir une vision plus complète de l’avenir de la télévision. 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu