Avertir le modérateur

04/12/2018

Le maître du jardin:Ing.StefanV.Raducanu»MyNewsCenterNavigator»SocSav21»FranceWebAsso»La jeunesse éternelle est à celui qui veille,et j’ai veillé pour Vous »Information,Veille et Connaissances»Connecter,Trouver,Lire»Groupe de la parole

0GR3TXHD_400x400SR.jpgStefan V.Raducanu et son temps -> créateur du nouveau monde..

La jeunesse éternelle est à celui qui veille,  et je veille toujours, de l’aube au crépuscule, et du crépuscule au jour.

SRU-Electronics»Ing.StefanV.Raducanu»Groupe d'intérêts.jpg

 21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèqueSylvie Roussel-Gaucherand nous présente un conte d’Arménie qui montre combien il est difficile de créer de l’abondance (le nombre d’années à vivre) à partir de la rareté (la rose) sans être prévoyant.

Il était un roi d’Arménie. Dans son jardin de fleurs et d’arbres rares poussaient un rosier chétif et pourtant précieux entre tous.

Le nom de ce rosier était Anahakan. Jamais, de mémoire de roi, il n’avait pu fleurir. Mais s’il était choyé plus qu’une femme aimée, c’était qu’on espérait une rose de lui, l’Unique dont parlaient les vieux livres.

Il était dit ceci : « Sur le rosier Anahakan, un jour viendra la rose généreuse, celle qui donnera au maître du jardin l’éternelle jeunesse. »

Tous les matins, le roi venait donc se courber dévotement devant lui. Il chaussait ses lorgnons, examinait ses branches, cherchait un espoir de bourgeon parmi ses feuilles, n’en trouvait pas le moindre, se redressait enfin, la mine terrible, prenait au col son jardinier et lui disait :

« Sais-tu ce qui t’attend, mauvais bougre, si ce rosier s’obstine à demeurer stérile ? La prison ! L’oubliette profonde ! »

C’est ainsi que le roi, tous les printemps, changeait de jardinier. On menait au cachot celui qui n’avait pas pu faire fleurir la rose. Un autre venait, qui ne savait mieux faire, et finissait sa vie comme son malheureux confrère, entre quatre murs noirs.

Douze printemps passèrent et douze jardiniers... Le treizième était un fier jeune homme. Son nom était Samuel, et il affirmait vouloir tenter sa chance.

Le roi le toisa de sa superbe et lui dit :

« Ceux qui t’ont précédé étaient de grands experts, des savants d’âge mûr. Ils ont tous échoué. Et toi, blanc-bec, tu oses !

– Je sens que quelque chose, en moi, me fera réussir, dit Samuel.

– Quoi donc, jeune fou ?

– Je ne sais pas, exactement, je ne sais pas... C’est rare d’éprouver ce sentiment, et c’est passionnant de vouloir maîtriser l’imprévisible...

J’ai peut-être peur, seigneur, de mourir en prison ! »

Samuel par les allées du jardin magnifique s’en fut à son rosier. Il lui parla lentement à voix basse. Puis il bêcha la terre autour de son pied maigre, l’arrosa, demeura près de lui nuit et jour, à le garder du vent, à caresser ses feuilles. Il enfouit ses racines dans du terreau moelleux. Aux premières gelées, il l’habilla de paille. Il se mit à l’aimer. Sous la neige, il resta comme au chevet d’un enfant, à chanter des berceuses.

Le printemps vint. Samuel ne quitta plus des yeux son rosier droit et frêle, guettant ses moindres pousses, priant et respirant pour lui. Dans le jardin, partout les fleurs étaient en abondance, mais il ne les regardaient pas. Il ne voyait que la branche sans rose.

Au premier jour de mai, comme l’aube naissait : « Rosier, mon fils, où as-tu mal ? »

À peine avait-il prononcé ces mots qu’il vit sortir de ses racines, un ver noir, long et terreux. Il voulut le saisir. Un oiseau se posa sur sa main et, les ailes battantes, lui vola sa capture. À l’instant, un serpent surgit d’un buisson proche. Il avala le ver, avala l’oiseau. Puis, soudain, un aigle descendit du ciel, tua le serpent et s’envola. Et là, pour la première fois, un bourgeon apparut sur le rosier. Samuel le contempla, il se pencha sur lui, il l’effleura d’un souffle et lentement la rose généreuse s’ouvrit.

« Merci, dit-il, merci. »

Il s’en fut au palais, en criant la nouvelle...

« Seigneur, dit Samuel au roi, la rose Anahakan s’est ouverte. Vous voilà immortel, ô maître du jardin. »

Le roi qui s’éveillait en grognant, bondit hors de ces couvertures, ouvrit les bras et rugit :

«Merveille! »

En chemise pieds nus, il sortit en courant pour contempler, admirer l’Unique rose, qui lui accorderait la jeunesse éternelle, fait rare pour un tout puissant. Puis, il ordonna :

« Qu’on poste cent gardes armées de pied en cap autour de ce rosier !

Je ne veux voir personne à dix lieues à la ronde. Samuel, jusqu’à ta mort, tu veilleras sur lui !

– Oui, jusqu’à ma mort, Seigneur », répondit Samuel.

Le roi dans son palais régna dix ans encore puis un soir il quitta ce monde.

« Le maître du jardin meurt comme tout le monde. Tout n’était donc que mensonge, soupira le roi...

– Non, dit le jardinier, à genoux près de lui. Le maître du jardin, ce ne fut jamais vous. La jeunesse éternelle est à celui qui veille, et j’ai veillé, Seigneur, et je veille toujours, de l’aube au crépuscule, et du crépuscule au jour.

Il lui ferma les yeux, baisa son front pâle, puis sortit voir les étoiles. Il salua chacune d’entre elles. Il s’amusa à dire bonsoir à chacune d’entre elles... Elles étaient très nombreuses à illuminer le ciel de la terre...

Mais Samuel avait le temps, désormais. Tout le temps !

Stefan V.Raducanu et son temps -> créateur du nouveau monde..

21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque21centurywebarchive,a propos du réseau,about us,advertising,agregator,ailleurs sur le web,alertinfo,annonces,annonceurs,archive21stcentury,archiveweb21,articles,blog,bonheur,bonjour stefan de franceweb,bookmarks,citations,collaboratif,communiqués de presse,consulting,data,digital,dipl.ing.stefan v.raducanu,entreprendre,europe,events,...,exposants,famille d'entreprise,forum,france,franceweb sur facebook,franceweb,e-globalnetwork,francewebagency,francewebnews,groupes,initiatives,international,internet,knowledge,l'électeur,la nouvelle société,le citoyen,le consommateur,le travailleur,liens,links,lmathieuwebcollection,ma bibliothèque

Immortalité : 10 technologies qui nous en rapprochent

Fabriquer des organes de remplacement

La médecine régénératrice, révolution du marché de la santé

Rajeunir les cellules avec la génétique

Stocker la conscience dans un cerveau artificiel

Our big hairy audacious goal

Face à la crise du mouvement des « gilets jaunes », les préfets sonnent l’alerte politique

« Ce qui se passe est le fruit d’années de fragmentation de la société française, juge l’un d’eux. Pour l’heure, la réponse de l’exécutif est à côté de la plaque. » « Je suis très inquiet car le pouvoir est dans une bulle technocratique, renchérit un autre. Ils sont coupés de la France des braves gens qui n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois. Ils n’ont aucun code et aucun capteur. Nous, les préfets, pourrions leur donner des éléments mais ils ne nous demandent rien. Quand ils viennent sur le terrain, c’est parés de leur arrogance parisienne. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Emmanuel Macron, un président mutique face à la pression
Or, dit-il en substance, le déphasage d’une partie de nos élites ne fait qu’alimenter la colère des personnes qui se mobilisent. Alors que la préfecture de Haute-Loire, au Puy-en-Velay, a été incendiée, samedi 1er décembre, plusieurs représentants de ce corps de hauts fonctionnaires parlent de situation « explosive et quasi insurrectionnelle », voire « pré-révolutionnaire ». Comme en 1789, lorsqu’une partie de la population s’est soulevée contre les impôts, confie un préfet : « Ce qui s’exprime le plus, c’est la haine du président de la République. 
Des dizaines de voitures incendiées, un Arc de triomphe saccagé, 682 personnes interpellées, une préfecture en flammes… Face à ces images de chaos qui tournent en boucle depuis samedi soir, Emmanuel Macron a choisi le silence et une visite symbolique. Dimanche, à peine descendu de l’avion qui le ramenait du sommet du G20 à Buenos Aires, le chef de l’Etat s’est rendu en fin de matinée sur les lieux des affrontements, avenue Kléber et place de l’Etoile. Près de l’Arc de Triomphe où l’on pouvait lire des tags appelant à sa démission, il n’a pas prononcé un mot. Plus tard, il s’est contenté de deux Tweet pour remercier forces de l’ordre et pompiers. Sa seule communication politique de la journée. Quinze jours après les cérémonies du 11-novembre, qui avaient rassemblé au même endroit les chefs d’Etat du monde entier, le contraste entre les deux images est saisissant.

Diversité des attentes et des profils

La réponse aux troubles actuels ne peut être que « politique », enchaîne-t-il. « Il faut ouvrir le dialogue », complète un de ses collègues. Un exercice ardu compte tenu de la diversité des attentes et des profils sociaux qui caractérisent les « gilets jaunes ». « Chaque département offre des singularités, décrypte un préfet. Dans le mien, le mouvement agrège des travailleurs pauvres, des retraités avec de petites pensions qui s’estiment touchés dans leur dignité, des dirigeants d’entreprise de travaux publics confrontés à des hausses de prix des carburants et des patrons de sociétés de petite taille, qui affirment ne pas s’en sortir. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les « gilets jaunes », un casse-tête pour le maintien de l’ordre
Non content de rénover une grande partie du 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Emmanuel Macron a décidé de bouleverser le mobilier du vénérable palais. Objectif : dépoussiérer les 365 pièces de l’hôtel d’Evreux, dont plusieurs tapisseries, meubles ou tableaux n’avaient pas bougé depuis des décennies. « On avait l’impression que l’Elysée était devenu une forteresse qui se protégeait de l’extérieur. On va alléger, épurer. Il faut que la lumière entre », explique Mme Macron, qui s’est attelée à la tâche dès son arrivée en mai 2017.

Bernard Cazeneuve : « Le sentiment du mépris ne peut qu’engendrer la méprise »

L’ancien premier ministre, Bernard Cazeneuve, désormais avocat et en retrait de la politique, estime que le premier devoir des dirigeants est de garantir la concorde tout en créant les conditions du dialogue. Il appelle aussi les responsables de l’opposition, qui réclament une dissolution ou le départ du président de la République, à ne pas jouer la crise et la « stratégie du chaos ».

« Gilets jaunes » : le monde politique abasourdi face à une crise inédite

Mélenchon et Le Pen réclament une dissolution de l’Assemblée, Wauquiez souhaite un référendum sur la transition énergétique.

Et voilà comment des gens qui normalement ne sortent pas dans la rue pour manifester se retrouvent en n'ayant plus rien à perdre : ce sont des personnes âgées, déjà choquées par la hausse de 1,7 points de la CSG, beaucoup de femmes seules avec enfants vivant de petits boulots, des artisans et des intérimaires que l'on entend le plus dans ce mouvement « liquide », dans lequel personne n'est reconnu comme chef mais où tout le monde a le sentiment de vivre la même injustice.

En politique, reculer n'est pas une défaite, c'est une preuve d'intelligence. La hausse de la taxe carbone n'a manifestement pas été comprise. Elle apparaît comme la seule manifestation de l'inextinguible soif fiscale de la sphère publique, incapable de se réformer et qui a pris la mauvaise habitude de se refaire en augmentant les taxes sur les plus modestes. Hausse des carburants, du tabac, non indexation des retraites et des transferts sociaux, baisse des APL, le cocktail était détonnant et il vient d'exploser à la figure d'Emmanuel Macron. Il n'y a pas besoin d'avoir fait l'Ena ni d'être banquier d'affaires pour se rendre compte que pour « les gens qui ne sont rien » (l'expression est d'Emmanuel Macron), le prix à la pompe et celui de la cuve à fuel est la goutte d'eau qui fait déborder un vase bien rempli.

“Les algorithmes sont une arme de domination sociale”

Savoir faire, savoir être

Un vent nouveau sur l’écriture de l’histoire.

Nouvelle société du SAVOIR,

Groupe d'intérêts: Le citoyen, L'électeur, Le travailleur, Le consommateur

Le monde au XXIe siècle

Un monde à soi. Nous vivons sous le même ciel, mais notre compréhension du monde n’en est pas moins toujours située. Stefan et Madeleine Raducanu réfléchissent aux conditions d’une appropriation commune des savoirs, qui déjoue leur inégale circulation.

À l’âge de la mondialisation, comment écrire une histoire ouverte sur le monde, sur ses échanges, ses circulations, ses rencontres ? Contre l’européocentrisme ou le repli national, il convient d’expérimenter de nouvelles manières de penser et d’écrire l’histoire.

Utopies pour après-demain

FranceWeb a demandé à ses chercheurs Stefan et Madeleine Raducanu d’imaginer le monde d’après-demain, en mêlant librement diagnostics, désarrois, solutions, espérances, toute la palette de l’inventivité et de l’optimisme, tout le registre des possibles.

Louis-Sébastien Mercier dans L’An 2440, Jules Verne dans Paris au XXe siècle, George Orwell dans 1984 ont tenté d’imaginer le monde dans les décennies et les siècles à venir. D’autres, comme Fourier ou Cabet, ont tenté de concevoir, en des termes étonnamment précis, une société plus harmonieuse d’où l’exploitation et la souffrance seraient bannies. Ces écrivains et ces philosophes ont souvent été des visionnaires, anticipant le développement tentaculaire des métropoles et du trafic automobile, le règne de l’ordinateur, ou encore la société de surveillance. Nombre d’utopies (le suffrage universel, l’abolition de l’esclavage, l’émancipation des femmes, le droit à l’éducation et à la protection sociale), qui souvent laissaient leurs contemporains incrédules, ont alimenté les aspirations démocratiques au cours des deux siècles passés. Ce qui continue d’éveiller notre intérêt, c’est l’effort d’anticipation, d’arrachement au présent, couplé à une inquiétude sur le monde tel qu’il va et à une volonté d’améliorer la condition humaine. C’est, en d’autres termes, l’invention d’une utopie raisonnée. Unis par la volonté de s’affranchir du pessimisme et de la résignation qui brident l’imagination politique contemporaine, les textes de ce dossier sont de deux ordres : les uns anticipent le monde d’après-demain, les autres se présentent comme des récits rétrospectifs, écrits en 2002, des mobilisations qui se déploient sous nos yeux.

Par «information», Lanier entend «toute contribution intellectuelle, artistique ou pratique apportée de façon consciente à la production de biens, de services ou d’œuvres culturelles, mais aussi les données que nous semons sans nous en apercevoir par le simple fait d’exposer certains de nos comportements et habitudes de consommation», rapporte Laurence Scott dans le «Guardian».

Une fois agrégées et synthétisées, ces informations ont une valeur marchande considérable. Comme le rappelle Evan Hughes dans le «New Republic», «si Facebook et Google valent quelque chose, c’est parce que des milliards d’entre nous ont entré des données dans leur ordinateur, sans contrepartie.»

Les utopies d’aujourd’hui constitueront sans doute la matière des livres d’histoire de demain.

La Ville Ingénieuse, intelligente et durable....l'ouverture sur le Monde, projet social, une contribution à la société du savoir et de la coonnaissance...servant comme démonstrateur à partir de solutions innovantes sur un Réseau horizontal.

“Oh ! Demain, c'est la grande chose ! De quoi demain sera-t-il fait ?“Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action.”

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

Rencontrer, découvrir, entreprendre, communiquer, réunir, conseiller, agir, préparer l'avenir... 

Venez nous rejoindre

La société en réseau ne se fera sans Vous!

Beau, Bien, Bon, programmez votre cerveau pour le bonheur

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président

0GR3TXHD_400x400SR.jpgSimple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.  Mobile : 06 85 36 20 75  Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

FranceWebSharing ->Learn, Meet, Discover, Exchange, Collaborate, Connect, Anywhere, Anytime, Any device, the people..by the people, everything

Webmaker->Put the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories->''MyNewsCenterNavigator''->All global sources in one app!

MyArchive21century,Today's Headlines,FranceWebAsso*, MyNewsCenterNavigator, Breaking News from around the world, Economie, Technologie, Sciences, Sports, Loisirs, Politics...Better access to all sources...

Images FranceWebAsso

Images FranceWebAssociation

Images sruelectronics

Images SRU-Electronics

Images PoissySmartCity

Images PoissyWebCitoyen

Images PoissyVilleConnectée

Images FranceWebSharing

Images MyNewsCenterNavigator

Images Madeleine et Stefan Raducanu

Images MyNewsCenterNavigator

Images SocSav21

Images MySelTab

Images Dipl.Ing.Stefan V. Raducanu

Images FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Images Stefan V. Raducanu

Stefan V.Raducanu

Images NewsCenter for everyone SRU-Electronics

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu