Avertir le modérateur

24/02/2019

Polis,PoissySmartCity,la polis française est une sorte d’eucharistie, la polis anglaise est un accident historique,la polis américaine,combine les pratiques d’un congrès de la Mafia et les principes de justice et de liberté individuelle>connexions

appel à contribution - Copie.gifLa cité grecque, un modèle ?

À propos de : Josiah Ober, Demopolis. Democracy Before Liberalism in Theory and Practice, Cambridge

En 1992, dans un article célèbre intitulé « Cités de raison », l’historien britannique Oswyn Murray notait, non sans un certain humour :

Quiconque a étudié les tentatives de description de la polis grecque connaît bien cette manière nationale de réagir aux phénomènes. Pour les Allemands, on ne peut parler de polis que dans un manuel de droit constitutionnel ; la polis française est une sorte d’eucharistie ; la polis anglaise est un accident historique ; la polis américaine, enfin, combine les pratiques d’un congrès de la Mafia et les principes de justice et de liberté individuelle.

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image, Images et cités .

Catégorie:Image Grèce antique - Vikidia, l'encyclopédie des 8-13 ans

Image et pensée chez les Grecs passées aux filtres des catégories

La cité grecque : une ville, un territoire et un modèle, Soutien scolaire

Liste de cités grecques — Wikipédia

Michael Doyle le libéralisme, entre guerre et paix

cité grecque schéma

De la cité grecque à la ville lucanienne : images féminines et signes

Après la phase d’établissement et de développement des colonies grecques en Italie méridionale et en Sicile, on observe, à partir de la seconde moitié du Ve siècle av. J.-C., des mouvements en retour de certains groupes indigènes qui aboutissent, en milieu grec, comme à Cumes, mais aussi étrusque, comme à Capoue, à la formation de communautés mixtes décrites par les auteurs grecs ou latins en terme de « barbarisation ». C’est le cas de Poseidonia, fondée vers 600 av. J.-C. par des colons venus de Sybaris en Calabre, passée sous l’hégémonie de groupes italiques, les Lucaniens. Nous avons conservé à son sujet un témoignage du philosophe pythagoricien de la fin du IVe siècle, Aristoxène de Tarente (Athénée, Banquet des Sophistes XIV, 632 a-b). Dénonçant la décadence de la musique grecque, il prend l’exemple des habitants de Poseidonia :« À l’origine, ils étaient Grecs mais ils furent complètement barbarisés et devinrent Étrusques ou Romains. Ils changèrent leur langue et leurs autres coutumes. Mais ils célèbrent encore une fête grecque jusqu’à ce jour. Ils se rassemblent et se remémorent leur ancienne langue et leurs institutions et après s’être lamentés et avoir pleuré leur perte tous ensemble, ils se séparent et rentrent chez eux. »
Cette image perdure dans les sources plus récentes, grecques et romaines. Elles insistent sur la succession des hégémonies qui s’exercent sur la ville, située à la frontière avec le monde étrusque et campanien, marquée par le fleuve Sele, et qui devint colonie de droit latin en 273 av…

ce chapitre est en accès conditionnel
Acheter ce chapitre 5,00€ 29 pages, électronique uniquement
HTML et PDF

A contrario Campus

Accès immédiat à la version électronique (HTML et feuilletage) 5,00€

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu