Avertir le modérateur

17/04/2019

L’Entrepreneur Idéal …6 questions cruciales à vous poser avant d’accepter un nouveau job. PoissySmartCity,MySelTab,MyNewsCenterNavigator,FranceWebAsso.Cadre et Dirigeant MAGAZINE,

 
Cadre et Dirigeant Magazine <abonl@cadre-dirigeant-magazine.com>
À :stefanraducanu@yahoo.fr
 
17 avr. à 07:03
 

À LA UNE

Manager
Le smartphone va-t-il détrôner l’ordinateur portable dans les réunions ?


Si son utilisation est désormais synonyme de gain de productivité, on peut se poser la question de savoir s'il ne va pas détrôner l'ordinateur portable.
Décryptage par un spécialiste.


Lire la suite

Trouver un emploi
6 questions cruciales à vous poser avant d’accepter un nouveau job


Vous avez enfin trouvé le poste qui vous enthousiasme, et vous vous voyez déjà dans votre nouvel habit professionnel. Avant de vous décider, demandez-vous si vous avez toutes les infos pour prendre la bonne décision. 6 questions cruciales à vous poser avant d'accepter un nouveau job...

Lire la suite
 

A LIRE ÉGALEMENT SUR CADRE ET DIRIGEANT MAGAZINE

Sponsorisé
L’Entrepreneur Idéal … ou l’idéal de l’entrepreneur !


Dans son dernier livre, « L’Entrepreneur Idéal. Eloge de la permaculture d’entreprise », Philippe LEDENT part d’un postulat inédit mais bien dans l’air du temps : « Et si la nature de l’entrepreneur moderne se trouvait dans la nature… » Notre monde est-il à bout de souffle ? Epuisement des ressources naturelles et fossiles, épuisement de l’humain dans une société dominée par le matérialisme économique…

Lire la suite
 
 
 
Twitter
Facebook
LinkedIn
Pinterest
 
Pour être sûr(e) de recevoir nos lettres, vous pouvez ajouter l'adresse abonl@cadre-dirigeant-magazine.fr à votre carnet d'adresses.

Vous désabonner de cette newsletter

16/04/2019

Actu Decideo n°736 Informatique Quantique, IA, Ethique, Big Data.. -> customer

Decideo

Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...
 
 

Adresse de votre abonnement : franceweb@gmail.com - Modifiez votre abonnement : Cliquez ici

Si vous ne parvenez pas à lire cette newsletter : Cliquez ici

Faire suivre à un collègue : Cliquez ici - Twittez cette newsletter : Cliquez ici

 

Le déploiement massif de l’IA dans l’entreprise va faire évoluer le QI de l’homme

Concernant l’intelligence artificielle, seuls les discours anxiogènes ont eu voix au chapitre ces deux dernières années. Il est pourtant un sujet qui n’a pas du tout été abordé : les bienfaits de l’intelligence artificielle dans l’entreprise, pour l’entreprise mais surtout pour ses collaborateurs. Loin de vouloir reprendre ici tous les poncifs, il en est un que nous ne soupçonnions peut-être pas mais qui nous permettra sans aucun doute de dépasser nos préjugés et de massivement déployer cette technologie. En s’adaptant à un nouveau cadre de travail dans lequel l’intelligence artificielle aura pris en charge des tâches rébarbatives, répétitives, pénibles, l’humain va voir ses capacités d’abstraction encore se développer favorisant ainsi la progression de son QI (quotient intellectuel).

Le déploiement massif de l’IA dans l’entreprise va faire évoluer le QI de l’homme
Nous sommes semblables à quelques mutations près à l’Homo Sapiens né il y a 300.000 ans. En effet, dans une étude publiée en 2008 dans la revue Science, la comparaison de 650 000 nucléotides chez 938 individus appartenant à 51 ethnies a montré que les génomes étaient identiques à 99,9 %, soit un niveau de similitude qui ne se retrouve que rarement chez les mammifères. Elle est explicable par l'extrême jeunesse de l'Homme moderne car 300.000 ans ne sont pas suffisants pour produire une grande variabilité génétique. Il en est bien sûr de même pour notre cerveau, nous avons le même cerveau que les premiers Homo Sapiens.

Or il n’a échappé à personne que nos premiers ancêtres Homo Sapiens ne prenaient pas d’avion, n’avaient pas d’ordinateur, pas d’internet et ne connaissaient pas la mécanique quantique. Mais alors qu’a-t-il pu arriver à l’Homo Sapiens pour que son intelligence évolue jusqu’à s’accélérer ces 200 dernières années ? L’éducation et la nutrition me direz-vous ? Oui mais cela ne suffit pas à expliquer ce phénomène car pendant la première partie du 20éme siècle, alors que nos sociétés développées bénéficiaient toutes d’une même éducation, le QI progressait encore.

C’est ce que l’on appelle « l’effet Flynn » du nom de son génial découvreur. L’« effet Flynn » constitue l’un des phénomènes les plus intrigants et probablement la découverte la plus importante des recherches récentes en psychologie cognitive. En 1984, à la suite d’une analyse de 73 études américaines publiées entre 1932 et 1978, Flynn note une augmentation de 3 à 5 points du QI par décennie aux tests d’intelligence les plus utilisés. Cette progression du QI constatée dans les pays développés au long du XXe siècle a été confirmée par de nombreuses recherches. L’explication est multifactorielle et intègre bien sur l’évolution de l’éducation, de la nourriture et bien d’autres facteurs, mais en analysant les tests, les chercheurs ont remarqué que les gains étaient largement concentrés dans les tests faisant appel aux capacités d’abstraction. Cet élément peut nous éclairer sur la nature du changement ayant eu lieu au cours du siècle dernier.

Il faut reprendre les travaux d’Alexandre Luria (1902-1977), célèbre psychologue Russe, sur des paysans Russes analphabètes pour comprendre le lien entre l’environnement de travail et le niveau d’abstraction. Leurs préoccupations étant uniquement concrètes du fait de la matérialité de leur vie quotidienne, il leur était pratiquement impossible d’avoir un raisonnement faisant appel à une quelconque abstraction. Ancrée dans le concret, leur intelligence était fort bien adaptée à leur réalité quotidienne. En somme, Alexandre Luria a démontré que la notion d’intelligence se rapproche ici de la notion d’adaptation.

Au-delà de l’apport majeur de l’éducation, c’est donc l’environnement de travail de l’Homme qui a aussi forgé son esprit et grâce aux expériences de Luria, il est possible d’interpréter une partie de l’effet Flynn comme une résultante de l’évolution des conditions de travail de l’Homme. Moins l’Homme a été soumis à la matérialité du fait de la mécanisation de son environnement de travail, plus ses capacités d’abstraction ont évolué faisant ainsi flamber son QI à l’origine de l’effet Flynn.

L’intelligence artificielle peut être considérée comme une nouvelle forme de mécanisation de l’environnement de travail de l’homme. En effet, en venant assister, automatiser et optimiser, l’IA va révolutionner tous les métiers, mais surtout faire baisser la pénibilité en venant effectuer les tâches répétitives et faire baisser le niveau de stress tout en augmentant la qualité de la production.

Les tâches manuelles sont encore légion dans l’entreprise et sont une source non seulement de stress du fait du peu d’intérêt de ces tâches mais aussi considérées par les intéressés comme une perte de temps. L’intelligence artificielle prendra en charge quelques une de ces tâches manuelles comme l’affectation comptable ou le contrôle de paye. Elle viendra aussi assister les métiers dans des tâches pénibles mais absolument nécessaires à la bonne marche de l’entreprise.

Cette prise en charge par l’intelligence artificielle de ces tâches ingrates sans aucun intérêt est aussi une forme de distanciation vis à vis de la matérialité quotidienne du travail actuel dans l’entreprise. Cette libération favorisera donc l’évolution des capacités d’abstraction et l’effet Flynn, une nouvelle fois, permettra à l’homme de faire progresser son intelligence.

Cette vision positive de l’apport de l’intelligence artificielle est loin de celles de ses détracteurs que nous n’avons que trop entendu. L’intelligence artificielle, qui n’est autre qu’une nouvelle façon de programmer et d’amener de la valeur est une étape majeure dans l’évolution de l’entreprise comme a pu l’être l’arrivée de la bureautique en d’autres temps. Au-delà de l’aspect économique qui sera un des moteurs de cette nouvelle transformation, l’intelligence artificielle est donc un fantastique progrès pour nos entreprises comme il le sera pour notre société. Il ne faut pas en avoir peur bien au contraire.

Stéphane Roder, AI Builders
 
 
actualités de la semaine

Evénements

Webinaire Decideo : Informatique Quantique, ses apports probables à la Science des Données

12/03/2019 | Philippe Nieuwbourg

Avant-Première : Decideo organise le 15 mai prochain, le premier webinaire sur les apports possibles de l’informatique quantique à l’aide à la décision. Pas besoin d’être physicien ou mathématicien, venez comme vous êtes ! Ne manquez pas ce webinaire gratuit, et inscrivez-vous dès aujourd’hui sur :...  

Opinion

Vous aimez Tinder ? Vous allez adorer Osmosis !

29/03/2019 | Philippe Nieuwbourg

Il a beaucoup été question de Tinder ces dernières semaines. Comme bien souvent, un algorithme doit rester caché, et lorsque certains détails en sont révélés, les utilisateurs font mine de s’offusquer que l’algorithme ait été bien programmé. Et sur vos écrans, une nouvelle série de Netflix,...  

Opinion

Peut-on vraiment lier l’éthique et le big data ?

12/03/2019 | Jean-Pierre Boushira, Veritas Technologies

“Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités” Les amateurs de comics reconnaîtront rapidement les mots qui ont encouragé Peter Parker à devenir Spider-Man, les puristes, eux, diront que c’est Voltaire qui les a prononcé en premier. Néanmoins, aussi importante que soit cette citation pour...  

Opinion

L'exploitation des données : un avantage concurrentiel majeur pour le commerce de détail

13/03/2019 | Edouard Beaucourt, Tableau

Les spécialistes du retail doivent répondre à une attente grandissante des consommateurs : ils ne souhaitent plus seulement un produit, ils veulent vivre une expérience complète. Et la clé se trouve dans l'exploitation des données. Depuis plusieurs décennies, les magasins de détails collectent des...  

 
 
Decideo est un service édité par Editions Decideo Amérique du Nord Inc.
Pour vous désabonner définitivement à la newsletter Decideo.fr en un clic : Cliquez ici

13/02/2019

PoissySmartCity,La bataille de l’influence,La bataille de l’esprit,La bataille de la visibilité,Par expérience #2,Avec l’avènement du web, les entreprises sont aujourd’hui à égalité de chances dans leur communication élémentaire.

Avec l’avènement du web, les entreprises sont aujourd’hui à égalité de chances dans leur communication élémentaire.

Élémentaire, car si l’enjeu est bien la visibilité — et par extension la notoriété —, la bataille se déroule dans un espace économique digital dont la porte d’accès est la même pour tous : les moteurs de recherche.
Il y a là une vraie réponse à la lancinante question de l’affectation du budget publicitaire :

1 - La bataille de la visibilité

Le référencement SEO n’est pas une finition technique, mais dorénavant une ligne comptable à prévoir pour assurer la permanence de l’entreprise dans le concert concurrentiel. Les marques combatives l’ont compris, la visibilité est leur levier de conquête primordial dans un espace digital fréquenté par 100 % des clients potentiels.

2 - La bataille de l’esprit

Si le référencement guide vers l’entreprise, celle-ci n’est jamais seule à apparaître dans la page de résultats ; c’est bien son style et la qualité de son argumentation qui lui permettront de se distinguer face à ses concurrents et de convaincre par la cohérence, la clarté et la valeur ajoutée démontrée.
Dans un site d’entreprise, l’expérience vécue par l’utilisateur est déterminante : elle cristallise l’esprit et la vision de l’entreprise.
Aussi, rien ne doit être laissé au hasard dans l’architecture de l’information et dans la thématique visuelle, qui donnent forme et fonction à l’organisation.

3 - La bataille de l’influence

Un site visible, une présentation convaincante… mais pas de vie…
C’est le sentiment que laisserait un site web sans actualités. Or, c’est bien par celle-ci que l’entreprise prouvera son dynamisme et des valeurs trop subtiles pour se fondre dans un texte commercial ; mieux encore, le partage d’informations fera d’elle un repère, une vision, une source d’inspiration bien au-delà de sa prestation de service. N’est-ce pas cela aussi, l’entreprise du 21e siècle ?

La présence Internet est plus que jamais un enjeu majeur, fort heureusement aussi économique qu’évolutif. Il faut le savoir, les nouvelles générations de clients considèrent le web comme la réalité du marché…à juste titre puisqu’il en est la porte d’accès.

Je me tiens à votre disposition pour une rencontre de découverte. Vous pouvez me joindre par email p.desboeufs@tandemadvertising.com ou par téléphone +41 22 795 10 90.

Pascal Desboeufs, directeur de l’agence Tandem.

 

Directeur - Tandem Advertising

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu