Avertir le modérateur

18/11/2014

Connecter, Trouver, Lire..->More From The Web->Toyota’s $63,000 Mirai Greeted by Japan’s Prius-Like Bet->Toyota lance "Mirai", véhicule du futur roulant à l'hydrogène....

Communication, Exposants, Partenaires

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

LOCAL - REGIONALNATIONALINTERNATIONAL

MyNewsCenterNavigator->More From The Web->Toyota’s $63,000 Mirai Greeted by Japan’s Prius-Like Bet->Toyota lance "Mirai", véhicule du futur roulant à l'hydrogène

forschung.jpgA Day in the World of FranceWebAsso, Discover the World, Research Startshere, Helping those in greatest need find vital information with MyNewsCenterNavigator & FranceWeb,e-GlobalNetWork®>>Networking the World

560933963.jpgLe constructeur nippon Toyota, pionnier des véhicules hybrides, a franchi mardi une nouvelle étape en présentant une berline fonctionnant à l'hydrogène, premier modèle de ce type commercialisé à grande échelle dans le monde, même si ses objectifs restent modestes.


organisation-intelligence-collective.jpgToyota’s $63,000 Mirai Greeted by Japan’s Prius-Like Bet

By Craig Trudell, John Lippert and Yuki Hagiwara Nov 18, 2014 7:46 AM GMT+0100 22 Comments Print


Photographer: Tomohiro Ohsumi/Bloomberg

A Toyota Motor Corp. Mirai fuel-cell powered vehicle is driven during a test drive in... Read More

Toyota Motor Corp. (7203) will start selling its Mirai fuel-cell vehicle for 7.24 million yen ($63,000), which Japan will subsidize with the aim of repeating a bet that paid off with the world’s most popular hybrid.

Early buyers of the Mirai, which runs on hydrogen and emits only water vapor, will be entitled to about 3 million yen in subsidies in some areas, government officials have said. The support mirrors the inducements Japan has offered to purchasers of hybrids including the Prius, sold since 1997. Toyota and Japan have since dominated global hybrid sales and production.

“Hydrogen can encourage new industrial development that can have the impact of changing our society’s structure, creating new jobs and improving our global competitiveness,” Mitsuhisa Kato, a Toyota executive vice president, said today in Tokyo.

Toyota is receiving government support to popularize what it sees as the next-generation technology for autos, just as it did with cars running on both gasoline and electricity. The Prius and other Japan-made models have been eligible for domestic tax breaks and incentives that have helped the nation’s companies achieve scale and lower costs, paving the way for Toyota to sell 7 million hybrids cumulatively as of September.

Photographer: Tomohiro Ohsumi/Bloomberg

An Iwatani Corp. employee holds a fuel dispenser nozzle as he prepares to fill a Toyota... Read More

Prime Minister Shinzo Abe has called for forming a “hydrogen society” in Japan after the nation’s 2011 nuclear disaster led to surging oil imports and record trade deficits. The energy predicament for the world’s third-largest economy, which has slumped into its fourth recession since 2008, adds to Japan’s motives for supporting hydrogen-powered cars.

Energy Objectives

“You heard energy diversity, energy security mentioned several times,” Christopher Richter, a Tokyo-based auto analyst at CLSA Ltd., said after attending Toyota’s presentation today in Japan. “You didn’t hear as much about carbon reduction or climate change or global warming, which was kind of revealing of what their objectives are here.”

Toyota plans to build 700 Mirai fuel-cell cars in the next year from the Motomachi plant near its headquarters in Toyota City, Japan. Output will rise to tens of thousands annually during the 2020s, Chairman Takeshi Uchiyamada said in Newport Beach, California, before the Los Angeles auto show.

“Gasoline has been the primary fuel for the first 100 years of the automobile,” said Uchiyamada, known within Toyota as the father of the Prius. “I believe that hydrogen will be the same for the next hundred years.”

Photographer: Tomohiro Ohsumi/Bloomberg

The power control unit for the Toyota Motor Corp. Mirai fuel-cell powered vehicle is... Read More

Toyota rose 2.5 percent to 6,998 yen at the close in Tokyo. The shares have advanced 9 percent this year, outpacing the 7.1 percent gain for Japan’s benchmark Topix Index.

U.S. Price

In the U.S., Toyota will charge $57,500 for the Mirai, which can travel 300 miles (483 kilometers) on a hydrogen tank that can be refilled in less than five minutes. Federal and state incentives could reduce the price by as much as $13,000, and Toyota plans to provide free fuel to early buyers. Customers can also lease the car for three years for $499 a month.

Automakers are under pressure in California, as well as across the U.S., Europe, Japan and South Korea, to offer vehicles that emit little or no carbon pollution and reduce petroleum use. Eventually, Toyota and its affiliates also plan to sell trucks, buses and forklifts that run on fuel cells.

For now, hybrids are the top-selling vehicles powered by alternative powertrains. Carmakers will build almost 2.2 million of them this year, with Japan accounting for 70 percent of worldwide production, IHS Automotive estimated as of August. The researcher projected two of every five cars assembled in Japan will be hybrids by 2020.

Facing Skeptics

Toyota faces skeptics among analysts and electric-car advocates including Tesla Motors Inc. (TSLA) Chairman Elon Musk. IHS Automotive projects fuel-cell vehicles will need until 2019 to top 5,000 units per year and sees output failing to exceed 15,000 annually through 2025.

The researcher predicts automakers will produce more than 30,000 electric cars in 2015. Musk, who has criticized using fuel cells to power cars, forecasts Tesla alone will deliver 50,000 battery-powered Model S sedans that year.

Competitors also loom, with Honda Motor Co. (7267) competing against the company to get a fuel-cell car to market, just as the Insight hybrid battled the Prius in the 1990s. Honda yesterday showed a five-seat concept car in Tokyo, previewing a production model that goes on sale by the end of March 2016.

The planned arrival for Honda’s car is later than the 2015 introduction date set by the company as of last year. The automaker needs more time due to the complexities of the technology, Honda President Takanobu Ito said yesterday. Kiyoshi Shimizu, the vehicle’s chief engineer, said recent recalls of Honda’s Fit compact and Vezel crossover also have led to added scrutiny of the fuel-cell car’s development.

Five Seats

“Our strong point is this car is a five-seat sedan,” Shimizu said. Honda’s hydrogen system is installed under the hood rather than beneath the car to improve roominess compared with Toyota’s four-seat Mirai, he said.

Both Toyota and Honda are introducing their models after Hyundai Motor Co. (005380), which started retail leasing of its hydrogen-powered crossover in June in California. The company also sells the vehicle to government fleets in South Korea and Europe.

Hyundai’s model is priced at 150 million won ($137,000) in the Seoul-based company’s home market. The nation’s environment ministry is providing subsidies of about 60 million won, or half the incremental cost of the fuel-cell Tucson compared with the gasoline-powered model.

Japan’s Subsidies

Japan’s fuel-cell subsidies are bigger than the incentives China, the U.S. and Europe offer for electric-vehicle buyers.

In Beijing, buyers of an EV can get as much as 114,000 yuan ($18,600) off the sticker price after central and local government rebates. The U.S. offers a $7,500 per vehicle federal tax credit to electric vehicle buyers, before additional state incentives. In Europe, Norway has provided the most generous incentives, amounting to as much as $8,200 per car.

In Japan, the subsidies for Toyota’s Mirai will be more than triple the 950,000 yen of incentives offered for buyers of Mitsubishi Motors Corp. (7211)’s all-electric i-MiEV.

To contact the reporters on this story: Craig Trudell in Tokyo at ctrudell1@bloomberg.net; Yuki Hagiwara in Tokyo at yhagiwara1@bloomberg.net; John Lippert in Chicago at jlippert@bloomberg.net

To contact the editors responsible for this story: Chua Kong Ho at kchua6@bloomberg.net Terje Langeland, Dave McCombs

15/11/2014

Sommet APEC : Moscou et Pékin unis pour freiner les Etats-unis->Il est indéniable que le sommet de Pékin s’est conclu en faveur de la Chine-> « l’alliance du futur » réside dans le partenariat Yuan-rouble.

Silk Road Economic Belt->

«  La Russie et la Chine doivent résister aux pressions de Washington et rester unies dans l’intérêt du monde entier.  » Le leader chinois Xi Jinping ne pouvait pas être plus clair lorsqu’il s’est adressé au président russe Vladimir Poutine. Pour sa part, le dirigeant russe, dans son intervention au sommet de l’APEC qui s’est tenu à Pékin ces jours derniers, a déclaré que « l’alliance du futur » réside dans le partenariat Yuan-rouble. C’est-à-dire dans l’abandon par deux des principales puissances économiques mondiales du dollar pour les échanges dans le domaine de l’énergie (puisque Moscou et Pékin ont signé une alliance aux proportions gigantesque dans ce domaine), mais également dans le secteur du marché de l’armement.

Alors que la plupart des médias occidentaux s’attardent sur les polémiques suscitées par la galanterie excessive de Poutine vis-à-vis de la femme du président chinois, ou sur la querelle entre Pékin et Washington à propos des droits de l’homme, la réalité est que le sommet de l’APEC ces 10 et 11 novembre ont marqué un changement majeur dans les équilibres internationaux.

Car s’il est vrai que lors du forum de l’APEC – formé de 21 pays répartis de chaque côté de l’Océan Pacifique, créé au moment de la chute du bloc soviétique, et dont le montant des échanges représente 48% du commerce mondial -, chaque pays, petit ou grand, a essayé de favoriser ses propres intérêts en signant ici ou là des accords ou des contrats à géométries variables, il est également vrai que l’édition 2014 a vu l’émergence définitive dans cette zone de la puissance économique et politique de la Chine, le renforcement de l’axe Pékin-Moscou, et a marqué un coup d’arrêt brutal pour les États-Unis.

La principale raison est que l’APEC a choisi de suivre la Chine sur le chemin, encore timide et expérimental, d’un traité commercial centré sur l’Asie, qui offre une alternative et se pose en concurrent direct du traité TPP proposé par Washington à certains pays de la zone et qui excluait précisément la Russie et la Chine.

Signe que l’hégémonie des États-Unis en Asie est en train de subir un coup d’arrêt majeur, et que la tentative de Washington de compenser cela sur le plan militaire, en étendant sa présence directe, de l’Australie aux Philippines en passant par la Corée du Sud, n’est plus suffisante pour contrecarrer le processus d’éloignement des pays de la région vis-à-vis des intérêts de la bannière étoilée. Pire, il est probable que la plus grande agressivité militaire et économique de Washington produit l’effet inverse pour certains pays qui, même s’ils souffrent de l’invasion économique chinoise, commencent à préférer Pékin à ce bon vieil Oncle Sam.

Certains observateurs attribuent ce revers aux erreurs d’Obama et de son équipe d’experts peu avisés, mais il semble clair que nous nous trouvons face à un changement qui fera date, avec l’émergence de nouvelles puissances capables de tenir tête à celle que l’on peut désormais qualifier de « superpuissance sur le déclin ». Certes, le fait que l’actuel ambassadeur américain à Pékin déclare ne pas être vraiment expert de la Chine en dit long sur la confusion qui règne là-bas.

Ce qui est sûr, c’est que la Chine, qui jouait sur son terrain, avait pour objectif de développer rapidement ses relations internationales et son hégémonie. Non seulement en signant un accord sur le gaz avec la Russie, mais en essayant également de détendre ses relations avec le Japon, même s’il faudra voir combien de temps cela durera vu les aspirations de ce dernier, et notamment des nationalistes au pouvoir à Tokyo, à accéder au rang de grande puissance. Mais cela constitue néanmoins un grand pas en avant par rapport à la position d’affrontement de ces dernières années, que ce soit sur le contentieux des Îles Senkaku/Diaoyu, ou par rapport au réarmement du Japon qui visait clairement l’adversaire chinois, en symbiose avec la stratégie belliqueuse des États-Unis dans la région.

Et cela ne s’arrête pas là pour la Chine qui a également conclu un important traité de libre-échange avec la Corée du Sud. Sans parler du fait que la plupart des accords signés entre Xi Jinping et Obama – dans le secteur commercial, militaire, antiterroriste, de la Santé, et des infrastructures – sont plus avantageux pour la Chine et pour sa projection au plan international que pour les États-Unis.

Il est indéniable que le sommet de Pékin s’est conclu en faveur de la Chine, laquelle a explicitement, et avec succès, proposé à ses partenaires un important accord et un agenda pour les prochaines années, afin de mettre en place un ordre régional basé sur la prédominance de Pékin, et sur une cohabitation au moins théorique avec les intérêts américains.

Devant un parterre de plusieurs centaines de chefs d’entreprise, le leader chinois a exalté le rôle de la Chine dans l’économie mondiale, faisant remarquer que les investissements chinois prévus pour les 10 prochaines années s’élèveront à 1250 milliards de dollars. Xi Jinping a ensuite expliqué sa théorie de la « nouvelle normalité » à propos de la croissance, basée sur une augmentation annuelle du PIB inférieure à celle de ces dernières 30 années (qui se montait à environ 10%), sur l’amélioration progressive de la structure économique interne, et sur la prééminence de l’innovation sur les investissements.

En outre, le leader chinois a annoncé que Pékin investira pas moins de 40 milliards de dollars dans le fonds visant à développer des infrastructures dédiées à la Silk Road Economic Belt, une réédition de la « Route de la Soie » basée sur un projet d’infrastructures multimodales qui reliera le géant asiatique à l’Europe à travers une route terrestre (qui se calque sur l’ancienne Route de la Soie), et une autre maritime.

Une stratégie qui vise clairement à réduire la dépendance de ces régions vis-à-vis de l’hégémonie américaine le long des voies de communication maritimes, et qui pourrait pousser Pékin à maintenir un rôle actif en matière de politique étrangère, en particulier en recherchant une plus grande stabilité en Asie centrale et au Moyen-Orient, entrant ainsi en collision frontale avec les plans américains de déstabilisation et les intérêts économiques de l’Union européenne.

À propos des résultats et du contenu de ce récent sommet APEC, nous vous proposons ci-dessous deux articles qui nous semblent éclairer l’essence d’une véritable refonte des équilibres et des rapports de force au niveau international à l’avantage évident de la Chine, en passant par-dessus les narrations occidentales bâties sur des questions qui, sur le plan des relations entre grandes puissances, nous semblent véritablement de peu d’importance.

(Lire la suite en italien – pour l’instant – sur le site contropiano.org)

contropiano.org
Jeudi 13 novembre 2014, 15:27

Traduction  : ilfattoquotidiano.fr

 


Sur le même thème

Route de l'arctique, route de la soie et euroBRICS
Moscou poussé dans les bras de Pékin, c'est fait. 30 ans de gâchis
Tiananmen : le massacre du 35 mai
Prospective 2015-2017: L’« absorption mondiale », une constante dans les enjeux du monde. Quel devenir pour l’Algérie et le monde ?
La crise en Ukraine, enjeu géostratégique et géoéconomique du monde ?

10/10/2014

A Day in the World >WORLD AFFAIRS>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

Social Quantitative & Qualitative Research = Collective Intelligence

Stefan V.Raducanu & FranceWebAsso> Communication, Exposants, Partenaires>Marketing direct : comment les annonceurs misent sur le digital

 1341760684876.jpgStefan Raducanu, WebCollection , Ma tablette magique..

Ma Famille d'Entreprises...Mon bonheur...Ma Ville...

Mon département..Ma région... Mon pays...MyNewsCenter

  TOUJOURS PLUS PROCHES DE VOUS

le socle des savoirs de demain ! A day in the World

JUSTE UN MOT> FRANCEWEB & VOUS ! >FRANCEWEB lance un nouveau dispositif de communication>>POISSYSMARTCITY, Ville de demain, ville intelligente, ville connectée, ville numérique..De transport à l'éducation en passant par l'économie

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

  Réseau de communication et d'échange

C'est la révolution des contenus

 Communication, Exposants, Partenaires

LOCAL - REGIONALNATIONAL INTERNATIONAL

Faisons connaissance

FRANCEWEB est un réseau de partenaires pluridisciplinaires dont l’objet est de constituer et d’animer une communauté nationale, européenne et internationale, mobilisée autour d’une démarche d’Internet. Elle a pour but d’aider au développement durable, par les TIC au travers de la société  en réseau et de l’économie de la connaissance.

Son action est, par l’utilisation collective d’Internet ( outil de travail ), de mobiliser l’intelligence collective, partager l’information, afin de développer son réseau.
Optimiser les performances des entreprises, administrations et collectivités en France en Europe et dans le Monde sont les maîtres mots de ses actions.
Sa devise « Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun.

e-Collaboration , le travail en réseau et l’efficacité collective : modèle de développement pour la réussite

FRANCEWEB est organisé pour vous permettre de maîtriser ces méthodes et outils et de placer ainsi la e-collaboration au coeur de la compétitivité, de la création de valeur et de l'innovation.

 . FRANCEWEB favorise les échanges économiques, sociaux et culturels d'entreprises et territoriaux, le travail en réseau et met à la disposition de ses membres tout le savoir, afin de les aider concrètement dans leur développement.
Repérer ces savoirs, les enrichir, les développer; organiser le partage, leur cross fertilisation, leur inter multiplication pour accroître la création de valeur au service de l'individu, entreprise ou territoire, voilà l'ambition du
FRANCEWEB.
Cette grande ambition se concrétisera si chacun d'entre nous, élu, décideur, chef d'entreprise, enseignant, citoyen est capable de la prendre à bras le corps, faisant preuve d'audace sur le plan créatif et que nous engagions des actions encourageantes pour les générations futures.

Venez à la rencontre de partenaires
FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

SRU

Bonheur

World

Web

Web Gallery

          Connecter, Trouver, Lire..

Pour Vous et avec Vous!

Venez nous rejoindre

Platformes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

10000 yeux vous regardent pub.gif

    Connectons nos savoirs sur votre avenir

Marketing Mobile, Réseaux Sociaux, Partenaires, Exposants, Prestataires et Intervenants.

Augmentez votre visibilité sur les Moteurs de Recherche, Booster votre campagne.

LIEU DE RENCONTRES D’INITIATIVES POSITIVES AU NIVEAU HUMAIN, D'ÉCHANGES, DE TÉMOIGNAGES, DE FORMATION ET VALIDATION DE PROJETS, RÉSEAU D’UNE MANIFESTATION DIFFÉRENTE, CONVIVIALE ET EFFICACE,

RÉSEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITÉS EN FRANCE ET DANS LE MONDE.

 A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique

 L'Internet c'est Vous ! L’esprit Service ! Il faut adopter une attitude responsable qui permette à chacun de trouver sa place au sein de notre société

Pour vous aider à réaliser vos projets et vos ambitions, nous mettons FRANCE WEB , à votre service

Produire de l’intelligence collective au bénéfice de l’économie sociale et de la vie associative et impulser les changement nécessaires par l’évolution de notre société.


 FRANCE WEB

 

Le n°1 de la collaboration en ligne

  ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

       Le management de demain

  Se recentrer sur l'humain


la valeur principale  est l’expression de soi

  Sa devise « Pour Vous et avec Vous» est un projet de développement durable conçu à l’échelle des territoires ou des régions, chaque membre mettant son expérience, ses connaissances au profit de l’ensemble, afin d’augmenter la richesse de chacun.

  Le but est de favoriser les échanges économiques, sociaux et culturels d'entreprises et territoriaux, de promouvoir le partenariat, le travail en réseau et de mettre à la disposition de ses lecteurs tout le savoir, afin de les aider concrètement dans leur développement.
Ces lieux de vie doivent permettre de créer des rencontres entre personnes de services différents et d’améliorer les synergies et les collaborations possibles. Tout est fait pour que la créativité demeure !
On trouve une atmosphère de changement et d’innovation permanente


TCIC-travail collaboratif, intelligence collective

  projet architectural majeur du 21ème siècle

  Comprendre comment il fonctionne.

  Le concept de réseau est simple: Il faut planifier, établir des contacts et partager des informations à des fins professionnelles et personnelles. Les mots clés sont la planification et personnelle. Réseau doit être planifié, il ne se passe pas seulement, et le réseautage de qualité se produit uniquement lorsque les relations de soutien ou amicales ainsi que des contacts d'affaires sont construites. Le réseautage est un processus de 24 heures qui est à donner ainsi qu'obtenir. Vous ne pouvez pas s'attendre à assister à une réunion du réseau tous les six mois et obtenir des résultats. Vous devez toujours être à l'affût de personnes que vous pouvez inclure dans votre réseau, et dont les réseaux que vous pouvez rejoindre. Comprenez que vous ne pouvez pas bénéficier immédiatement, mais quelque part sur le brochet. Il peut prendre des années pour voir les résultats. Ou il peut apporter un coup de téléphone pendant la nuit. Il est préférable de travailler constamment à la construction de votre réseau, de sorte que vous l'aurez mis en place lorsque soudain, vous perdez votre emploi ou prendre un transfert dans une nouvelle ville. Vous n'aurez pas à se battre pour un système de soutien, il sera là pour vous.

  Partageons le goût de l’exception et de la rareté avec 19.446  lecteurs et 11.278 visiteurs uniques : les particuliers, professionnels et entreprises

  « L’information est permanente ; elle ne s’arrête jamais, et nous la surveillons 7 jours sur 7 et 24h sur 24. Cela exige une organisation et une coordination parfaites. Le rôle des managers et des partenaires est donc essentiel. »

  Boostez votre image et votre visibilité

   LOCAL – REGIONAL – NATIONAL –  INTERNATIONAL

 

Notre exigence : Votre satisfaction


Votre opinion et votre satisfaction sont importantes pour nous.


Nous les mesurons par échantillon et vos réponses nous permettent de faire progresser en permanence la qualité de nos services. La principale question qui vous sera posée est :


- Compte tenu de votre expérience, conseillez-vous à votre famille et à vos amis FranceWeb ?


Merci par avance de nous accorder quelques minutes pour répondre à cette enquête.

   Contact: eglobalnetwork@gmail.com

A Day in the World >WORLD AFFAIRS>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

A Day in the World >Chechnya, Russia's Forgotten War>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

A Day in the World >Brazil's First Round Election Results Are In>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

A Day in the World >The Whitewashing of Poland's General Jaruzelski>Very Useful Links>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

A Day in the World >The Russia-China Gas Deal: Implications and Ramifications>Very Useful Links>Stefan Raducanu & FranceWebAsso >The World is our Workplace> Let's work togheter.Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

In This Issue

MEDIA CONTACT: Caroline Lalonde, clalonde@worldaffairsjournal.org

 
Russia and China agreed to a thirty-year, $400 billion energy deal in May. The specifics remain murky, but it’s clear the neighboring powers have sealed a major, long-term partnership.

 

More from WorldAffairsJournal.org


Poland’s decision to give a state funeral to its last communist dictator symbolizes the ambivalence that still clouds the country’s, and by extension Eastern Europe’s, democratic consolidation. 
 
 

Much remains to be seen as Brazil’s voluble voters digest the results of the first round of voting, which has pitted the statist incumbent against her more conservative challenger.
 
 
Andrew Foxall

The annexation of Crimea earlier this year shored up Vladimir Putin’s falling approval ratings, but the start of the Second Chechen War 15 years ago brought him to power in the first place. 
 
 

Subscribe Now!

Established in 1837, World Affairs is a bimonthly international affairs journal that argues the big ideas behind US foreign policy. This email features essays from the print edition of World Affairs Journal as they are published online.  


 

SEPTEMBER/OCTOBER
James S. Denton
Letter from the Editor

Roland Flamini
Cameron and Disunion
(full text)

Peter Pomerantsev

Putin's Guerilla Strategy
(full text)

Michel Gurfinkiel
The West and the Rest


Alina Polyakova

Putin and Europe's Far Right
(full text)


Konstantin von Eggert
Crimea Explained
(full text)


Gordon G. Chang
China's Era of Crisis

Eric Chenoweth
The Whitewashing of Poland's General Jaruzelski
(full text)

Aaron Menenberg

Japan's New Security Plan
(full text)


Gordon Bardos

Jihad in the Balkans
(full text)

Rrichard Weitz

The Russia-China Gas Deal
(full text)


Katya Cengel

Unamerican? The Fate of Deported Non-Citizen Criminals

 1341760684876.jpgWe’re helping to build a better working world.

 Region, Country, Firm, Department,...You !

 LOCAL - REGIONAL NATIONAL INTERNATIONAL

  Best of the Best > MyNewsCenterNavigator

 Get access to exclusive mobile advertising and app marketing deals, news and resources.

Dipl.Ing.StefanV.RaducanuWebCollection>The secret of the success" > transforming data > information -> knowledge -> profits-> Networking the World>GlobalPartnersNetwork>AllianceNetWork

gpn_270.gif

Global4.jpgKnow why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

"It's just a beautiful program. That's what I say to everyone."

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu