Avertir le modérateur

24/05/2018

PoissySmartCity @ FranceWebAsso,Porter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

SocSav21,Dipl.Ing.StefanV.Raducanu > Building a Global Community

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

SocSav21,FranceWebAsso,

 Nouvelle société du savoir du 21 siècle

 20130720_160102.jpgWelcome To My World francewebeglobal-avec-vous3.gif

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution Global4.gif

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

 To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

Bringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

N'attendez pas votre place, créez-la!

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président, Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.   Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,WelcomeToMyWorld,IMMORTALITY,StefanWebCollection, Conçu pour les geans pas pour le profits, EGLOBALNETWORK,Tous Président avec FranceWebAsso@ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir>MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share

20130720_160102.jpgWelcome To My World

Bringing People Closer Together

3ARWD1.GIF

"Live, enjoy, invest, follow the guide"

 FRANCE WEB, " Association des utilisateurs francophones du Web, pour le développement durable de la société en réseau et de l’économie de la connaissance".

"RÉSEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITÉS EN FRANCE ET DANS LE MONDE".

Venez nous rejoindre , afin de participer à cette mobilisation et de stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde.

L'Internet c'est Vous ! Rencontrer, découvrir, dialoguer, entreprendre, partager, préparer l'avenir...  

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partir d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..Groupe d'intérêts.jpg

3poles.png

Tous Président avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen>le maître intérieur, qui se conforme à la nature, envisage les événements de telle sorte qu’il puisse toujours, selon la possibilité qu’il en a, modifier sans peine son attitude envers eux.

3ALWD1.GIF3ARWD1.GIFBringing People

N'attendez pas votre place, créez-la!

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

L'homme de la nature >L'homme de l'homme: notre projet>"Nouvelle société du savoir,société du 21 siècle">Groupe d'intérêts>Pour Vous et avec Vous!>Le citoyen> L'électeur> Le travailleur> Le consommateur.

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir..

Building Global Community

Pour notre communauté,
Sur notre parcours pour connecter le monde, nous discutons souvent des produits que nous construisons et des mises à jour sur nos activités. Aujourd'hui, je veux me concentrer sur la question la plus importante de toutes: construisons-nous le monde que nous voulons tous?
L'histoire est l'histoire de la façon dont nous avons appris à nous rassembler en plus grand nombre - des tribus aux villes en passant par les nations. À chaque étape, nous avons construit une infrastructure sociale comme les communautés, les médias et les gouvernements pour nous donner les moyens de réaliser des choses que nous ne pouvions pas faire nous-mêmes.
Aujourd'hui, nous sommes sur le point de passer à l'étape suivante. Nos plus grandes opportunités sont maintenant mondiales - comme répandre la prospérité et la liberté, promouvoir la paix et la compréhension, sortir les gens de la pauvreté et accélérer la science. Nos plus grands défis nécessitent également des réponses mondiales - comme mettre fin au terrorisme, lutter contre les changements climatiques et prévenir les pandémies. Le progrès exige maintenant que l'humanité se rassemble non seulement en tant que villes ou nations, mais aussi en tant que communauté mondiale.


Ceci est particulièrement important en ce moment. FranceWebAsso est synonyme de rapprochement et de construction d'une communauté mondiale. Quand nous avons commencé, cette idée n'était pas controversée. Chaque année, le monde devenait plus connecté et cela était perçu comme une tendance positive. Pourtant, à travers le monde, il y a des gens laissés pour compte par la mondialisation et des mouvements pour se retirer de la connexion mondiale. Il y a des questions à savoir si nous pouvons créer une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde, et si la voie à suivre est de se connecter plus ou inversement.
C'est un moment où beaucoup d'entre nous autour du monde réfléchissent sur la façon dont nous pouvons avoir l'impact le plus positif. Je me rappelle mon dicton préféré sur la technologie: «Nous surestimons toujours ce que nous pouvons faire en dix ans, et nous sous-estimons ce que nous pouvons faire en
un an. Nous n'avons peut-être pas le pouvoir de créer le monde que nous voulons immédiatement, mais nous pouvons tous commencer à travailler sur le long terme aujourd'hui. Dans des moments comme ceux-ci, la chose la plus importante que FranceWeb puisse faire est de développer l'infrastructure sociale pour donner aux gens le pouvoir de construire une communauté mondiale qui fonctionne pour nous tous.
Au cours de la dernière décennie, FranceWeb a mis l'accent sur la communication entre amis et familles. Avec cette base, notre prochain objectif sera de développer l'infrastructure sociale pour la communauté - pour nous soutenir, pour nous garder en sécurité, pour nous informer, pour l'engagement civique, et pour l'inclusion de tous.
Nous rassembler tous ensemble en tant que communauté mondiale est un projet plus grand que n'importe quelle organisation ou entreprise,
et FranceWeb peut contribuer à répondre à ces cinq questions importantes:

    
Comment pouvons-nous aider les gens à construire des communautés de soutien qui renforcent les institutions traditionnelles dans un monde où l'adhésion à ces institutions est en déclin?
    
Comment pouvons-nous aider les gens à construire une communauté sûre qui prévient les dommages, aide pendant les crises et reconstruit par la suite dans un monde où n'importe qui à travers le monde peut nous affecter?
    
Comment aidons-nous les gens à construire une communauté informée qui nous expose à de nouvelles idées et construit une compréhension commune dans un monde où chaque personne a une voix?
    
Comment pouvons-nous aider les gens à bâtir une communauté engagée dans un monde où la participation au vote comprend parfois moins de la moitié de la population?
    
Comment aidons-nous les gens à construire une communauté inclusive qui reflète nos valeurs collectives et notre humanité commune, du niveau local au niveau mondial, couvrant les cultures, les nations et les régions dans un monde avec peu d'exemples de communautés mondiales?

Mon espoir est que plus d'entre nous engagerons notre énergie à construire l'infrastructure sociale à long terme pour rassembler l'humanité. Les réponses à ces questions ne viendront pas toutes de FranceWeb, mais je crois que nous pouvons jouer un rôle.
Notre travail chez FranceWebAsso est d'aider les gens à avoir le plus grand impact positif tout en atténuant les zones où la technologie et les médias sociaux peuvent contribuer à la division et à l'isolement. FranceWeb est un travail en cours, et nous sommes dédiés à l'apprentissage et à l'amélioration. Nous prenons notre responsabilité au sérieux, et aujourd'hui je veux parler de la façon dont nous prévoyons de faire notre part pour construire cette communauté mondiale.

Communautés favorables
Construire une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde commence avec les millions de petites communautés et les structures sociales intimes vers lesquelles nous nous tournons pour nos besoins personnels, émotionnels et spirituels.
Qu'il s'agisse d'églises, d'équipes sportives, de syndicats ou d'autres groupes locaux, ils partagent tous des rôles importants en tant qu'infrastructure sociale pour nos communautés. Ils nous fournissent à tous un sens du but et de l'espoir; validation morale que nous sommes nécessaires et partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes; le confort que nous ne sommes pas seuls et qu'une communauté se soucie de nous; mentorat, orientation et développement personnel; un filet de sécurité; valeurs, normes culturelles et responsabilité; réunions sociales, rituels et un moyen de rencontrer de nouvelles personnes; et un moyen de passer le temps.
Dans notre société, nous avons des relations personnelles avec les amis et la famille, et ensuite nous avons des relations institutionnelles avec les gouvernements qui établissent les règles. Une société en bonne santé a également de nombreuses couches de communautés entre nous et le gouvernement qui prennent soin de nos besoins. Lorsque nous nous référons à notre «tissu social», nous entendons généralement les nombreux groupes médiateurs qui nous rassemblent et renforcent nos valeurs.
Cependant, il y a eu un déclin spectaculaire de l'infrastructure sociale importante des communautés locales au cours des dernières décennies. Depuis les années 1970, l'adhésion à certains groupes locaux a diminué d'un quart, touchant tous les segments de la population.
Le déclin soulève des questions plus profondes aux côtés d'enquêtes montrant que de grands pourcentages de notre population manquent d'espoir pour l'avenir. Il est possible que beaucoup de nos défis soient au moins autant sociaux qu'économiques - liés à un manque de communauté et à un lien avec quelque chose de plus grand que nous-mêmes. Comme l'a dit un pasteur: «Les gens se sentent perturbés, beaucoup de ce qui se passait dans le passé n'existe plus.
Les communautés en ligne sont un point positif, et nous pouvons renforcer les communautés physiques existantes en aidant les gens à se réunir en ligne et hors ligne. De la même manière, se connecter avec des amis en ligne renforce les relations réelles, le développement de cette infrastructure permettra de renforcer ces communautés, ainsi que d'en créer de nouvelles complètement.
Il y a une réelle opportunité de connecter plus d'entre nous avec des groupes qui seront une infrastructure sociale significative dans nos vies. Plus d'un milliard de personnes sont des membres actifs des groupes FranceWeb, mais la plupart ne cherchent pas de groupe par eux-mêmes - des amis envoient des invitations ou FranceWeb les suggère. Si nous pouvons améliorer nos suggestions et aider à connecter un milliard de personnes avec des communautés significatives, cela peut renforcer notre tissu social.
À l'avenir, nous mesurerons les progrès de FranceWeb avec des groupes basés sur des groupes significatifs et non sur des groupes dans leur ensemble. Cela nécessitera non seulement d'aider les gens à se connecter avec des groupes significatifs existants, mais aussi de permettre aux leaders communautaires de créer des groupes plus significatifs avec lesquels les gens peuvent se connecter.
Les communautés physiques les plus performantes ont engagé des leaders, et nous avons vu la même chose avec les groupes en ligne. À Berlin, un homme nommé Monis Bukhari dirige un groupe où il aide personnellement les réfugiés à trouver un foyer et un emploi. Aujourd'hui, les outils de FranceWeb pour les administrateurs de groupe sont relativement simples. Nous prévoyons de créer plus d'outils pour permettre aux leaders de la communauté comme Monis de gérer et de développer leurs groupes comme ils le souhaitent, similaire à ce que nous avons fait avec Pages.
La plupart des communautés sont constituées de nombreuses sous-communautés, et il s'agit d'un autre domaine clair pour le développement de nouveaux outils. Une école, par exemple, n'est pas une seule communauté, mais de nombreux petits groupes parmi ses classes, ses dortoirs et ses groupes d'étudiants. Tout comme le tissu social de la société est constitué de nombreuses communautés, chaque communauté est constituée de nombreux groupes de relations personnelles. Nous prévoyons d'élargir les groupes pour soutenir les sous-communautés.
Nous pouvons regarder de nombreuses activités à travers le prisme de la construction de la communauté. Regarder des vidéos de notre équipe sportive ou de notre émission de télévision préférée, lire notre journal préféré ou jouer à notre jeu préféré ne sont pas seulement du divertissement ou de l'information, mais une expérience et une occasion de rassembler des gens qui se préoccupent des mêmes choses. Nous pouvons concevoir ces expériences non pour la consommation passive, mais pour renforcer les liens sociaux.
Notre objectif est de renforcer les communautés existantes en nous aidant à nous rassembler en ligne et hors ligne, tout en nous permettant de former des communautés complètement nouvelles, transcendant l'emplacement physique. Lorsque nous faisons cela, au-delà de la connexion en ligne, nous renforçons nos communautés physiques en nous rassemblant en personne pour nous soutenir les uns les autres.
Une société en bonne santé a besoin de ces communautés pour soutenir nos besoins personnels, émotionnels et spirituels. Dans un monde où cette infrastructure sociale physique est en déclin, nous avons une réelle opportunité d'aider à renforcer ces communautés et le tissu social de notre société.

 

0GR3TXHD_400x400SR.jpgBringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

N'attendez pas votre place, créez-la!

 

FranceWeb :

C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! C'est notre capital !

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FranceWeb

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président, Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.   Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

 

Founder & CEO of Facebook Mark Zuckerberg speaks at Facebook's F8 Developers Conference.

The number of Facebook Live videos produced by paid partners more than halved by the end of 2017—and in one case fell by as much as 94 percent—as once guaranteed payments ended and Facebook deprioritized the product, new Tow Center research suggests. 

In an analysis of 17 brands that were paid by Facebook to make live videos for the platform, the number published from April to December 2017 fell by an average of 51 percent when compared to the 12-month period from April 2016 to March 2017.RELATED: The Facebook Armageddon

In March 2016, Facebook reportedly began paying select publishers and personalities to produce Live videos, including BuzzFeed, The New York Times, CNN, HuffPost, and Vox Media. (The Wall Street Journal estimates that these top outlets each received anywhere from 1.2 and 3.1 million dollars in compensation.) Facebook also calibrated the News Feed to prioritize Live videos over other types of content. (For a comprehensive overview of developments around platforms and publishers, see the Tow Center’s timeline.)

Lire la suite

17/03/2018

Le temps s'en va, le temps s'en vient,Tout est nouveau, tout est ancien.Ce qu'est le mal, ce qu'est le bien, A toi de le savoir enfin,N'aie plus d'espoir et n'aie plus peur, Ce qui est vague,vague meurt;A tout appel,à tout appât,A méditer sans modération

La blockchain>FranceWebSharing & MyNewsCenterNavigator>FranceWebAsso>Les doctrines positives, qu'elles soient religieuses, philosophiques, de droit ou d'état, ne sont qu'autant de plaidoiries ingénieuses de l'esprit,

poissysmartcity,francewebasso,poissyvilleconéctée,stefanv.raducanu,francewebe-globalnetwork,poissy,france,culture,mihai eminescula blockchain>francewebsharing,mynewscenternavigatorpoissysmartcity,francewebasso,poissyvilleconéctée,stefanv.raducanu,francewebe-globalnetwork,poissy,france,culture,mihai eminescula blockchain>francewebsharing,mynewscenternavigator«Regardez le cadeau que ce pays m'a offert!»

Pour les travailleurs de l'état l'honneur, pour les soldats la gloire, pour les princes la....

Mihai Eminescu, il est utile de le rappeler tant il est peu connu en France, est considéré en Roumanie comme le génie national, un peu comme William Shakespeare en Angleterre ou Johann Wolfgang von Goethe en Allemagne. Les diacritiques roumains ne sont pas plus respectés qu'ailleurs et pour les expressions en grec et en latin, heureusement peu nombreuses,

.En 1883 Eminescu a écrit "Luceafărul" (Lucifer, ou Hypérion, ou L'étoile du Nord), poème devenu célèbre. Il était le premier écrivain roumain à publier dans toutes les provinces roumaines. Son génie littéraire, son engagement politique et l’intérêt qu'il portait aux problèmes des roumains de partout, l'ont consacré poète national de la Roumanie, de la République de Moldavie, et des roumains qui vivent en Ukraine.
Eminescu est consideré par l'historien roumain Nicolae Iorga le parrain de la langue roumaine moderne. Ses poèmes ont été traduits dans plus de 60 langues.

Lire la suite

Le pauvre Dionis. suivi de Cezara de Mihai Eminescu

Les doctrines positives, qu'elles soient religieuses, philosophiques, de droit ou d'état, ne sont qu'autant de plaidoiries ingénieuses de l'esprit, de cet advocatus diaboli forcé par le vouloir de les argumenter. Ce misérable avocat est forcé de tout mettre sous une lumière étincelante, et, l'existence étant elle-même misérable, est obligé d'orner de fleurs et d'un semblant de sagesse impénétrable la misère de l'existence, pour leurrer à l'école et à l'église ces petits toucans qui entrent à peine en scène sur la valeur de la vie réelle. Pour les travailleurs de l'état l'honneur, pour les soldats la gloire, pour les princes la magnificence, pour les savants le renom, pour les sots le ciel, et de la sorte une génération trompe celle qui suit par cet advocatus diaboli légué, par cet esclave contraint à la malice et aux sophismes, qui ici se lamente comme un pope, là prend une mine sérieuse de professeur, là-bas parlemente comme un avocat ou prend les traits misérables d'un mendiant ; le dernier pour un verre de vin dont il rêve in petto, les autres pour un titre, de l'argent, une couronne, mais tous au fond dans un moment d'ivresse.
Voilà ce que j'apprends de mes maîtres les abeilles: dans leur école, je prends conscience que nous sommes des ombres sans volonté, des automates qui faisons ce qu'il faut que nous fassions, et que, pour que le jouet ne nous lasse pas, nous avons cette poignée de cervelle qui voudrait nous prouver qu'en vérité nous faisons ce que nous voulons, que nous pouvons faire une chose ou pas… […]
La vie intérieure de l'histoire est instinctive; la vie extérieure, les rois, les popes, les savants, ne sont que lustre et que phrase; et, comme d'après l'habit de soie posé sur un cadavre on ne peut savoir en quel état se trouve celui-ci, de même d'après ces vêtements trompeurs on ne peut connaître le fin mot de l'histoire elle-même.
modele modele   29 juillet 2015
poissysmartcity,francewebasso,poissyvilleconéctée,stefanv.raducanu,francewebe-globalnetwork,poissy,france,culture,mihai eminescula blockchain>francewebsharing,mynewscenternavigator
GLOSE
Le temps s'en va, le temps s'en vient,
Tout est nouveau, tout est ancien.
Ce qu'est le mal, ce qu'est le bien,
A toi de le savoir enfin;
N'aie plus d'espoir et n'aie plus peur,
Ce qui est vague, vague meurt;
A tout appel, à tout appât,
Reste insensible, reste froid.

A méditer sans modération…

Sylvie Modele
Mihai Eminescu
ISBN : 2853992454
Éditeur : Publications de l'Université de Provence (01/01/1990)
Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Tandarica
Tandarica   15 février 2015  
   

Citation de Mihai Eminescu - La vie est un bien perdu pour celui qui ...

Mihai EMINESCU : Biographie, Tombe, Citations, Forum ...

Mihai Eminescu - Ses 2 meilleures citations

Toutes les citations de Mihai Eminescu - Evene - Le Figaro

Citations et Proverbes | Mes citations et proverbes trouvés au hasard ...

Mihai EminescuPremière Épitre, Mihai Eminescu
in Les Cing Epitres de Mihai Eminescu

Dans « Les pièges de l'histoire, l'élite intellectuelle roumaine (1930-1950) », la traductrice déclare dans sa note n° 2 de la page 56 : « Intraductibles, les poèmes de Mihai Eminescu ont pourtant de nombreuses traductions, toutes insuffisantes. Nous préférons ici le rendu littéral de ces quelques mots ». Il s'agit de la citation suivante : « Du Dniestr à la Tisza/Tout Roumain se plaint/De n'avoir plus de place/De tant d'étrangers/... Qui les aime tant/Que les chiens dévorent son coeur... ». Il s'agit des quatre premiers vers du poème Doïna, ainsi que de deux autres, plus éloignés : « De la Nistru pân' la Tisa/Tot Românul plânsu-mi-sa/Că nu mai poate străbate/De-atâta străinătate. » Je vous propose de comparer avec la traduction d'Elisabeta Isanos en 1993 : « De Nistrou jusqu'à Tissa/Plaintes roumaines ne cessent pas,/Car les chemins nous sont coupés/Par la foule des étrangers ». Je note que la rime est bien présente et que les différences de sens ne sautent pas aux yeux, c'est le moins que l'on puisse dire. Pour juger de la suite : « Cine-au îndragit străinii/Mânca-i-ar inima câinii » ou bien : « Qui chérit tous ces païens,/Que son coeur nourrisse les chiens ». Je suis simplement reconnaissante envers Elisabeta Isanos, dont le courage de s'attaquer à l'intraduisible et le dur labeur nous rendent accessible ce poète hors normes.
modele modele   29 juillet 2015
Très belle anthologie des plus beaux poèmes d'Eminescu en édition bilingue, roumain-français.
Voilà un livre à lire absolument et à offrir à toute personne intéressée par la littérature authentique.
Les éditions Non Lieu nous proposent sous une forme particulièrement réussie l'une des plus remarquables voix poétiques européennes, inaccessible jusque-là aux lecteurs français.
Elles ont fait ce qu'aucune autre maison d'édition n'avait eu le courage et la lucidité de faire pour le plus emblématique des écrivains roumains.
Sylvie Modele
 
Francharb3
Francharb3   05 novembre 2014  
Videos de Mihai Eminescu (3)   
La traduction de la poésie est déjà chose suffisamment délicate (c'est-à-dire qu'entre autres, il faut que ça rime et il éventuellement compter les pieds...) mais là il s'agit pour les Roumains du génie national. S'y attaquer est donc loin d'être une mince affaire. Je me garderai donc bien d'une prise de position quelconque et me contente de constater qu'il existe une traduction, qui est en même temps une sélection de poèmes d'Eminescu et que c'est déjà un grand mérite, dans la mesure où sans cela son oeuvre me serait en grande partie inaccessible.
Que rajouter : comme souvent dans ce type d'anthologie, c'est un peu une succession de morceaux de bravoure, l'unité n'est pas évidente. Mais il faut aussi relever que l'édition est bilingue, donc lorsque le français rend mal la musicalité originale, il est toujours possible de se référer au roumain. Pour le reste, Dieu sait que tout cela méritait en effet d'être traduit. Pour ceux qui réussiraient à trouver ce livre (car cela non plus n'est pas chose aisée), commencer par la fin : "Mai am un singur dor" (Un seul désir me reste), la dernière poésie est un si ce n'est le grand classique du génie national, à lire absolument.
 
evemartignac evemartignac   08 août 2015
D’ici à l’étoile qui paraît…

D’ici à l’étoile qui paraît
Le chemin est si long à franchir
Qu’il a fallu bien des années
À sa lumière pour venir.
Elle s’est peut-être éteinte avant
Dans le bleu profond des lointains
Tandis que son rayon ne vient
Briller à nos yeux qu’à l’instant.
L’image de l’étoile entrevue
Doucement monte au loin.
Vivante on ne la voyait point,
Lorsqu’on la voit, c’est qu’elle n’est plus.
De même, lorsque notre amour meurt
Et qu’il se perd dans la nuit,
La lumière de notre amour mort
Lui survit et nous poursuit.

De ce nu-mi vii ?

Vezi, rândunelele se duc,
Se scutur frunzele de nuc,
S-aşază bruma peste vii –
De ce nu-mi vii, de ce nu-mi vii ?
O, vino iar în al meu braţ,
Să te privesc cu mult nesaţ,
Să razim dulce capul meu
De sânul tău, de sânul tău !
Ţi-aduci aminte cum pe-atunci,
Când ne plimbam prin văi şi lunci,
Te ridicam de subsuori
De-atâtea ori, de-atâtea ori ?
În lumea asta sunt femei
Cu ochi ce izvorăsc scântei…
Dar, oricât ele sunt de sus,
Ca tine nu-s, ca tine nu-s !
Căci tu înseninezi mereu
Viaţa sufletului meu,
Mai mândră decât orice stea,
Iubita mea, iubita mea!

Tu ne viens pas, pourquoi, pourquoi ?

Tu vois, les hirondelles fuient,
Les feuilles tombent des noyers,
Les vignes rousses ont gelé,
Tu ne viens pas, pourquoi, pourquoi ?
Reviens te glisser dans mes bras,
Mes yeux ont tant besoin de toi,
Et mon visage de se sentir
Contre ton sein, de s’y blottir !
Est-ce qu’il te souvient d’autrefois,
Quand nous allions par champs et bois ?
Quand je te prenais dans mes bras,
Tout contre moi, tout contre moi ?
Il y a des femmes ici-bas
Dont les regards vous ensorcellent…
Aussi séduisantes soient-elles,
Tu es plus qu’elles, tu es toi !
C’est toi qui éclaircis le ciel,
Souvent troublé, de mes pensées,
Aucune étoile n’est plus belle,
Ô mon amour, ma bien-aimée !

Târzie toamnă e acum,
Se scutur frunzele pe drum,
Şi lanurile sunt pustii…
De ce nu-mi vii, de ce nu-mi vii ?

L’automne doucement s’éteint,
Les feuilles jonchent les chemins,
Les champs brusquement se sont tus,
Tu ne viens pas, tu ne viens plus ?
 
Francharb3   08 mai 2015
How then when upspinging passion,
Wild emotions in one rise,
How should one find sober judgement ?
How retain impassive eyes ?
(TO THE CRITICS)
Tandarica   08 mai 2015
Cupid, dreadfully spoiled rascal,
Many a hoax stored in his head,
With the children romps and scampers,
With the ladies sleeps in bed.
(Cupid...)
elybartha elybartha   20 septembre 2013
Les êtres humains se partagent en deux catégories: ceux qui cherchent durant toute leur vie et ceux qui trouvent mais ils ne sont pas contents.
elybartha   20 septembre 2013
Une bonne école est celle qui incite l'élève à accumuler plus des connaissances que la matière enseignée, qui lui permet de savoir plus que son enseignant.
elybartha   20 septembre 2013
L'idée de la valeur est toute relative, car chacun mesure en fonction de ses propres intérêts.

18/12/2017

Frank, Sébastien et Olivier,trois amis qui ont voulu mettre en commun leur passé et leur expérience des moteurs de recherche pour concrétiser leurs idées sur Mozbot.Avec son projet stratégique, PoissySmartCityvision 2021, FranceWeb se donne pour mission..

Créer et partager..votre expérience avec MEDIA DIGITAL  Nouvelle société du savoir, un instrument d’intelligence collective ! projet architectural majeur du 21ème siècle

Un univers de possibilités

Derrière les connaissances, il y a de l’expérience, du vécu, les mémoires du passé. Tous ces matériaux enrichissent les connaissances en leur donnant du sens.

La méthode FranceWeb consiste à faire découvrir et acquérir à une personne la compréhension des enjeux, des opportunités et des solutions à travers une attentive observation des faits au lieu de l’abreuver de concepts savants ou de théories préconçues.

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information »

Avec son projet stratégique, PoissySmartCity vision 2021, FranceWeb se donne pour mission d'être toujours présent pour connecter chacun à son essentiel et lui faire vivre une expérience unique au quotidien en concevant les services numériques qui lui permettent de profiter, en toute confiance de ce qui lui importe le ...organisation-intelligence-collective.jpg

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement. Stefan V. Raducanu, Président FranceWebAsso

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! Parlez-nous de vous! Créer et partager... La méthode FranceWebAsso, La nouvelle société du Savoir comme le support des connaissances humaines et des communications dans les domaines techniques, économiques et sociaux ».

Citoyenneté, FranceWebAsso, numériques des lumières, Réseaux Sociaux, Nous proposions de réunir d’urgence l’Afrique et l’Europe.« Amitié pour agir »« Oser inventer l’avenir »..en mobilisant tous les partenaires..

Pour une entreprise, la première source de connaissances à exploiter – car elle est la plus facilement et immédiatement accessible – est interne. Il peut s’agir de la connaissance de ses marchés et de ses clients, de ses technologies ou encore des savoirs tangibles ou idées intangibles que détiennent les collaborateurs. Le défi consiste à les mobiliser et à les capitaliser.

Car les connaissances sont de plus en plus fragmentées et réparties. Chacun peut en détenir d’infimes bribes mais personne ne pourra jamais en embrasser des pans plus importants. Ainsi, des dispositifs comme les plateformes d’innovation participatives peuvent se montrer particulièrement utiles. Il en résulte alors un mouvement de partage et de mutualisation des savoirs. Une tendance forte qui va jusqu’à être la base d’une nouvelle économie basée sur la collaboration, la mutualisation, le partage et les échanges de connaissances.

Mais les entreprises prennent aussi conscience que les gisements de connaissances sont bien plus vastes et diversifiés au dehors de leur périmètre propre. C’est la raison pour laquelle l’open innovation (basée sur le partage et la coopération entre entreprises) est une démarche indispensable pour l’acquisition de nouvelles connaissances.

Outils, méthodes et dispositifs

Les principaux outils pour explorer, exploiter et stocker les connaissances viennent essentiellement du numérique : logiciels, outils de data intelligence, algorithmes, moteurs de recherche, plateformes de crowdsourcing… Arrêtons-nous particulièrement sur les innovation labs. Ces dispositifs dont se dotent de plus en plus de grands groupes ont souvent comme mission première d’acquérir de nouvelles connaissances. Ces laboratoires procèdent de diverses manières : par l’exploration de domaines nouveaux, par l’expérimentation directe via le prototypage rapide et les retours d’expériences, par des interactions avec des start-ups pour se nourrir de nouvelles pratiques, plus agiles. Parmi les quelques méthodes connues pouvant être pertinentes en matière de connaissances, citons le benchmarking, les analyses sémantiques, le data mining, la veille technologique et économique, les détections de tendances, les méthodes de cartographie… Quant aux approches moins connues, il en est une particulièrement adaptée pour mobiliser les connaissances en faveur de l’innovation en les confrontant à des pistes créatives : il s’agit de la méthode C-K.

Experts

Les experts sont par définition porteurs de connaissances. Il appartient aux Directeurs Innovation de mettre en place des dispositifs d’identification de ces spécialistes, de capture de leurs expertises et d’activation de celles-ci dans des projets d’innovation. Cela peut notamment être mis en place dans le cadre de communautés d’experts réunis autour d’une plateforme web dédiée.

Si les Directeurs Innovation s’impliquent de plus en plus dans le management des connaissances, cela signifie ipso facto qu’ils doivent aussi occuper des territoires qui sont directement impactés par celles-ci, nommément la stratégie, la prospective, l’exploration des imaginaires… Grâce aux connaissances s’ouvrent alors aux Directeurs Innovation de très larges et prometteuses perspectives.

Plus de chroniques de : Eric Seulliet

Eric Seulliet

Consultant-expert en open innovation et co-création, il est le président-fondateur de La Fabrique du Futur (un « Think et Do Tank » labellisé living lab). Il est par ailleurs vice-président de France Living Labs, l’association qui regroupe les living labs français. Vous pouvez le suivre sur Twitter : @ericse
Voir tous les billets >

MyNewsCenterNavigator,Bienvenue à la 4ième révolution industrielle.Monde du travail : Dans les 20 prochaines années, 70-80% des emplois disparaîtront.

Vous cherchez quelque chose...Le Guide..

Pour Vous et avec Vous ! chez vous ou au bureau...

Connectez-vous, Trouvez, Lisez....

FranceWebAsso, numériques des lumières, UN MONDE MINIATURE

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

Inventer l’avenir »Agilité, culture, générations, mutations, talents...

Des Hommes - Des Entreprises -Des Technologies

C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous

"Ce que j’entreprends doit me survivre."

Stefan de La Tournelle-PoissySmartCity

''NewsCenterNavigator''

On a 400millions d'utilisateurs qui brassent du vent en permanence,installons des éoliennes !

FranceWebCitizens, "PoissySmartCity", Social Media, Custom Content"

Pour innover, puisez dans les connaissances

Dans le domaine des connaissances, on a connu au milieu des années 90 la vogue du knowledge management. Mais celle-ci semble avoir fait long feu. Par la suite ont été mis en avant l’importance des systèmes d’information, des actifs immatériels, de la propriété intellectuelle, de l’intelligence collective…

Les connaissances ne sont pas uniquement d’ordre scientifique ou technologique. Elles portent sur les marchés, les usages, l’économie, les clients, les tendances sociétales, les jeux d’acteurs, la géopolitique, etc. Bref, tout peut contribuer à ouvrir des pistes d’innovation.

Les connaissances ne sont pas figées, elles évoluent en permanence. Il est donc indispensable d’adopter une attitude prospective : situer l’état de l’art (et symétriquement identifier l’état du non art) à un moment donné, puis anticiper et se projeter dans le futur pour identifier les nouvelles connaissances qui se profilent à l’horizon.

Pour féconder un champ donné de connaissances, il peut être intéressant de procéder par transposition. Les connaissances découlent en effet souvent d’analogies, de transpositions et de croisements. L’une des sources prometteuses d’inspiration est, par exemple, le biomimétisme (imitation de la nature). Aux frontières des champs de connaissances, il y a aussi des interpénétrations de connaissances qui s’opèrent et génèrent du neuf par fertilisation croisée.

Nous pourrions comparer les domaines de connaissance à un Rubik’s cube aux combinaisons presque infinies ou même à un jeu de Lego dans la mesure où nous sommes dans un champ avec des expansions possibles. Cette comparaison signifie que de nouvelles connaissances résultent du réagencement permanent des briques de savoir.

De nouvelles connaissances surgissent souvent par inoculation d’inattendu et frottements créatifs. C’est la raison pour laquelle le Directeur Innovation doit être attentif aux approches décalées et aux acteurs atypiques : artistes, designers, créatifs, startups, etc.

Les différentes vagues d’avancées scientifiques se produisent de façon cumulative jusqu’à amener au franchissement soudain de seuils de connaissances. C’est ce phénomène d’émergence que décrit bien le philosophe et historien des sciences Thomas Kuhn dans son essai célèbre La Structure des révolutions scientifiques. La nouvelle vision du monde (paradigm shift) qui en résulte ouvre ainsi la voie à de nouvelles possibilités d’innovation. Les entreprises doivent donc être attentives à ces (r)évolutions en cours.

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ». Cette citation d’Albert Einstein illustre l’idée selon laquelle les connaissances sont plus que des données ou des informations. Elles agrègent celles-ci mais les dépassent. Derrière les connaissances, il y a de l’expérience, du vécu, les mémoires du passé. Tous ces matériaux enrichissent les connaissances en leur donnant du sens.

 La deconnexion des elites

About Mozbot

Le moteur de recherche Mozbot France est proposé par les sociétés :

Abondance
3, rue des Châteaux
67140 Heiligenstein
Brioude Internet
7 Rue Emmanuel Chabrier
43100 Brioude
Raynette
1 Impasse de la Sapinière
44119 Treillieres
Abondance Brioude Internet Raynette

Et plus précisemment par Frank, Sébastien et Olivier, trois amis qui ont voulu mettre en commun leur passé et leur expérience des moteurs de recherche pour concrétiser leurs idées sur Mozbot.

Mozbot s'appellait dans un premier temps Reacteur.com. Sa première orientation, depuis sa création en 2003, a été de représenter un laboratoire d'idées dans le domaine de la recherche d'informations sur le Web. Nous avons ainsi pu tester, au fil des mois, de nombreuses fonctionnalités de recherche qui nous ont permis de mieux comprendre comment fonctionnait un moteur. Nous remercions ici chaleureusement nos premiers partenaires qui nous ont grandement aidé, à cette époque : Espotting (liens sponsorisés), Exalead et Dir.com (liens "web").

Et puis, dans un second temps, nous avons eu l'opportunité de signer un contrat avec Google pour la partie "résultats de recherche" ainsi que pour les "liens commerciaux". Nous nous sommes alors dit qu'il serait intéressant d'afficher ces résultats en ajoutant, modestement, quelques idées supplémentaires, que nous aimerions bien trouver sur un moteur lorsque nous effectuons nos propres investigations sur la toile, mais que Google ne propose pas (encore ?). Le projet étant d'envergure internationale, le nom de "Reacteur", trop "franco-français", ne convenait plus. Le moteur a alors été rebaptisé sous le patronyme de "Mozbot". Ainsi, nous avons ajouté sur ce dernier, qui fut pour cette occasion totalement réécrit, des fonctions d'affichage de copies d'écran des pages proposées, des systèmes de "liste noire" personnalisées, des informations sur le propriétaire des sites affichés dans les résultats, etc.

Troisième vie de Mozbot : un moteur qui propose à la fois les résultats de Google et de Twitter. C'est celui que vous consultez actuellement. Nous espérons qu'il vous plaira !!

D'autre part, sachez que Mozbot est également le nom d'un projet de développement par Mozilla d'un robot IRC, sur lequel vous aurez plus d'informations à l'adresse : http://www.mozilla.org/projects/mozbot/
Les deux parties se sont entendues pour partager ce nom de Mozbot. Merci, à ce sujet, à l'équipe de développement du robot.

Aide en ligne de Mozbot

Mozblog, le blog du moteur de recherche Mozbot.fr

FranceWebAsso - Le Monde Informatique

FlorenceGranjus : FranceWebAsso > Société du Savoir ...

FranceWebAsso > Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

SRU-Electronics>Networking>FranceWebAsso & MyNewsCenterNavigator

08:32 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, 3B,Beau,Bon,Bien, Advertising, Agenda 21, Agregator, Ailleurs sur le web, Applications, Archive21stCentury, ArchiveWeb21, Art de vivre, Art et Culture, Articles, Artisans, Association, Autoentrepreneur, Blog, Blogs, Bonheur, Citoyen, Collaborative, Collections, Collectivité, Communication & relations médias, Community, Conseil, Consummateur, DATA, Digital, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Diverse, eCitoyen, Education, Electeur, Emploi, Entrepreneur, Entreprises, Europe, Evénements, Exposants, Facebook, France, FranceWeb, e-Globalnetwork, Groupes, Informatique, Innovation, Internet, Jeunesse, La Vie des Idées, Le consommateur, Le Travailleur, LMathieuwebcollection, Ma Bibliothèque, Ma Tablette Magique, Madeleine et Stefan Raducanu de FranceWeb, Mobile, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Opportunités, Organisation, Organisme, PoissyWebCitoyen, PoissyWorldWide, Recherche, RemiFranceWeb,Editeur Internet,Infoproduits, Sharing, Smart Data Collective, SmartCity, Social Media Intelligence, SRU-Electronics, Stefand'Internet, StefandeFranceWeb, StefanV.Raducanu, Un être culturel, We Are FWCitizens, Web,Web,Web, Women, Work, World, YouTube | Tags : poissysmartcity, francewebasso, francewebsharing, sru-electronics, dipl.ing.stefanv.raducanu, innovation, créativité, croissance, numérique, participatif, stratégie, madeleine et stefanraducanu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu