Avertir le modérateur

25/01/2018

PoissySmartCity avec StefanV.Raducanu,MyNewsCenterNavigator&FranceWebAsso> > La Vie, La Vie! , La Vie? La planète est mon village ! Classes européennes...Nous devons être solidaires du vivant comme du futur,Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

StefanV.Raducanu.jpgStefan V.Raducanu et son temps -> " La Vie " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie.

La planète est mon village !

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés.

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

“C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.”

Les contrats à impact social : une menace pour la solidarité ?

par Jean-Sébastien Alix & Michel Autès & Nathalie Coutinet & Gabrielle Garrigue [16-01-2018]

Les nouveaux contrats à impact social procèdent d'une hybridation croissante des logiques financières et sociales. Loin des discours enchantés qui y voient l'alliance de l'altruisme et de l'efficacité, cet article étudie une expérience concrète de CIS pour montrer que ces instruments marchandent la solidarité.

Classes européennes

À propos de : C. Hugrée, É. Penissat et A. Spire, Les classes sociales en Europe. Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent, Agone
par Milan Bouchet-Valat [22-01-2018]

Trois sociologues analysent la structure sociale européenne, tirant les conséquences de l'intégration économique et politique en germe sur le continent. Une approche qui ouvre de nouveaux horizons pour l'étude des inégalités.

    Lire    

Et aussi, sur La Vie des Idées :

logo Un monde à soiEntretiens avec Anne Cheng et Michaël Foessel

par La Rédaction [20-01-2017]

Nous vivons sous le même ciel, mais notre compréhension du monde n'en est pas moins toujours située. Anne Cheng et Michaël Foessel réfléchissent aux conditions d'une appropriation commune des savoirs, qui déjoue leur inégale circulation.

    Lire    

    Lire    

IMG_20180123_113802 (3).jpg

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l?égoïsme et l?arrogance d?êtres supérieurs convaincus d?être «maîtres d?eux-mêmes comme de l?univers».

   Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s?accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d?espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d?hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge?

   Nicolas Hulot a parcouru notre planète sous toutes les latitudes. Nul ne le sait mieux que lui : c?est un espace exigu, aux équilibres précaires. Ce livre est un ultime cri d?alerte avant de céder au désespoir : si nous tous, riches comme pauvres, ne modifions pas immédiatement notre comportement pour faire «mieux avec moins» et mettre l?écologie au centre de nos décisions individuelles et collectives, nous sombrerons ensemble.
 
   Nous devons être solidaires du vivant comme du futur : cet avertissement, Nicolas Hulot s?en est fait le messager passionné et infatigable, du sommet de Johannesburg à l?école de son village, des lambris dorés de l?Élysée aux exploitations agricoles de Bretagne et de Lorraine. «Je ne suis pas né écologiste, nous dit-il, je le suis devenu.» Et nous aussi nous pouvons, nous devons le devenir.
 
   Le Syndrome du Titanic est un livre essentiel, à lire d?urgence. Avec Nicolas Hulot, nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas.
Thèmes: 
Collection : 
A LA UNE AUJOURD'HUI
 

 Davos : lancement de la Banque du Vivant. Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

L’annonce qui vient d’être faite à l’occasion du World Economic Forum qui se tient à Davos en Suisse pourrait prendre une dimension historique impactant l’ensemble de l’humanité. Il s’agit ni plus ni moins que de séquencer le génome de tout ce qui vit sur Terre, et d’en conserver les codes dans une banque garantissant la propriété, l’origine et la commercialisation. Les codes de la vie seront ainsi mis à disposition des chercheurs mais aussi des industriels et des laboratoires pour leur permettre de concocter une masse inédite de bio-innovations. Une « quatrième révolution industrielle » qui s’ouvre par un plan sur dix ans, financé à hauteur de plus de 4 milliards de dollars. D’où vient cette mesure ? Qui en sont les porteurs ? Quelles en sont les intentions avouées et cachées ? Quels enjeux et conséquences ? Décryptage.

 
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Applis innovantes, optimisation et prévision des stocks grâce à l'IA, contrôle de l'information produit… Voici ce que présentait la French Tech au NRF's Big Show 2018 pour les magasins. Lire

31/12/2017

PoissySmartCity>>MyNewsCenterNavigator>FranceWebAsso >>Entrepreneur, pourquoi pas vous ?>>J’ai une idée,Je construis mon projet,Je gère ma boîte,Je développe ma boîte,Je finance ma boîte,Retours d’expérience,Ressources,Suivez le guide,Une question?

20171231_091110 (3).jpgPoissySmartCity, un instrument d’intelligence collective !  avec
FranceWebAsso, le numéro 1 de la collaboration en ligne

Mission

Développer des réseaux de savoirs

Accroître les compétences 
Valoriser l'économie

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un e-citoyen.

Réseau d'innovation territoriale pour les services de proximité.

fondé sur l'importance de la démocratie, de la collectivité et de l'échange d'information.

 



Lire le texte original : https://www.blog.hyperbolyk.com/creer-sa-boite/

 50 idées pour créer sa boîte, 50 façons de changer de vie !

Création, développement, financement, communication, aspects juridiques et fiscaux… 

20 lignes, c’est assez pour répondre à une question sans noyer le lecteur

Indépendant, créateur ou dirigeant de TPE/PME, vous trouverez dans les liens répertoriés de plus amples détails, si nécessaire

En 20 Lignes (ou moins, ou à peu près), vous trouverez ici

Mais aussi…

  1. Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise, pour vous aider au quotidien
  2. Un plan de tous les articles régulièrement mis à jour, pour vous y retrouver: suivez le guide!
  3. Une newsletter gratuite chaque semaine pour recevoir les derniers articles directement dans votre boîte mail (garanti 100% sans spam – retrouvez aussi En 20 Lignes sur Facebook et Twitter)
  4. Mon adresse email à gauche, pour traiter en priorité VOS questions

Chaque contenu est appelé à évoluer: n’hésitez pas à signaler les liens morts ou à suggérer des ajouts en commentaire

Un sujet n’est pas encore traité ici et vous aimeriez une réponse en 20 lignes? Vous souhaitez contribuer à ce blog? Toute participation est bienvenue!

Contactez-moi :)

Comment obtenir des adresses emails pour sa newsletter?

Ne négligez pas la qualité des informations que vous envoyez via votre newsletter sous prétexte que vous avez peu d’abonnés: tout se construit petit à petit, ce qui concerne notamment l’obtention d’adresses emails.

Quel que soit l’outil d’envoi et de suivi de newsletter que vous utilisez et le contenu de vos messages, retenez que vos potentiels abonnés:

1/ Ne s’inscriront pas à votre newsletter s’ils ont peur d’être spammés (ou de spammer à leur tour leurs contacts), de ne pas pouvoir se désabonner ou de se faire pirater leurs informations personnelles (notamment de compte bancaire). N’achetez jamais de base d’adresses emails, elles ne seront pas bien ciblées (et illégales).

2/ Seront en revanche incités à s’inscrire si le formulaire d’inscription est bien mis en avant sur votre site web, vos réseaux sociaux voire sur Adwords grâce aux extensions d’annonces, ne demande pas trop d’informations (ne demandez que le strict nécessaire) et est clair sur la fréquence d’envoi de la newsletter et le type de messages qui seront envoyés (« quels avantages? en quoi cela me concerne en tant que cible? »). Il peut aussi s’agir:

  • de la contrepartie au téléchargement d’un document (brochure, catalogue, livre blanc, bon de réduction…); 
  • de cocher une case lors d’une commande ou création de compte, d’une inscription à une autre newsletter (coregistration en partenariat avec un site connexe);
  • d’une inscription recommandée par un contact (intégrez un lien « recommandez cette newsletter » dans le contenu de vos envois, avec récompense offerte à vos parrains/ambassadeurs, par exemple une réduction ou une exclusivité).

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!         S’inscrire à la newsletter

Google 

 

 

Combien coûte un salarié?

Au SMIC et aux 35h charges patronales incluses, un salarié coûte 1633 euros/mois à l’entreprise, hors coûts liés au recrutement, compléments de rémunération (exemples: titre de transport, tickets restaurants…) et gratifications éventuelles, pour un coût réel total compris entre 120% et 180% du SMIC. N’oubliez pas de consulter et appliquer votre convention collective, que vous trouverez sur Internet à partir du code APE de votre entreprise, notamment pour déterminer ce salaire minimal. 

Pour votre budget prévisionnel, vous pouvez estimer le coût réel d’un salarié à partir du salaire brut, en y ajoutant 42% du salaire brut (les 22% de charges salariales sont à la charge du salarié, ces 42% sont les charges patronales) ou 54 % du salaire net. Cette option est la plus prudente.

Ce calcul ne tient toutefois pas compte d’éventuelles réductions de charges (comme la réduction Fillon sur les bas salaires), ni d’éventuelles aides à l’embauche, par exemple dans le cadre d’une préparation opérationnelle à l’emploi, d’un contrat de professionnalisation, d’apprentissage ou de génération ou d’un contrat initiative emploi. Il n’existe en effet pas que le CDI ou CDD pour agrandir votre équipe.

Les aides sont aussi liés à l’embauche dans des zones en difficulté.

Il existe enfin des formes de rémunération presque sans charge, comme les primes d’intéressement (un dirigeant peut d’ailleurs avoir à arbitrer, le concernant, entre rémunération et versement de dividendes).

Mis à jour le 21 jan. 2014 – Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!                                   S’inscrire à la newsletter Google

A qui et comment diffuser un questionnaire d’étude de marché ou une enquête client?

Comment faire une cession d’actions dans une SAS?

Comment contacter des investisseurs potentiels?

Entreprise: comment repérer une arnaque faux courrier officiel

Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise

 
 
12 comments on “Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise”
  1. Vraiment sympa ce site, je
    trouve votre approche vraiment intéressante, Bravo pour
    la rédaction. je partage le lien de suite
    Pauline

  2. Delphine dit :

    Pour l’emailling il y a également SimpleMail qui est un outil gratuit jusqu’à 1000 destinataires, 100% français et qui permet des envois en illimité (oui, oui, même dans le compte gratuit !)

  3. Bonjour, votre article est très intéressant, merci pour le partage :) et bonne année !

  4. fred dit :

    Pour mon restaurant à Charleville je suis passé par la caisse d’épargne, pour tout ce qui est de la fiscalité j’ai été accompagné par des associations et pour me faire connaître j’ai encore des difficultés merci pour cette article

  5. sylvainne dit :

    Merci pour tous ces bijoux d’informations, précieux et utiles, lorsqu’on se lance on est vite dépasser par beaucoup de choses et ton site nous permet de remettre les choses à l’endroit

7 Pings/Trackbacks for "Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise"
  1. […] Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise […]

  2. […] Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise […]

  3. […] and especially new, innovative business models, there is no better place to look than at start-ups. Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise | En 20 lignes. Créateur ou chef d’entreprise, il existe un nombre incroyable de sites gratuits régulièrement […]

  4. […] Contrat – Tous les documents juridiques des PME. APCE, agence pour la création d'entreprises. Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise | En 20 lignes. Créateur ou chef d’entreprise, il existe un nombre incroyable de sites gratuits régulièrement […]

  5. […] De très nombreux outils de gestion de projet CRM existent. Ils répondent à des besoins différents. Google Drive, l’outil incontournable Cela peut s’apparenter à un équivalent du pack office “en ligne”. Cet outil, totalement gratuit et simple d’utilisation, permet de travailler dans le “cloud” et donc d’avoir l’ensemble de vos données en ligne, à votre disposition et accessibles depuis n’importe quel ordinateur. 33 outils et ressources pour Startup. 12 outils de travail gratuits pour l'auto-entrepreneur. Tool growth hacking by Franck Gautier. Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise – En 20 Lignes. […]

  6. […] Je remplis ma vitrine ! Actualités des entreprises Les entreprises les plus consultées Boîte à outils. Annuaire Entreprises, l'Annuaire des annuaires, entreprises à entreprises ! Informations financières et bilan gratuit d. Sociétés : Annuaire des Entreprises. Données sectionnelles. SOCIETE.COM : L'information gratuite sur les entreprises du Registre du Commerce. Le portail de la Chambre de commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France – cci-paris-idf.fr. Diane (abonnement) : données financières. Yellow Ideas. Entrepreneurs : 33 outils pour vous faciliter la vie ! Le meilleur du web gratuit pour votre entreprise | En 20 lignes. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 idées pour créer sa boîte en 2017 - Atelier Entreprise

Dans ce blog tout ce qu'il y a à savoir pour créer sa boîte ! Téléchargez également votre e-book gratuitement en format PDF.

165 idées de création d'entreprise 2018

50) Proposer des ... WikiCréa met à votre disposition des outils Excel gratuits pour créer et gérer votre entreprise : ... 101 idées; 30 idées pour créer une ...

Devenir auto entrepreneur : 50 idées pour se lancer

Voilà plus de 50 idées de création d'entreprise pour vous aider à ... fabriquez des boîtes de rangement à partir de ... Créez des chambres d'hôtes ...

50 idées d'auto-entreprises à créer

Plus de 50 idées d'auto-entreprises à créer. ... Pour vous donner des idées, ... Une idée écolo : fabriquez des boîtes de rangement décorées à partir de ...

50 idées d'auto-entreprises à créer

Plus de 50 idées d'auto-entreprises à créer. Pour vous donner des idées, ... 50 idées d'auto-entreprises à créer ... idée écolo : fabriquez des boîtes ...
 
 
 

 

26/12/2017

FranceWebAsso & PoissySmartCity,DYNAMIQUE DES FLEUVES - AGO DE L'ASSOCIATION SAONE RHIN EUROPE

E-GLOBALNETWORK is the most cost-effective way to promote your site on the Web.

To stay in the game, your presence is critical.

Registration offer great benefits.

Stefan Raducanu - Offre

For more information call us at  +33 (0)1 39 65 50 34 ,

or contact Business Development Representative, Stefan Raducanu

E-GLOBALNETWORK

+33 (0)6 21 97 47 99

 And that’s why we built Level 1 Communications  « Nous proposons à nos annonceurs, qui sont toujours à la recherche d’innovation et de cohérence avec leur univers, de leur offrir un nouveau territoire d’expression en étant en connexion directe avec une communauté.

20141225_164000.jpg

La plateforme

 FranceWebAsso  c'est Moi, c'est Vous, c'est Nous !


Publié par I.R.C.E. - Institut de Recherche et de Communication sur l'Europe - Une nouvelle vision européenne

Dans le cadre de nos travaux et préparation d'événement sur la dynamique des mers et des fleuves, notamment sur l'étude de gestion de crise à charge et à décharge pour le canal Rhin Rhône, le président de l'I.R.C.E. était convié à l'Assemblée Générale de la l'association Saône-Rhin-Europe à Besançon. 

Etaient notamment présents la présidente du consortium international pour le développement des voies navigables ainsi que le maire de Pagny le Château, dernier port avant la rupture de flux de massification fluviale vers le Rhin.

Le président de l'association rappela le et les projets avec certaines réalités, notamment sur la potentielle solution sur les deux branches et sur le fait que l'UE laisse le choix aux Etats (ce qui n'est pas exacts étant donné que les transports est une compétence partagée - voir dossier ci après sur le fonctionnement juridique), la commission mobilité 2012, les assises nationales de la mobilité de 2017, l'étude 2014-2016 sur les corridors multimodaux européens (voir la réponse de la commission), la combinaison possible du Y avec les deux branches Strasbourg et Nancy, les réalités françaises plutôt vers le rail ou de toute façon couplées fleuves / rail, l'adhésion récente de la région Bourgogne Franche Comté au consortium des voies navigables, la tenue d'une réunion en mars dernier au Sénat sur l'étude du corridor Multimodal Amsterdam-Marseille avec un constat de tronquage de données et de non finalisation d'études et des assises de 2018 qui devraient déboucher sur une loi de programmation et de financement.

François pris la parole pour expliquer la démarche indépendante, facilitatrice, voire révélatrice de réalités, engagée par l'I.R.C.E. au niveau français et européen mais apparemment non partagée, voire encore peu comprise dans ses effets de levier et son approche novatrice, notamment par l'association.   

S'en suivi un exposé d'un représentant du port de Marseille / Medlink à qui le président de l'I.R.C.E. rendait visite en début d'année : Marseille 1er port français, hausse de l'activité conteneur de 12%, activité essentiellement à FOS (90%) Marseille conservant le tourisme, mais façade méditerranée sous employée, construire une solution gagnante fer fleuve longue distance fer + fleuve plus compétitif que camions alors que 83% des conteneurs vont par route, répartition, présentation du modèle DISTRIPORT avec une optimisation des relations inter port de Marseille à Pagny; Réponse que questions, notamment de l'I.R.C.E. sur 1) les choix des Chinois d'aller directement à Amsterdam sans passer par Marseille à cause des taxes et des frais de stockage : à analyser et 2) sur la demande d'explication de l'évolution du fonctionnement non encore assimilée par tous et surtout les clients, les grutiers devenant dockers et passant de ce fait en société privée avec une plus grande coordination, flexibilité et identification des responsabilités

* * * 

Commentaires de l'I.R.C.E. hors séance :

Nous profitons de cette AG et du récent courrier de réponse du ministère des transports français pour faire un point sur notre position

Pour mémoire, sous l'impulsion d'un de nos membres, qui avait d'ailleurs rencontré l'association identifiée et recommandée par le président comme partie à intégrer dans la réflexion globale sans parti à prendre, l'I.R.C.E. a mené une grande opération de communication d'intention lancée depuis un an au niveau local (régions) national (Parlement et ministères concernés), institutions européennes (voir courriers, dont de relance ci-après faisant suite au changement de gouvernement), avec pour objectif de relancer de façon indépendante une certaine dynamique d'échanges sur une décision prise politiquement en son temps méritant une nouvelle approche globale de réflexion avec d'une part la réalisation d'un dîner thématique au Sénat  d'abord sur la problématique Rhin Rhône puis orientée sur la dynamique des fleuves, voire couplée avec rail, d'une façon générale devant l'aspect sensible du dossier, puis un symposium résidentiel de deux jours "à charge et à décharge dans l'intérêt général européen, dont français" avec une méthodologie éprouvée sur toutes les solutions envisageables, dont financières, traité de façon globale et notamment avec le regard et l'envie potentielle des pays et exploitants riverains. 

Afin de nous confronter aux réalités et recueillir une vision globale de l'essentiel, nous avons rencontré certains parlementaires, les ports de Marseille, les associations MEDLINK et NORDLINK, certains responsables étatiques régionaux, certaines collectivités régionales, les ports de Strasbourg, Mulhouse, et Pagny le Château et de nombreux acteurs et interlocuteurs au salon Euro-maritime ainsi qu'à une conférence sur la marétique à Dunkerque sur la sécurité portuaire ainsi que certains responsables d'ambassades.

Vous trouverez en PJ :

- une sélection de certains courriers envoyés et de certaines réponses dont  celle de la DG Mobilité et transports, rappelant la dynamique des corridors, qui a été apprécié des parlementaires et d'autres polies ou négatives surtout des ministères ou orientée uniquement sur Seine Nord.

- le document de présentation du projet d'événement, voire d'étude, et le document unique de travail préconisé

A noter que l'association nancéenne, qui milite pour une seconde branche, n'a pas répondu à nos sollicitations et que si Strasbourg et Marseille ont plutôt réservé un accueil cordial, il n'en a pas été de même à Mulhouse qui ne comprend pas cette démarche étant donné que "l'orientation aurait été portée sur le rail" (?). Certains députés ont accueilli notre initiative avec intérêt sans volonté d'aller de l'avant devant la position de l'Etat (avant mai 2017), relancé depuis. En Bourgogne Franche-Comté, les structures consulaires et les professionnels ont été plus réceptifs que la collectivité régionale qui reste muette ou qui juge oralement qu'il y a d'autres priorités sans oublier que l'élu également directeur des régions sur ce sujet s'était engagé initialement oralement à intervenir au Sénat et qu'il ne répond désormais plus. Prenons en considération que les ports et les régions centre et sud ne semblent pas vouloir entendre parler d'un nouveau projet de peur de se voir retirer des financements prévu pour leur aménagement actuel, ce qui peut être un bon argument réaliste et réalisable en attendant la possible  l'extension. Les ambassades d'Allemagne et de Suisse ont été intéressées par la démarche avec pour l'une des retours d'expérience intéressants mais sans actuels relais vers les ports. 

A ce stade, il apparait que :

- Comme dans de nombreux autre dossiers européens, il apparaît qu'ici que l'acteur important restant à convaincre est le gouvernement français qui agit parfois plus dans l'intérêt national plutôt qu'européen qu'il ne le dit alors qu'il souhaite se montrer moteur

- L'initiative et le rôle de cet événement résidentiel à charge et à décharge mené de façon globale avec prospective et notamment au niveau des institutions mais aussi des Etats européen n'est pas comprise de par sa nouveauté, avec effet de levier de l'incitations des autres nations et régions européennes sur le pouvoir national avec partage potentiel de financement, es institutions étant favorables à la dynamique des corridors;  ou ne veut pas être compris par conflit d'intérêts de parties ayant peur de voir remise en question leur position et leurs arguments mais également de l'Etat (par expérience, vécu pour notre symposium sur les achats de défense) qui veut conserver le pouvoir d'initiative sans reconnaissance de la démarche ni accompagnement potentiel

- Les structures portuaires encore étatiques s'alignent normalement sur la position de l'Etat ne voulant s'engager dans aucune réflexion et surtout pas indépendante ni facilitatrice

- Il semble difficile d'impliquer la région Bourgogne Franche Comté, plus attentiste que meneuse, et qui semble par ailleurs à l'écoute de certaines parties

- Nous espérons que la nouvelle réunion de mars 17 au Sénat, qui a semblé parcellaire sur les éléments partagés et sélective, comme celle initiée auparavant par la préfecture, certains élus locaux impliqués n'ayant même pas été conviés, ni nous-mêmes - en cohérence avec les absences de réponses, saura déboucher sur d'autres initiatives suite notamment aux nouvelles réponses, certes uniquement sur un autre projet dont nous portons également intérêt et sans aborder le projet Rhin Rhône qui était pourtant cité, sans en faire une priorité.

- Notre événement résidentiel semble difficile à monter notamment en Bourgogne et nous levons sa programmation sine die tout en continuant de travailler l'idée et de proposer notre rôle facilitateur voire d'accepter de mener une étude en cas de besoin et financée plutôt par l'Union européenne qui vient de nous répondre sur les lignes de financement

- MAIS Nous persévérerons sur notre dîner thématique à Paris orienté sur la dynamique des fleuves / rail d'un aspect général au Sénat avec déjà un sénateur parrain identifié ou dans nos autres lieux habituels.

FC

 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu