Avertir le modérateur

25/07/2019

Google Discover : comment en tirer parti au mieux ?...Chaque jour, nous pensons à vous !

SocSav21>FranceWebAsso3B,Beau,Bon,Bien>AssoConnect et Maif, une collaboration imprévisible mais fructueuse>Collaborer Anticiper Innover> FranceWeb vous inspire> MySelTab.SocSav21,SRU-Electronics,MyNewsCenterNavigator>FranceWeb, 3 portails à decouvrir

Chaque jour, nous pensons à vous ! FW-pour-vous-et-avec-vous.jpg

Informer, Diffuser vos Communiqués. Sensibiliser, partager, promouvoir..Projet collaboratif. FranceWeb vous inspire.. MySelTab. SocSav21,SRU-Electronics,MyNewsCenterNavigator. FranceWeb, 3 portails à decouvrir. Le monde vous va si bien.

Informer, promouvoir...

Un projet collaboratif

Collaborer  Anticiper  Innover

0GR3TXHD_400x400SR.jpgMon esprit est partout, mais mon bonheur est ici

News Center.jpg

I wrote an app for that

Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic

Any Content, Anytime, Anywhere, Any Device Four aces in a winning strategy for media and entertainment enterprise

All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -INTERNATIONAL

WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39 65 50 34   +33 (0)6 85 36 20 75

Stefan Raducanu,

Founder of FranceWebAsso, draws on his own experience in advocating the win-win partnerships that can come from big and small companies working together.

It’s the new way of working that evertually every large company will embrace,’ says David Butler, Coca-Cola’s Vice President of Innovation, when speaking about collaboration between big and small businesses. In the past two years, giant corporations such as Coca-Cola, MetLife, General Electric, IBM, Mondelez International, Cisco and Tyco International have started taking cues from the start-up and venture capital world (Fortune, 2015). GE, for example, has enlisted 500 coaches to train executives to embrace concepts like risk taking and learning from failure. It seems that the saying ‘innovation belongs to the small and nimble’ no longer holds true in an economy where large and small businesses are combining forces to create a smarter ecosystem surrounded by fast and disrupted strategies.

Why large corporations should work with start-ups

• Start-ups take risks !

• Start-ups are focused on a specific market and create a disruptive technology to answer its needs

• Start-ups are agile and fast growing – they will try a new idea one day and abort the project for a better one the next

• They think outside the box.

Why entrepreneurs or those beginning the wild adventure of building a business, should work with large corporations

• Large corporations own stable resources – financial, human and technological

• Large corporations have built a name in a specific industry, thus working together brings start-ups credibility

• Large corporations know the market and can provide tips about your business

• Large corporations were once start-ups and appreciate being able to give advice on how to build success and avoid mistakes.

It’s a win-win situation when start-ups and large corporations work together. Whether you are a start-up or a large corporation, competition is tough and you are always seeking the next best thing. Listen to what both parties have to say and seize the opportunity to work with each other. 

SMALL WORKING WITH BIG: CASE STUDIES

Internal corporate communication has always been an issue for all types of companies. Who’s never heard a co-worker say : ‘I didn’t know I was supposed to do this for today. I didn’t get your email’ ?

Entering this space, start-ups have created some sharp technologies to fix communication issues 

Blue Jeans & Facebook – interactive experiences across the globe

One of the biggest success stories in recent years has been Facebook and its collaboration with Blue Jeans. Facebook was founded in 2004 and continues to expand rapidly across the globe, combining offices in over 26 different cities and 10,000 employees. Given the global nature of its operations, it has been challenging to get people from diverse backgrounds and cultures to collaborate efficiently. Blue Jeans Network is a cloud-based video conferencing service designed to make video meetings as easy, interoperable and affordable as audio meetings. With a cutting-edge solution like Blue Jeans, Facebook can continue to expand rapidly and not worry about its culture diluting over time, as now all employees can organise meetings with people in different locations.

Trello & GOV.UK – make things open, make them better

One of the stakes of the UK Government created a unique online homepage to share information regarding each service of the company. They used Trello, an online project management app known to be extremely flexible and agile in order to keep their users and internal employees updated about various services. They collected feedback on how to improve the user experience of their online homepage.

OPEL CORSA

ÉDITION 120 ANS

À PARTIR DE 12 700€*

Plus sûre, plus intelligente et plus agréable à conduire, la Corsa est aussi à l’aise en ville que sur route. Une citadine pleine de ressources!

SpaceX’s Starhopper rocket just went for its first test “hop”

The flight only lasted about 15 seconds—but it's the crucial first test for SpaceX's new spaceship.

The news: Last night, SpaceX conducted the first flight test of Starhopper, the nickname for the prototype of its Starship rocket, from a launch base in Boca Chica, Texas. The spacecraft, a squat vehicle that looks a bit like a water tower, flew about 60 feet up into the air, moved sideways, then landed upright back on the ground in a cloud of smoke. Musk tweeted that he expects tests of the vehicle to happen "20km up in a few months." 

Shoot for the stars: Starhopper is a prototype of the first stage of SpaceX’s planned Big Falcon Rocket. The company plans to use the reusable vehicle to send people to Mars and the moon in the next decade.

DeepMind is helping Waymo evolve better self-driving AI algorithms

A more efficient way to training neural nets could provide a crucial edge in the hyper-competitive world of automated driving—and elsewhere, reports Will Knight.

The news: Engineers at Waymo, owned by Alphabet, teamed up with researchers at DeepMind, another Alphabet division dedicated to AI, to find a more efficient process to train and fine-tune the company’s self-driving algorithms.

How: They used a technique called population-based training, previously developed by DeepMind for honing video-game algorithms inspired by biological evolution.

The benefit: Refining AI algorithms this way could give Waymo an edge, letting its self-driving cars retrain and recalibrate as they’re deployed in new locations. Read the full story here.

 

Have you purchased your ticket to EmTech MIT? 

 

MIT Technology Review’s editors will bring to life the most significant advances in AI, climate adaption, personalized medicine, data security, and more on stage. Don’t miss this intimate chance to hear from the experts, network with industry leaders, and meet our Innovators Under 35.

We’ve had private currencies like Libra before. It was chaos.

The top ten must-reads

I’ve combed the internet to find you today’s most fun/important/scary/fascinating stories about technology.

1 Apple is spending $1 billion to buy most of Intel’s 5G modem business

It’s a clear signal to Qualcomm that it has its own backup in the event of another dispute. (TR)

  + How baseless fears over 5G created a health scare. (The Guardian)

2 Palmer Luckey’s military startup will monitor US bases with AI

It will “detect, identify, classify, and track humans” approaching the perimeter. (TR)

3 Pakistan aims to send its first astronaut into space by 2022 <img class="CToWUd" style="margin: 0 0.2ex; vertical-align: middle; max-height: 24px;" src="https://mail.google.com/mail/e/1f680" alt="

   La startup et l'assureur ont travaillé ensemble pour créer Mon Asso Facile, une plateforme dédiée à la gestion et au développement des associations.

Google Discover : comment en tirer parti au mieux ?

Depuis fin 2018, Google a lancé Google Discover, une solution permettant de proposer des contenus personnalisés dans l'application Google et sur le site du moteur de recherche sur mobile, sans que l'internaute ne fasse une quelconque recherche. En d'autres termes, Google met de lui-même en avant du contenu. Comment cela fonctionne-t-il, et peut-on optimiser sa présence au sein de ce nouvel affichage ? C'est ce que nous allons détailler dans cet article..

Par Daniel Roch, consultant WordPress, Référencement et Webmarketing chez SeoMix (http://www.seomix.fr/).

Google Discover, c'est quoi  ?

Google Discover est une évolution de l'affichage de la page d'accueil de Google. Auparavant épuréé, elle affiche désormais des contenus susceptibles de vous intéresser, comme ici avec un article de jeux vidéo :

Le principe est simple : l'utilisateur connecté se voit proposer des contenus qui pourraient l'intéresser, non pas en fonction d'une recherche, mais selon son historique de recherche et les autres activités qu'il peut avoir eu sur les différents services de Google (Youtube, Maps, etc.).

Google Discover a été lancé en Septembre 2018, mais ce n'est que depuis quelques mois que l'on voit réellement son impact sur le trafic de certains sites : https://www.blog.google/products/search/introducing-googl....

Cet outil est en réalité une évolution d'un ancien produit de Google lancé en 2017 : Google Feed (https://www.blog.google/products/search/feed-your-need-kn...). Au-delà du nouveau nom, les changements par rapport à Google Feed sont multiples (source)  :

  • Plus de personnalisation ;
  • Des contenus qui peuvent être plus anciens (il n'y aurait plus uniquement des contenus d'actualité) ;
  • Des contenus qui s'adaptent à votre propre « expertise » sur un sujet donné ;
  • La gestion du multilingue ;
  • Les publicités.

Google Discover s'affiche sur l'application Google sur Android, sur certains modèles de téléphone (où il est directement intégré) ou encore sur le site du moteur de recherche lors d'une navigation mobile.

Chaque jour, nous pensons à vous ! La canicule 2019...amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus.

La canicule  2019

Article envoyé par une connaissance

Quoi de mieux, en cette fin de canicule, que de rester cloitré au frais (soit 25°) et de se mettre devant son ordinateur à la recherche d'informations sur le sujet, c'est à dire de ne pas se contenter uniquement des médias ! 

Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !  Vous pouvez trouver le fac simulé sur internet.

" En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied. En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des œufs dans le sable. En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive. 

En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur. En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied. En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur. 

En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées. En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe. En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas. En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau. Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle. En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre . Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives. Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur ( 45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison. 

En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes. En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées. Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En 1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives. En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes. En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C. En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de 36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet. En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés. En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés". 

Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste. 

D’après l’article de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, paru dans Libération lors de la canicule de 2003, (repris  en août 2018) au sujet de la canicule de 1718 qui aurait fait 700 000 morts ! Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur... Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. (sur internet pour 9 €.)
 Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ? Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2 que l'on nous présente uniquement  comme un polluant), il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts... 

C'est vrai , nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil ! 

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que   la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine. 

Chaque jour, nous pensons à vous !

francewebeglobal-avec-vous3.jpg

Concevoir un site comme PoissySmartCity, nécessite une bonne dose de passion ! Passionnés de savoir nous le sommes jusque dans le désir de partage, de vous ouvrir les portes de notre territoire et de vous connaître. Chaque année, nous pensons à vous lorsque nous décidons des sujets des éditions. Qu’est-ce qui motive votre venue dans cette communauté en particulier ? Quels sont les reportages qui allient découverte et plaisir ? Comment vous proposer une lecture à la fois intelligente et distrayante ? Fabriquer PoissySmartCity constitue un travail de longue haleine qui nous mobilise tout au long de l’année. Dès le mois de janvier, nous concevons le sommaire des magazines de décembre, afin de produire des articles dont les textes comme les photos collent à la saison. Une anticipation nécessaire pour vous livrer des magazines au plus près de leur territoire, de leur actualité, de leur vivacité, de leurs lumières au pluriel. Nous aimons aussi notre métier, car il est un lien entre vous et ce que nous chérissons : la connaissance. Vous découvrez notre FranceWebAsso à travers nos pages, vous aimez cet endroit parce qu’il est devenu un peu le vôtre, peut-être en partie grâce à nous, voilà ce qui motive notre volonté de poursuivre l’aventure. N’oubliez pas que vous pouvez retrouver l’ensemble de nos éditions sur SocSav21. Bonne lecture.

Bienvenue chez vous...Nous avons le plaisir de vous accueillir...

Depuis 10 ans nous vous accueillons dans les pépites FranceWebAsso les plus renommées et les plus convoitées du Web. Nous les soutenons toute l'année.

Et vous, quelle pépite vous fait le plus rêver ?

Canicule EN DIRECT: Paris bat encore son record absolu de chaleur, avec 42,4°C à 15h20

16:22 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, Archive21stCentury, ArchiveWeb21, SmartCity | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

24/07/2019

Wingly : 4 leçons tirées de 4 ans d’aventure...PoissySmartCity, 10 ans d’aventure... FranceWebAsso, Partenariat, Networking,MyNewsCenter,MySelTab,Mabibliothèque ...Collaborer Anticiper Innover, Vos infos, notre source d'inspiration

Wingly : 4 leçons tirées de 4 ans d’aventure

En juillet 2019, Wingly souffle sa quatrième bougie. L'occasion de faire le bilan de quatre années de leçons quotidiennes pour cette startup fondée sur une passion commune : l’aviation.

Première leçon : En ton équipe, confiance tu auras

En tant que CEO de Wingly, je suis obligatoirement concerné par tous les aspects de l’entreprise. Mais on ne peut pas tout gérer seul ! Entourez-vous d’une équipe, apprenez à déléguer et surtout faites leur confiance. Celle-ci est essentielle pour un entrepreneur !

 

Deuxième leçon : A la persévérance, tu t’accrocheras

La persévérance, la ténacité et la constance sont indispensables lorsque des obstacles se dressent sur le chemin de la création d’entreprise et de la pérennité de son activité. Dans le cas de Wingly, ces qualités ont été fondamentales pour instaurer le coavionnage en France.

Face au refus de l’État Français, Il aura fallu près de deux ans à Wingly pour obtenir le feu vert de l’Union Européenne et le faire appliquer en France. Dans pareille situation, même si le problème paraît insurmontable, mon conseil est d’en faire le tour, il y a toujours une solution cachée. Lorsque Wingly a été interdit en France, nous avons lancé le concept en Allemagne et au Royaume-Uni où le coavionnage a été approuvé et adopté. Deux ans après, Wingly est revenu en France avec une preuve de concepts et des alliés de qualité.

La persévérance nous a assuré que l’abandon n’est pas une option quand on croit à son projet. et que le temps est souvent un allié redoutable pour faire changer les mentalités.

Troisième leçon : L’apprentissage quotidien, tu feras

Créer une entreprise signifie apprendre. Apprendre de l’équipe qui m’entoure, de toutes les personnes plus expérimentées que je côtoie au quotidien ou que je rencontre lors d’événements. C’est primordial de d’enrichir personnellement pour grandir et faire évoluer son projet.

Grâce à de nombreux échanges, j’ai notamment appris que la communication est clé ! En effet, il ne s’agit pas simplement de communiquer mais aussi de savoir comment le faire et de savoir s’adapter en fonction de la personne qui se trouve face à nous.

Quatrième leçon : Une vision et des objectifs clairs, tu auras

Avant même de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, il nous semble que le point de départ est d’avoir une vision et des objectifs communs clairs. Chez Wingly, la passion de l’aviation nous anime et nous permet d’améliorer l’expérience du coavionnage pour les passagers, ainsi que pour les pilotes.

Notre expérience de jeunes entrepreneurs nous a appris que définir les objectifs à court terme et être fiers des petites victoires amènent automatiquement vers une grande victoire.

Depuis le début de l’aventure Wingly, nous avons appris à travailler dur pour atteindre nos objectifs, mais surtout, ne pas oublier de nous amuser et de partager quotidiennement avec nos équipes. On ne dit jamais non à une rapide partie d’UNO après le déjeuner !

Emeric de Waziers, co-fondateur et CEO, Bertrand Joab Cornu, co-fondateur et COO et Lars Klein, co-fondateur et CTO de Wingly

Informer, Diffuser vos Communiqués. Sensibiliser, partager, promouvoir..Projet collaboratif. FranceWeb vous inspire.. MySelTab. SocSav21,SRU-Electronics,MyNewsCenterNavigator. FranceWeb, 3 portails à decouvrir. Le monde vous va si bien.

0GR3TXHD_400x400SR.jpg Informer, promouvoir...

Un projet collaboratif

Collaborer  Anticiper  Innover

Mon esprit est partout, mais mon bonheur est ici

Ma Vie, Ma Ville, Ma France..

Stefan et Madeleine Raducanu sur le Web

Images for Madeleine et Stefan Raducanu présentent ...

Ici on est heureux... La-bas non...Quand on sera heureux ensemble , ce sera le paradis..

.Maintenant retrouvez les 3 sur vos appareils mobiles

déniché la perle rare !

Pour Vous et avec Vous!

Vos infos, notre source d'inspiration

Nous avons le plaisir de vous accueillir...

Un projet ambitieux, humain, imaginatif, hors normes, réunit 3 pôles est sera tourné vers une approche de bien-être collectif et individuel, grâce à son architecture, à l'intégration de la nature et aux services proposés. Laisser les groupements d'opérateurs faire preuve d'imagination. Même s'il s'agit d'un exercice difficile, nous invitons les groupements à laisser libre cours à leur imagination tout en leur demandant d'intégrer ce modèle de société.

Pour votre destination Web, choisissez le meilleur.

Vous étés au bon endroit

francewebeglobal-avec-vous3.jpgFranceWeb est un village. à découvrir

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique… 

« Avec cette grande campagne, nous souhaitons donner un coup de projecteur sur les aspects positifs de notre vie quotidienne en donnant vie à l’optimisme et au bonheur, des valeurs auxquelles FranceWeb aspire depuis 17 ans. Nous ne pouvons pas changer le monde mais nous pouvons encourager les lecteurs à croire en de meilleurs lendemains. Là est toute la promesse de cette nouvelle campagne. Cette signature sera récurrente tout au long de l’année 2019 » rappelle Stefan Raducanu, Président  FranceWeb.

Indépendante, profondément humaine et centréesue la satisfaction des ses lecteurs, FranceWebAsso propose une offre des services complète, perssonnalisée et adaptée.

En associant les compétences, les expertises digitales, nous abordons la communication avec une vision stratégique  360°, transversale et performante aux services de nos lecteurs.

Enfin nous sommes leader mondial de la collaboration : c'est pour vous la garantie d'une parfaite synergie entre puissance internationale et expertise locale.

MySelTab

Stefan et Madeleine Raducanu sur le Web

Images for Madeleine et Stefan Raducanu présentent ...

PoissySmartCity,FranceWebAsso,MySelTab,MyNewsCenter,Une ...

lascalaapoissy.20minutes-blogs.fr/.../myselta-mynewscenter-une-veille-de-qualite-une-...
 
5 mai 2019 - PoissySmartCity,FranceWebAsso,MySelTab,MyNewsCenter,Une veille de qualité.Une diffusion facilité.Veilleurs,Décideurs,Portail,Collecte ...
Vous avez consulté cette page le 26/06/19.

Partenariat, Networking,MyNewsCenter,MySelTab,Mabibliothèque ...

idfregionconnectee.20minutes-blogs.fr/.../partenariat-networking-mynewscenter-myse...
 
21 avr. 2019 - Partenariat, Networking,MyNewsCenter,MySelTab,Mabibliothèque ... La marque avait prévu une image à mettre en ligne sur simple push.

PoissyMySmartCityGlobalVillage>La Ville Ouverte>l'humain au centre ...

poissysmartcity16.rssing.com/chan-55780829/latest.php
Rethink Marketing Automation Image ...... Images Madeleine et Stefan Raducanu. Images MyNewsCenterNavigator. Images SocSav21. Images MySelTab.

Photos by SRU-Electronics

https://m.facebook.com/pages/SRU-Electronics/1555768261366180
Stefan deTournelle>MySelTab>MyNewsCenterNavigator"Information,Veille et Connaissance"»Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Gestion ...
Vous avez consulté cette page 2 fois. Dernière visite : 18/06/19
Voir dans votre navigateur
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu