Avertir le modérateur

04/10/2017

Bouger plus au quotidien,IciPoissyWebSmartCity,Être actif au quotidien,À la maison,En vacances,S’y mettre dès le plus jeune âge,

Bouger plus au quotidien 

20160418_143652.jpg20160419_113354.jpg20160420_160232.jpg20160420_171905.jpg20160425_114102.jpg20160425_130523.jpg20160425_123653.jpg20160425_112509.jpg20160909_103621.jpg20160909_103857.jpgIMG_20170330_155228.jpgIMG_20170330_155253.jpgIMG_20170401_141932.jpgIMG_20170923_140245.jpgIMG_20170930_163040.jpg20151028_155138.jpg20151028_163951.jpgIMG_20170409_163621.jpg

L’activité physique est définie comme « tout mouvement corporel produit par les muscles entraînant une dépense énergétique supérieure à celle du repos ». Le sport, est une activité physique où les participants adhèrent à un ensemble commun de règles et où un objectif de performance est défini. Et c’est bien parce que l’activité physique ne se résume pas uniquement au sport que nos conseils sont conçus pour atteindre facilement les recommandations.

Cet hiver, chaussez vos patins à glace

Lire la suite

03/10/2017

Le Pisciacais, le blog de l'Association France Web,IciPoissyWebSmartCity,Human inside,PoissySmartCity & FranceWebSharing,The e-Global a Network,C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !La plateforme,

NewsCenter for everyone

SRU-Electronics

Stefan V. Raducanu, Président FranceWebAsso

Un blog pour explorer le futur !!!

Des Hommes - Des Entreprises -Des Technologies

Un blog pour changer d'époque !!!!!

La planète est mon village !

“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

Vous trouverez peut-être un porte-parole qui défendra votre cause et ira même jusqu'à faire de vous la vedette du jour ! Cette personne sera heureuse de prendre votre parti et de vous faire monter sur le podium afin que chacun reconnaisse vos mérites. Cela vous permettra sans doute de prendre une place sous les projecteurs et de terminer la course sur la première marche. Acceptez sans rougir ce coup de pouce et accueillez les compliments avec le sourire car vous les méritez !

A vous.pps

Partagez vos informations dans un monde connecté et continuez à travailler, où que vous soyez, dans les espaces de travail collaboratif E-GLOBALNETWORK

Cher utilisateur ,
 
En août dernier, nous vous avons informé que PoissySmartCity faisait désormais partie de « FranceWebAsso », regroupant des sites dont l’ambition est de façonner l’avenir des médias.
Ce qui est important c’est que vous pouvez continuer à profiter de l’ensemble de vos produits et services  favoris qui bénéficient désormais de la force d'un réseau de marques FranceWebAsso. FranceWebAsso s’efforce de créer une communauté d’utilisateurs passionnés et engagés en concevant des contenus et des produits sources d’inspiration et de divertissement.

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif3.pngGroupe d'intérêts.jpg20161022_092954.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FranceWeb 

Société du Savoir

 

Un univers de possibilités

 

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Le Pisciacais, le blog de l'Association France Web

STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu et son temps -> " Initiative " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie. Merci à tous :)  

Difficile vérité à l'heure de la post-vérité

Sans doute n'y a-t-il pas de question plus prégnante pour les scientifiques que celle de la vérité. Tout chercheur est d'abord mû par une inextinguible soif de connaissances vraies. Comment ne pas imaginer trouver là l'origine de la motivation de chacun d'entre nous, lorsque nous nous sommes engagés dans la voie aride de la recherche ? Dès lors, les falsifications, les tricheries et toutes les entorses à l'intégrité scientifique apparaissent inconcevables, car elles attestent d'un manque de confiance dans la vérité incompatible avec l'idée même de science. Et elles sont coupables parce qu'elles corrompent les chercheurs dans leur quête de vérité ; plus que pour l'indélicatesse vis-à-vis des autres, c'est pour cela qu'on doit les condamner sévèrement.

Au-delà de ce qu'elle a de consubstantiel à l'activité scientifique, la vérité est ardue. Et elle l'est non seulement parce que malaisée à obtenir et complexe, mais aussi parce qu'évanescente. Dès que nous croyons en saisir quelques éclats, de nouvelles zones d'ombre surgissent... Certains le déplorent, parce que cela demande des efforts inouïs, sans véritable achèvement ; d'autres s'en réjouissent, car s'il suffisait de se baisser et de ramasser la connaissance posée devant nous, la recherche et ses labyrinthes n'auraient ni attrait, ni même objet.

La vérité scientifique demande donc toujours à être reconquise, parce qu'elle n'est jamais absolue. De plus, elle n'a aucun caractère d'évidence et elle doit à la fois être vérifiée tout en demeurant réfutable, c'est-à-dire susceptible d'être contredite par une expérience empirique. En même temps, à une époque donnée, elle s'impose avec force arguments après des débats ouverts dans la communauté des savants où tous ceux qui disposent d'éléments de preuves à charge ou à décharge les font valoir. Tout ceci est bien connu et constitue le socle épistémologique de la démarche et de la connaissance scientifiques, une démarche théorisée notamment par le philosophe des sciences autrichien Karl Popper (1902-1994).

Or, à l'heure des tweets, des réseaux sociaux, des informations « alternatives » (fake news) et de la post-vérité, où certains contestent tout ce qui n'est pas conforme à leurs intérêts, où règne la suspicion généralisée, et où le rythme effréné de diffusion d'information paraît incompatible avec le temps de réflexion et d'élaboration patiente nécessaire à l'établissement de la vérité, la posture du scientifique dans l'espace public paraît de plus en plus délicate. En dépit des arguments très solides qu'il a accumulés, il ne saurait plus se présenter comme détenteur d'un savoir absolu. Personne désormais n'admettrait qu'il se drape dans une stature d'autorité semblable à celle des savants au XIXe siècle ou à l'aube du XXe siècle, une époque où la foi dans les bienfaits de la science était quasi universelle. Pour autant, il ne doit pas accepter les manipulations de l'information et les fausses nouvelles qui déforment délibérément l'état des connaissances acquises.

Et nombreux sont les sujets sur lesquels il lui appartient d'apporter ses lumières pour aider à prendre des décisions collectives importantes, que ce soit en matière d'environnement, de transports, de développement technologique ou de santé publique, face à des coalitions d'intérêts qui obscurcissent à dessein la vérité, pour des raisons politiques, doctrinales ou financières. Partout, les scientifiques doivent dénoncer les faux-semblants et alerter lorsqu'ils le jugent nécessaire. Ainsi en va-t-il du climat, de la vaccination et de bien d'autres sujets, comme des prophéties transhumanistes des tenants de la singularité technologique ou de l'utilisation soi-disant sans problème des « ciseaux génétiques », tel CRISPR-Cas9.

Dans ce contexte, la voie demeure étroite, car les chercheurs doivent dire ce qu'ils savent avec franchise, sans fard, et le plus simplement du monde pour être compris de tous, tout en mentionnant les limites actuelles des connaissances. Difficile vérité donc, mais nécessaire vérité aussi, car il y va du devoir moral des scientifiques et de leur honneur.

Jean-Gabriel Ganascia est professeur d'informatique à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6). Il préside le comité d'éthique du CNRS (Comets).

Lire la suite

01/10/2017

AskMeAnything :Shaping the Future of Economic...IciPoissySmartCityWebCitoyen->Ville connectée->Vision 2021>Une expérience continue de la productivité,The Global Competitiveness Report 2016–2017 | World Economic Forum

STEFAN RADUCANU.JPGAskMeAnything :Shaping the Future of Economic...

La recherche suggère qu'il existe un cas pour la journée de travail de 3 heures pour maximiser la productivité

Au cours d'une journée de travail de huit heures, l'employé moyen travaille pendant environ trois heures, deux heures et 53 minutes, pour être plus précis.

Le reste du temps, selon un sondage de 2019 auprès de 1 989 employés de bureau du Royaume-Uni , les gens passent en combinant la lecture des nouvelles, la navigation sur les réseaux sociaux, la nourriture, la socialisation sur des sujets non liés au travail, la prise de fumée et la recherche de nouveaux emplois (vraisemblablement, pour reprendre les mêmes habitudes dans un bureau différent).

La recherche a été claire pendant un certain temps que les longues journées de travail ne tirent pas le meilleur parti des gens. Certaines recherches ont révélé que les gens ne peuvent se concentrer que pendant environ 20 minutes à la fois. Une étude a révélé que les gens avaient du mal à rester sur la tâche pendant plus de 10 secondes.

Vers la fin de la journée, la performance commence à grossir ou même à s'aggraver, a déclaré K. Anders Ericsson, expert en psychologie du travail.

"Si vous poussez les gens bien au-delà de ce moment, ils peuvent vraiment se concentrer au maximum, vous êtes très susceptible de les amener à acquérir de mauvaises habitudes", a déclaré Ericsson à Business Insider en 2016.

Ericsson est l'expert principal sur le thème de la construction d'expertise. Il a fait une carrière pour étudier les personnes les plus prospères de la Terre et pour déterminer ce qui les aide exactement à augmenter.

Il s'avère que le «mantra pratique du mantra» est vrai, mais seulement si les gens s'engagent dans une certaine forme de pratique connue sous le nom de «pratique délibérée». Les experts ne passent pas des heures sur heures à affiner leur métier, a déclaré Ericsson. Ils passent quelques heures à la fois à essayer de s'améliorer, puis ils s'arrêtent.

De 40 à 32

Le même principe psychologique qui explique pourquoi les travaux de pratique délibérée s'appliquent également aux tâches ordinaires comme l'écriture de rapports et la composition de feuilles de calcul. Dans les deux cas, le cerveau a une quantité finie de ressources cognitives qu'il peut consacrer à la pensée créative et substantielle.

Les gens qui ont dépassé leurs limites productives courent le risque de former de mauvaises habitudes qui saignent dans leurs heures plus productives, a déclaré Ericsson. Après plusieurs heures de navigation Facebook dans l'après-midi, les employés soudainement ne se sentent pas tellement mal à se connecter au réseau social le matin.

Les entreprises ont de plus en plus commencé à choisir de raccourcir la semaine de travail au lieu de la journée de travail. Au lieu de demander aux gens de travailler cinq heures et huit heures, beaucoup ont changé de travail quatre jours de huit heures.

Ryan Carson, PDG de la société d'éducation technologique Treehouse, a vu ses employés devenir plus heureux et plus productifs depuis qu'il a mis en place la semaine de travail de 32 heures en 2006. Core à la philosophie de leadership de Carson est la conviction que forcer les gens à travailler des semaines de 40 heures est presque inhumain, il a déclaré à l'Atlantique en 2015.

"Il ne s'agit pas de plus de temps familial, ou plus de temps de jeu, ou moins de temps de travail - il s'agit de vivre une vie totale plus équilibrée", a-t-il déclaré. "Nous prenons essentiellement des soins généreux pour les gens parce que nous pensons que c'est le bon truc."

La recherche suggère que le changement plus intelligent peut effectivement être le travail de cinq, six heures par jour.

En Suède, une étude gouvernementale qui s'est déroulée entre janvier 2015 et janvier 2017 a permis à environ 80 travailleurs à la maison de retraite à Göteborg de travailler exactement. À la fin de l'étude, les gens ont déclaré qu'ils étaient plus heureux, moins stressés et avaient plus de plaisir à travailler. Le seul inconvénient: une absence de travailleurs a appelé les maisons de retraite à embaucher plus de personnes , en augmentant les coûts.

Une expérience continue de la productivité

Amazon teste des jours et des semaines plus courts. En septembre 2016, le géant du commerce de détail a commencé une expérience avec des semaines de travail de 30 heures dans lesquelles quelques dizaines d'employés ont commencé à travailler de 10 heures à 14 heures, du lundi au jeudi. Le groupe gagnerait 75% de son salaire normal mais conserverait tous ses avantages.

La société n'a encore publié aucune donnée sur la façon dont le mouvement a affecté la productivité ou la qualité de vie des gens. Mais comme une constatation générale pour les employés de bureau du monde entier, les psychologues affirment que le mouvement est susceptible de rendre les gens plus rafraîchissants et moins stressés .

En parlant à Public Public Public Radio peu de temps après l'annonce d'Amazon, Anders Ericsson a déclaré que le mouvement pourrait rendre les gens plus productifs à long terme.

"Les employeurs peuvent effectivement en sortir beaucoup plus de leurs employés", a-t-il déclaré, "s'ils ne travaillent que 50 ou 75% des heures de travail actuelles".

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu