google-site-verification: googlec3c723fe64a95ade.html

Avertir le modérateur

20/06/2017

Anders Kompass sur le manquement des Nations Unies à ses propres principes.EXCLUSIF : Pourquoi j’ai démissionné des Nations Unies, j’ai rapporté les viols d’enfants commis par des soldats de maintien de la paix en RCA

SRU-International Researech.gif

EXCLUSIF : Pourquoi j’ai démissionné des Nations Unies

Lorsque j’ai rapporté les viols d’enfants commis par des soldats de maintien de la paix en République centrafricaine, en 2014, cela faisant déjà près de 20 ans que je travaillais pour les Nations Unies.

Il n’y a pas de hiérarchie dans l’horreur et la brutalité dont j’ai été témoin au cours des deux dernières décennies – massacres, torture, meurtres, déplacements de populations –, mais le récit détaillé des abus sexuels commis sur un jeune garçon de 8 ans par des soldats de maintien de la paix qui avaient pour mission de le protéger est le genre de document que j’espérais ne jamais à voir à lire.

Au fil des ans, j’ai aussi été témoin de nombreuses dysfonctions au sein des Nations Unies. Je n’étais cependant pas préparé à la façon dont l’organisation a réagi à ces événements – et notamment au scandale qui s’est ensuivi – et à la façon dont elle a agi avec moi.

Épidémie de choléra à Haïti, corruption au Kosovo, meurtres au Rwanda,dissimulation de crimes de guerre au Darfour : les Nations Unies ont trop souvent manqué aux principes et aux normes établies dans leur charte, leurs règles et leurs règlements. Il semble malheureusement que de plus en plus d’employés des Nations Unies se préoccupent moins de respecter les normes éthiques de la fonction publique internationale que de faire ce qui est le plus opportun – ou le moins susceptible de causer des problèmes – pour eux ou pour les États membres.

Pourquoi ?

Cela s’explique essentiellement par le fait que le coût des comportements éthiques est perçu comme étant trop élevé pour l’individu. En d’autres mots, l’avantage que tire l’individu en ne se comportant pas de façon éthique est perçu comme étant plus important que les risques qu’il prend en adoptant une position éthique.

Lire aussi : Démission d’un lanceur d’alerte des Nations Unies pour protester contre l’impunité au sein de l’organisation

Peur et sentiment d’inutilité

Le personnel a peur et cette peur est fondée sur une vaste expérience. De nombreux employés ont en effet été victimes de représailles ou témoins de représailles à l’encontre d’employés ayant adopté des positions éthiques impopulaires (notamment en rapportant des comportements contraires à l’éthique adoptés à l’interne). Ces représailles prennent la forme d’exclusions, de harcèlements, de transferts soudains, de mauvaises évaluations et de non-renouvellements des contrats de travail. Les employés sont ainsi convaincus que le système ne les protège pas.

Les Nations Unies demandent rarement des comptes aux employés qui agissent de façon contraire à l’éthique, en particulier s’ils sont haut placés au sein de l’organisation. 

Ce qui m’est arrivé a grandement renforcé cette conviction. J’ai agi de manière éthique en rapportant aux autorités externes chargées de l’application de la loi les abus sexuels commis sur des enfants en RCA. Je leur ai fourni les détails dont elles avaient besoin, au milieu d’une guerre civile, pour retrouver rapidement les victimes et les protéger ; stopper les auteurs des abus ; et obtenir des informations de la part des enquêteurs des Nations Unies. Et pourtant, on m’a demandé de démissionner et j’ai été suspendu de mes fonctions lorsque j’ai refusé de le faire. J’ai par ailleurs été publiquement mis au pilori pendant plusieurs mois – la durée de l’enquête – par des cadres supérieurs des Nations Unies et leurs porte-parole pour avoir divulgué de manière inappropriée des informations confidentielles.

Malgré tout, les employés des Nations Unies seraient plus nombreux à braver cette peur et prendre des risques si leur initiative donnait lieu à un suivi rigoureux, et notamment à des enquêtes et des sanctions. Or, à tous les échelons, les responsables des Nations Unies ne respectent pas leurs propres principes, en particulier lorsqu’il pourrait y avoir des conséquences politiques. La décision du Secrétaire général de retirer l’Arabie saoudite de la liste noire des pays et des organisations tuant ou blessant des enfants après que celle-ci eut menacé de retirer son financement constitue un exemple flagrant.

Le système de reddition de comptes des Nations Unies est brisé. Il ne fonctionne tout simplement pas.

Les Nations Unies demandent rarement des comptes aux employés qui agissent de façon contraire à l’éthique, en particulier s’ils sont haut placés au sein de l’organisation. Et même lorsqu’elles le font, il est rare que de véritables sanctions soient mises en oeuvre. Le système de reddition de comptes des Nations Unies est brisé. Il ne fonctionne tout simplement pas.

Les Nations Unies ont affirmé que le système de justice interne à l’organisation avait bien fonctionné dans mon cas. Cela est complètement faux. Sous la pression soutenue de plusieurs États membres, le Secrétaire général a été forcé de faire appel à un groupe d’experts externe afin de mener une enquête indépendante. Celui-ci a conclu que la responsable de l’entité même des Nations Unies qui, par mandat, aurait dû enquêter sur mon cas avait abdiqué l’indépendance de cette entité et abusé de son autorité. Mais ni elle ni les nombreux autres acteurs ayant abusé de leur autorité à des degrés divers, notamment en ignorant les horribles rapports d’abus sexuels commis sur des enfants, n’ont été punis.

Dans ce genre de situation, il est inévitable que les membres du personnel qui sont témoins de cette impunité perdent leur foi dans le système. C’est du moins ce qui m’est arrivé.

Dans mon pays, la Suède, il suffit que des allégations de détournement de l’équivalent de 10 dollars de fonds publics soient formulées à l’encontre d’un ministre pour que celui-ci démissionne. Au sein des Nations Unies, en revanche, les personnes trouvées responsables d’avoir dissimulé des abus sexuels d’enfants ou d’avoir eu une conduite douteuse ne sentent pas qu’elles doivent démissionner et l’organisation ne cherche pas non plus à les licencier.

Ce qui est encore plus grave, c’est que ceux qui adoptent une position éthique – mais impopulaire –, notamment en rapportant les mauvais comportements des autres, ont pris conscience que les inconvénients liés à la divulgation ainsi que les représailles dépassaient de loin les avantages qu’ils pouvaient en tirer : le système est lourd, le processus est long et ne donne pas nécessairement lieu à des changements structurels destinés à régler les problèmes identifiés et la compensation est souvent minime.

Après des mois d’une attente pénible, j’ai été innocenté par les comités externe et interne qui enquêtaient sur mon cas. Après avoir été dépeint comme coupable par les Nations Unies pendant ce qui m’a paru une éternité, puis reconnu comme innocent, j’entretenais l’espoir raisonnable que les principes de justice que l’organisation prêche aux États membres soient appliqués. Or, à ma connaissance et jusqu’à aujourd’hui, les Nations Unies n’ont pris aucune initiative pour s’attaquer aux problèmes systémiques de responsabilité soulevés par le comportement des responsables des Nations Unies à mon égard ni entamé de processus afin de réparer les « conséquences négatives bien réelles » subies par moi-même et par ma famille – des conséquences ayant par ailleurs été reconnues par le groupe d’experts indépendant.

Les normes éthiques des Nations Unies ne s’amélioreront pas tant que les auteurs de ces fautes, et non l’organisation, ne répondront pas eux-mêmes de leurs actions.

’aurais pu m’adresser au Tribunal du contentieux des Nations Unies pour obtenir réparation, mais, en cas de victoire, je n’aurais reçu qu’une compensation monétaire prélevée à même le budget des Nations Unies – un budget généreusement alimenté par les contribuables du monde entier – et non à même le salaire de ceux ayant réellement commis les fautes.

Les normes éthiques des Nations Unies ne s’amélioreront pas tant que les auteurs de ces fautes, et non l’organisation, ne répondront pas eux-mêmes de leurs actions.

S’il est inefficace ou même dommageable pour soi-même de passer par le système des Nations Unies, quelle option reste-t-il aux employés qui ont à coeur de résoudre des problèmes éthiques que l’organisation semble négliger ? Eh bien... Il leur reste la divulgation.

La divulgation comme dernier ressort

Les fuites d’information forcent les Nations Unies à agir pour régler de graves problèmes éthiques qui sont intentionnellement ignorés ou dissimulés par les responsables à l’interne. Les personnes qui décident de faire fuiter des informations se servent du pouvoir d’influence de l’opinion publique. Cela signifie que le personnel des Nations Unies confie la défense de l’éthique au public extérieur et non aux responsables qui oeuvrent à l’intérieur de l’organisation.

Cela montre à quel point la situation est grave.

Si un certain nombre d’employés indignés n’avaient pas divulgué des informations sur mon cas à des ONG et à la presse, j’aurais sans doute été licencié en 2015 ou j’aurais fini par démissionner, humilié et désespéré. Ma force morale et celle de ma famille auraient été complètement minées. Sans ces organisations, ces organes de presse et ces inconnus, la vérité n’aurait jamais été connue à l’extérieur des Nations Unies. Je leur suis extrêmement reconnaissant, mais je suis aussi triste que leur intervention ait été nécessaire.

Les violations des droits de l’homme en République démocratique du Congo (RDC), la corruption et l’exploitation en Bosnie-Herzégovine, les abus répétés commis par des casques bleus dans un certain nombre de missions de maintien de la paix : il a fallu que quelqu’un brise le silence pour que le monde en entende parler. La divulgation est en train de devenir une réponse systémique à l’échec éthique des Nations Unies.

Et pourtant, l’organisation réagit à ces scandales en punissant ceux qui tentent d’adopter une position éthique, cherchant à dissimuler le plus possible la vérité et s’efforçant par tous les moyens de renforcer le contrôle de l’information. Au lieu de créer une culture considérant les dénonciations comme des occasions de renforcer les valeurs et les normes organisationnelles, les Nations Unies promeuvent une atmosphère de peur et marginalisent les individus qui sortent du rang.

Même après que la poussière soit retombée, on ne m’a jamais fait sentir que j’étais pleinement accepté au sein de l’équipe et que l’on me considérait de nouveau comme un précieux collaborateur. En fait, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus apporter une contribution significative à l’organisation. Et si je ne peux pas être utile et continuer de lutter pour ce en quoi j’ai toujours cru, alors il est temps pour moi de remettre ma démission.

Voilà pourquoi j’ai décidé, après 21 ans de service, de quitter les Nations Unies.

Je crois toujours en la défense des droits de l’homme. Je continue de croire qu’une organisation universelle est nécessaire pour améliorer nos chances d’instaurer la paix et le progrès dans le monde. Mais je crois aussi que les Nations Unies ne parviendront jamais à surmonter avec succès les défis d’aujourd’hui et de demain si elles ne mettent pas en oeuvre des changements majeurs visant à promouvoir les comportements éthiques en leur sein.

Or, sur ce dernier point, mon expérience me laisse malheureusement sceptique.

Anders Kompass a récemment démissionné de ses fonctions de directeur des opérations de terrain auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, un poste qu’il occupait depuis 17 ans. M. Kompass est un ancien diplomate suédois qui a également travaillé comme représentant des Nations Unies au Salvador par le passé.

19/06/2017

Construire avec vous, Florence Granjus et Emeric Vallespi>> PoissySmartCityWebCitoyen>le pisciacais Stefan.V.Raducanu,Président FranceWebAsso, l'association pour le partage du savoir et de la connaissance> Découvrez qui a été élu député dans 78300

STEFAN RADUCANU.JPG Dipl.Ing.StefanV.Raducanu proverbe-peul-39286.png

webpiculteur, passeur du savoir, fondateur de PoissySmartCityWebCitoyen, PrésidentFranceWebAsso,veilleur sur le monde entier sur le Web,stratégie à vendre, son concept "La nouvelle société du savoir" pour changer le monde

CO-CONSTRUIRE CE MIEUX VIVRE ENSEMBLE !

"Seule, on va plus vite. Ensemble on va plus loin".  Construire avec vous, Florence Granjus et Emeric Vallespi !

Nous sommes fiers de construire avec vous la ville de demain "PoissySmartCity" entièrement dédiée à l'information et à la contribution de chacun à ce futur emblème de notre ville.

Informer - Conseiller - Communiquer - Accompagner

PARTAGER - DIFFUSER -DECOUVRIR - REUSSIR !

Les valeurs de "citoyenneté active" et de "démocratie participative" fondent notre action.

PoissySmartCity, une voix citoyenne progressiste et humaine. Mobiliser l'Intelligence collective

Notre Capital Humain, un atout majeur pour notre territoire. « aider la société à faire des choix aussi éclairés que possible grâce à la réflexion collective »

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un ecitoyen: faciliter l'accès à tous, particuliers et structures.

Sa volonté est de passer le relais aux jeunes générations en leur offrant un réseau de réflexion sur les solutions à trouver pour changer d'ère dans un monde crispé sur ses modèles traditionnels.

Réseau d'innovation territoriale pour les services de proximité.

fondé sur l'importance de la démocratie, de la collectivité et de l'échange d'information.

Stefan Raducanu, , fondateur de PoissySmartCity,.....Me contacter

" Je suis là quand on a besoin de moi"

FranceWebAsso,Inventons la ville de demain, "PoissyNumérique" Vous, Votre Ville, Région,PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec e-GlobalNetWork, l’objectif commun est prioritaire.

De nombreuses nouvelles têtes vont entrer à l'Assemblée nationale. Les résultats du second tour des élections législatives, dimanche 18 juin, confirment le renouvellement sans précédent qui s'est produit dans l'Hémicycle. Selon les résultats définitifs, le bloc LREM-MoDem a obtenu 350 sièges, devant l'alliance LR-UDI-DVD (137 sièges) et le PS et ses alliés (45 sièges).

>> Découvrez qui a été élu député dans votre circonscription

En plus des 212 députés qui ne se représentent pas (et même 225 en comptant les suppléants de ministres qui ont terminé la législature), il y a pas moins de 122 députés sortants éliminés dès le premier tour. Et parmi les 223 députés sortants qui sont qualifiés pour le second tour, il y a encore 81 députés qui ont été battus. Il reste donc 142 députés survivants de la dernière Assemblée, soit moins de 25%.

Une abstention également record

Ce taux de renouvellement de 75% est un record sous la Ve République. Il est essentiellement explicable par la démarche du mouvement En marche ! qui a volontairement choisi une part importante de candidats nouveaux. Mais le renouvellement ne règle pas tous les problèmes, comme en témoigne la forte abstention de ces législatives (57,36%).

"Seulement quatre électeurs sur 10 se sont déplacés", rappelle le directeur du Cevipof, Martial Foucault, qui estime qu'Emmanuel Macron va devoir apporter une réponse politique à ce problème. "Comment retisser du lien entre les électeurs et leurs représentants ? Même avec de nouveaux visages, on voit bien qu'il y a bien un lien qui est cassé."

EN DIRECT - Résultats législatives : En marche et le Modem obtiendraient la majorité avec 364 sièges

Le pisciacais StefanV.Raducanu, webpiculteur, passeur du savoir, fondateur de PoissySmartCityWebCitoyen, PrésidentFranceWebAsso,veilleur sur le monde entier sur le Web,stratégie à vendre, son concept "La nouvelle société du savoir" changer le monde

  citation-confucius-50833.png     proverbe-peul-39286.pngDes connaissances partagées sur le Web ouvert

citation-steve-jobs-60.png"Rechercher en permanence ce que les hommes font de meilleur et puis essayer d'intégrer ces choses dans ce que vous faites. Steve Jobs-Apple citation-steve-jobs-62.png

Oui à l’Intelligence Artificielle et aux robots… à condition qu’ils ne nous « volent » pas notre travail

Projection en sièges Odoxa : En Marche obtiendrait une majorité absolue @OdoxaSondages @dentsuaegisFR @LePoint https://t.co/zrKX0METig

Les Français pensent que les taux vont monter, mais veulent continuer d'investir dans la pierre @LinXea @LesEchos https://t.co/GXWUUqfnS5

Observatoire @OdoxaSondages @LinXea @LesEchos : Cette remontée des taux qui n'effraie personne https://t.co/aUwIpnwmHt

Pour les Français, la France va/peut jouer un rôle clef dans l'IA à l'avenir #Rdvinno @OdoxaSondages pour forum… https://t.co/dwJ6nboBFX

Robots & IA : un rdv de l'innovation exceptionnel @OdoxaSondages pour le Forum @changerdere Sondage complet sur… https://t.co/k5AlgEpOho

Odoxa est un Institut d’études indépendant fondé et dirigé par deux professionnels du monde des études et des médias.

CO-CONSTRUIRE CE MIEUX VIVRE ENSEMBLE: le numérique constitue la politique du XXIe siècle.On a déjà changé d’ère !

citation-coluche-13216.pngCitation Temps & Hommes

La différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !

 

PoissySmartCity, une voix citoyenne progressiste et humaine. Mobiliser l'Intelligence collective

C'est encore plus facile ensemble.

C'est l'inspiration qui nous fait grandir !

La contribution a un mieux-être collectif et global pour l'humain, l'organisation et la vie.

Informer - Conseiller - Communiquer - Accompagner

PARTAGER - DIFFUSER -DECOUVRIR - REUSSIR !

Les valeurs de "citoyenneté active" et de "démocratie participative" fondent notre action.

Notre Capital Humain, un atout majeur pour notre territoire. « aider la société à faire des choix aussi éclairés que possible grâce à la réflexion collective »

Notre philosophie: Être les meilleurs dans ce que nous maîtrisons le mieux et ce que nous aimons faire.

1agld1r.gifPour changer le monde, il faut accepter de se changer soi-même

Rejoignez le mouvement

stefan.gifStefan Raducanu, , fondateur de PoissySmartCity,.....Me contacter

" Je suis là quand on a besoin de moi"

FranceWebAsso,Inventons la ville de demain, "PoissyNumérique"Vous, Votre Ville, Région,PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec e-GlobalNetWork, l’objectif commun est prioritaire.

Incorporer la dynamique associative dans une démocratie du dialogue.

Quel objectif ?

 -        Il s’agit, en première analyse, d’assurer au dialogue civil une place équivalente et analogue à celle qui est depuis longtemps reconnue au  dialogue social :

 -        En surmontant une difficulté : il n’y a pas en matière de dialogue civil, l’équivalent du code du travail. La loi de 1901 n’envisage l’association que comme une liberté, pas comme une institution. Même si la loi reconnaît des régimes juridiques distincts (associations déclarées ou non, reconnues ou non d’utilité publique), elle a d’abord pour caractéristique initiale de sembler exclure globalement les associations du champ de la production de l’intérêt général.(Il va sans dire que cette perspective a très vite été corrigée par la pratique et que ce n’est plus la conception que s’en font les pouvoirs publics contemporains ; mais il en reste quelque chose dans les représentations).

L’ambition pouvant ici paraître démesurée, il convient de préciser clairement les enjeux et les termes sur lesquels notre association fonde ses propositions.

Même si nous prenons en compte la crise de la représentation, il ne s’agit nullement de tomber dans la critique populiste du politique et du personnel politique , dont ni la place ni la légitimité ne sont contestées.

La vocation de PoissyWebCitoyen n'est pas de remplacer l'accompagnement humain. Au contraire, il lui est complémentaire. Lors de nos tests utilisateurs nous avons vu le potentiel de l'alliance entre un accompagnement numérique, toujours disponible au quotidien mais moins profond, et un accompagnement humain, plus fin mais aussi plus lourd à mettre en œuvre. Nous avons commencé sur cette lancée, avec la possibilité pour l'utilisateur de partager son activité sur FranceWeb avec les personnes de son choix, mais nous comptons explorer diverses façons de faciliter davantage la collaboration entre les deux.

La force de PoissyWeb est de favoriser la sérendipité – trouver par hasard ce qu’on ne cherchait pas mais qui finalement se révèle utile, passionnant, motivant – au hasard d’un RT, d’un suivi de conversation, d’un live-tweet d’événement…

Partage d’information et de connaissance...

 

Notre histoire est celle d'un territoire et de ses acteurs, de leur volonté commune de faire émerger une structure, un lieu et une dynamique autour du numérique à Poissy et plus largement, en IDF.

 

Poissy ne doit pas faire un complexe d'infériorité dans le numérique.

franceweb,international,local,national,régional,réseau internet interactif,e-globalnetwork,francewebasso,innovation,internet,internet citoyen,jeunesse,lmathieuwebcollection,management,métiers,mobile,numérique,onegloballocal,opportunités,partenaires,poissy social network,poissy ville durable,poissywebcitoyen,seniors,sru-electronics,web,work,yvelines,srweb,rsweb,gpso,grand paris seine ouest,poissysmartcity,imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.,franceweb est la chance que la france doit saisir. animateurs nuPourquoi FranceWebAsso.ppt

 

Un univers de possibilités

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

FranceWeb, une association régie par la loi de 1901, but non lucratif.

L’organisation représentative des annonceurs, entreprises, collectivités ou organismes qui recourent aux différentes techniques de communication pour promouvoir leur notoriété, leur image, leurs produits ou leurs services.

20150119_111537.jpgStefan Raducanu, collectionneur du Web, l'homme  qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

Innover En Politique : Est-Ce Possible ? | Forbes France

PoissySmartCity cherche son partenaire sur Poissy. L’édition locale présente de fortes perspectives de développement. Votre rôle sera d’assurer la production d’un contenu éditorial de qualité, maintenir le lien avec la communauté française et promouvoir le site sur place auprès des lecteurs et annonceurs. 
Rejoignez un concept unique
 et bénéficiez du soutien d’un réseau international. Merci d’envoyer CV et lettre de motivation à Contact

 

12/06/2017

Législatives/Yvelines : David Douillet devancé dans la 12e circonscription...PoissySmartCity, la ville collaborative qui rend heureux...CO-CONSTRUIRE CE MIEUX VIVRE ENSEMBLE. le numérique constitue la politique du XXIe siècle.On a déjà changé d’ère !

citation-coluche-13216.pngCitation Temps & Hommes

La différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler !

Législatives/Yvelines : David Douillet devancé dans la 12e circonscription

PoissySmartCity, une voix citoyenne progressiste et humaine. le numérique constitue la politique du XXIe siècle

Les valeurs de "citoyenneté active" et de "démocratie participative" fondent notre action.

Notre Capital Humain, un atout majeur pour notre territoire. « aider la société à faire des choix aussi éclairés que possible grâce à la réflexion collective »

Notre philosophie: Être les meilleurs dans ce que nous maîtrisons le mieux et ce que nous aimons faire.

IMPLIQUER TOUS LES PISCIACAIS DANS LA SOCIETE DE L’INFORMATION.

Pour vous, nous avons conçu un espace d'échanges et de savoirs, vous proposant un mode de collaboration, plus pertinent et efficace, capable de s'adapter à votre entreprise, votre fonction et vous.

L'objectif est d'informer, conseiller, former, accompagner, partager, repérer, sélectionner et préparer les usagers en ce 21e siècle.
Le contexte, Le global, Le multidimensionnel, Le complexe.
Stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde .
Des solutions pratiques au service de votre vie quotidienne.

COOPERER - DIFFUSER - ECHANGER – REUSSIR
Communication, Exposants, Partenaires
Je souhaite que Poissy soit une ville connectée et tournée vers l'avenir et à ce titre ,qu'elle s'enrichisse de l'apport d'autres cultures,d'autres expériences. Dans une société mondialisée, ou la communication est plus que jamais facilitée par les TIC, vous avez à votre disposition tous les moyens pour établir des contacts à l'autre bout de la planète.

StefanV.Raducanu,  Président FranceWeb
Venez nous rejoindre. C’est encore plus facile ensemble !

CO-CONSTRUIRE CE MIEUX VIVRE ENSEMBLE

PoissySmartCity, la ville collaborative qui rend heureux

Notre société fait face à d’énormes enjeux : environnementaux, économiques, sociaux, ou politiques. Il s’agit maintenant d’accompagner au mieux les habitants (de nos résidences, de nos villes et villages) afin qu’ils puissent co-construire ce « vivre ensemble ». Celui-ci passe irrémédiablement par plus de solidarité, par des espaces de vie plus partagés, par des usages plus collaboratifs et plus mutualisés, et par le mieux (et non pas moins) consommer… Cette vie de quartier positive est ce à quoi nous aspirons tous. Et concrètement ? Co-production alimentaire, mobilité de proximité innovante, partage de compétences, mutualisation de matériel, recyclage, entraide intergénérationnelle, démarches participatives… de nombreuses solutions existent, mais restent trop souvent fragmentées. Nous sommes entourés d’énergies positives, capitalisons sur celles-ci pour construire de véritables sharing city ! des usages plus collaboratifs et plus mutualisés, et par le mieux (et non pas moins) consommer…  de nombreuses solutions existent, mais restent trop souvent fragmentées. Nous sommes entourés d’énergies positives, capitalisons sur celles-ci pour construire de véritables sharing city !

Pour Jean Rognetta, Julie Jammot et Frédéric Tardy, il est urgent de penser la démocratie et notre monde, sous un prisme nouveau, face à une crise protéiforme, qui donne aux peuples autant de nouvelles raisons de se révolter. « L’avenir appartient à ceux qui s’en saisissent et non ceux qui le refusent ». Depuis le début des années 70, le développement des NTIC ne s’est pas fait sans heurt et sans conflit. Des valeurs des « digital utopians », des années 70 à San Francisco à l’actuelle Silicon Valley, de l’eau à coulé sous les ponts. Tout semble même s’accélérer : « depuis 2010 cependant, tout semble basculer. Sur terre, deux hommes sur trois ont un téléphone mobile ; l’un d’entre eux a accès à Internet par cet objet ou un autre. Le nombre d’hommes et de femmes concernés bouleverse les enjeux. Il n’y a presque plus lieu de distinguer le réel et le virtuel, miroirs l’un de l’autre ». Et l’espace numérique n’est plus exclusivement peuplé d’idéalistes : les visionnaires hippies ont laissé la place à des groupes militaires, mafieux, rebelles. La dérive révolutionnaire est réelle. « La crise donne aux gens de nouvelles raisons de se révolter, les réseaux leur offrent de nouveaux moyens de le faire. En ce sens, le numérique constitue la politique du XXIe siècle » soulignent les auteurs.

Le mot de la Présidente du FCE : On a déjà changé d’ère !

Véronique Anger-de Friberg

Présidente et fondatrice du Forum Changer d’Ère. Dernier livre : Au Bout des Doigts le Monde Entier (éds. Les Di@logues Stratégiques, 2016)

Rejoignez le mouvement

stefan.gifStefan Raducanu, , fondateur de PoissySmartCity,.....Me contacter

FranceWebAsso,Inventons la ville de demain, "PoissyNumérique"Vous, Votre Ville, Région,PLUS POUR VOUS ACCOMPAGNER. Evénement - Edition - Médias - Web, Local, Régional, National, International, avec e-GlobalNetWork, l’objectif commun est prioritaire.

Incorporer la dynamique associative dans une démocratie du dialogue.

Quel objectif ?

 -        Il s’agit, en première analyse, d’assurer au dialogue civil une place équivalente et analogue à celle qui est depuis longtemps reconnue au  dialogue social :

 -        En surmontant une difficulté : il n’y a pas en matière de dialogue civil, l’équivalent du code du travail. La loi de 1901 n’envisage l’association que comme une liberté, pas comme une institution. Même si la loi reconnaît des régimes juridiques distincts (associations déclarées ou non, reconnues ou non d’utilité publique), elle a d’abord pour caractéristique initiale de sembler exclure globalement les associations du champ de la production de l’intérêt général.(Il va sans dire que cette perspective a très vite été corrigée par la pratique et que ce n’est plus la conception que s’en font les pouvoirs publics contemporains ; mais il en reste quelque chose dans les représentations).

L’ambition pouvant ici paraître démesurée, il convient de préciser clairement les enjeux et les termes sur lesquels notre association fonde ses propositions.

Même si nous prenons en compte la crise de la représentation, il ne s’agit nullement de tomber dans la critique populiste du politique et du personnel politique , dont ni la place ni la légitimité ne sont contestées.

La vocation de PoissyWebCitoyen n'est pas de remplacer l'accompagnement humain. Au contraire, il lui est complémentaire. Lors de nos tests utilisateurs nous avons vu le potentiel de l'alliance entre un accompagnement numérique, toujours disponible au quotidien mais moins profond, et un accompagnement humain, plus fin mais aussi plus lourd à mettre en œuvre. Nous avons commencé sur cette lancée, avec la possibilité pour l'utilisateur de partager son activité sur FranceWeb avec les personnes de son choix, mais nous comptons explorer diverses façons de faciliter davantage la collaboration entre les deux.

La force de PoissyWeb est de favoriser la sérendipité – trouver par hasard ce qu’on ne cherchait pas mais qui finalement se révèle utile, passionnant, motivant – au hasard d’un RT, d’un suivi de conversation, d’un live-tweet d’événement…

Partage d’information et de connaissance...

 

Notre histoire est celle d'un territoire et de ses acteurs, de leur volonté commune de faire émerger une structure, un lieu et une dynamique autour du numérique à Poissy et plus largement, en IDF.

 

Poissy ne doit pas faire un complexe d'infériorité dans le numérique.

franceweb,international,local,national,régional,réseau internet interactif,e-globalnetwork,francewebasso,innovation,internet,internet citoyen,jeunesse,lmathieuwebcollection,management,métiers,mobile,numérique,onegloballocal,opportunités,partenaires,poissy social network,poissy ville durable,poissywebcitoyen,seniors,sru-electronics,web,work,yvelines,srweb,rsweb,gpso,grand paris seine ouest,poissysmartcity,imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.,franceweb est la chance que la france doit saisir. animateurs nuPourquoi FranceWebAsso.ppt

 

Un univers de possibilités

FranceWebAsso: C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

FranceWeb, une association régie par la loi de 1901, but non lucratif.

L’organisation représentative des annonceurs, entreprises, collectivités ou organismes qui recourent aux différentes techniques de communication pour promouvoir leur notoriété, leur image, leurs produits ou leurs services.

20150119_111537.jpgStefan Raducanu, collectionneur du Web, l'homme  qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

Innover En Politique : Est-Ce Possible ? | Forbes France

Feb 7, 2017 - Avec un paysage politique qui subit de fortes pressions, une agitation citoyenne et des migrations rapides chez les sympathisants, on peut dès ...

Fondapol | Un Think Tank libéral, progressiste et européen

Une enquête de la Fondation pour l'innovation politique réalisée par l'Ifop auprès d'un échantillon de 3.002 personnes Les interviews ont été réalisées par ...

Créativité et innovation en politique : est-ce possible ? | Pirates - Nord ...

Jan 29, 2014 - Pour les dirigeants d'entreprise, pour la classe politique et parfois pour les journalistes, l'innovation et la créativité sont devenues des concepts ...

La vie politique à l'épreuve de l'innovation technologique - Le Monde

May 18, 2017 - L'éclairage. Dans sa chronique mensuelle, Armand Hatchuel, professeur en sciences de gestion, s'interroge sur ce que sera la vie politique, ...

Comment innover en politique en s'inspirant de l'industrie - La Tribune

Mar 17, 2016 - (Crédits : DR) La conduite de grands projets industriels, qui nécessitent une vision de long terme et l'adhésion de tous, pourrait inspirer les ...

politique | Entreprendre & Innover

Oct 3, 2016 - Articles traitant de politique écrits par Philippe Silberzahn. ... Appel à contributions n°31: Politique de l'innovation et innovations en politique.

Innovation politique 2015 - Dominique Reynié - Innovation politique (L ...

Oct 14, 2015 - Achetez Innovation politique 2015 en ligne sur Puf.com, le plus vaste choix des Puf. Expédié sous 48h.

PDF]Politique de l'innovation et innovations en politique

Discours et approches innovantes investissent le champ politique et sont repris par ... processus d'innovation politique visent également le « bon gouvernement ...
Rejoignez la communauté des leaders de l'innovation !
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu