Avertir le modérateur

17/05/2019

MyNewsCenter, FranceWebAsso, des usines intelligentes pour optimiser et personnaliser la production.Google raffole des données..

Au sommaire
 
 
 

 

Les mauvaises données de la police pour la reconnaissance faciale
 
Les mauvaises données de la police pour la reconnaissance faciale
 

A défaut de disposer de photo complète du visage, la police américaine a eu recours à des sosies de célébrités, à des croquis d'artistes et à des...

 
Google renonce à couper les ponts de données avec Nest
 
Google renonce à couper les ponts de données avec Nest
 

Google raffole des données, mais n’était pas prêt à les partager avec des partenaires comme sa filiales Nest, dont il a repris le contrôle....

 
Nvidia sauve son premier trimestre malgré une baisse sur les GPU et les datacenters
 
Nvidia sauve son premier trimestre malgré une baisse sur les GPU et les datacenters
 

Le fondeur est parvenu à dépasser les prévisions des marchés malgré un chiffre d’affaires et un bénéfice en baisse.

 
Sony et Microsoft s'unissent pour le cloud, l'IA et les semiconducteurs
 
Sony et Microsoft s’unissent pour le cloud, l’IA et les semiconducteurs
 

Les deux géants ont annoncé un partenariat stratégique qui les verra notamment collaborer sur de futures solutions cloud pour leurs plateformes de...

 
MSPaint est mort ? Non, Microsoft ajoute des nouvelles fonctionnalités dans Windows 10 1903
 
MSPaint est mort ? Non, Microsoft ajoute des nouvelles fonctionnalités dans Windows 10 1903
 

Le clavier est désormais un mode de saisie totalement supporté dans Microsoft Paint, qui après 34 ans reste bien vivant. Et d'autres...

 
Lenovo lance un casque AR / VR pour l'entreprise
 
Lenovo lance un casque AR / VR pour l'entreprise
 

En plus de nouveaux ordinateurs, le fabricant chinois a également annoncé lundi dernier de nouveaux appareils IOT, destinés aux utilisateurs...

 
Un groupe de cybercriminels arrêté et accusé d'avoir dérobé plus de 100 millions de dollars
 
Un groupe de cybercriminels arrêté et accusé d’avoir dérobé plus de 100 millions de dollars
 

Une opération internationale des autorités a permis de stopper un réseau de cybercriminels ayant volé 100 millions de dollars en capturant des...

 
Résolus les problèmes du Samsung Galaxy Fold ?
 
Résolus les problèmes du Samsung Galaxy Fold ?
 

Le smartphone pliable de Samsung pourrait-il bientôt tenter un retour ? Le fabricant du Galaxy Fold aurait déterminé des solutions pour remédier...

 
Appel de Christchurch: les États-Unis, grand absent des débats
 
Appel de Christchurch: les États-Unis, grand absent des débats
 

Deux mois après l’horrible attentat terroriste de Christchurch, la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a recueilli l’appui de 18 pays...

 
Russie : une fuite rend publiques les données de 2,25 millions d'individus
 
Russie : une fuite rend publiques les données de 2,25 millions d'individus
 

Des sites du gouvernement russe ont divulgué les informations personnelles et de passeport de plus de 2,25 millions de citoyens, dont des employés...

 
Fin de 'Project Campfire' pour un dual boot Windows sur Chromebooks
 
Fin de 'Project Campfire' pour un dual boot Windows sur Chromebooks
 

Il semble que les Chromebooks ne disposeront finalement pas d'une option permettant d'exécuter des applications Windows et Linux en natif grâce au...

 
Le maître est de retour
 
Le maître est de retour
 

White est certainement l’un des essais les plus caustiques de cette année et permet à un monstre littéraire de signer un retour très attendu.

 
 
   
   
 
Automatisation, impression 3D, IoT, robotique ; ces technologies permettent d'ors et déjà de déployer des usines intelligentes pour optimiser et personnaliser la production.
 
 
 
 
 

Fouille en dedans:Devenir une machine à contenus.Miser sur l’écoute sociale.Adopter une stratégie cohérente.Jive, Podio, Slack, HipChat, We're Creating a Movement

Créer de nouveaux outils.Les portails FranceWebAsso sont perçus de manière différente !

Les outils collaboratifs qu’il vous faut!

2021.jpgPréparer notre avenir: développer une stratégie commune pour les technologies clés génériques dans l’UE

francewebeglobal-avec-vous3.gifExploiter les atouts de chaque portail FranceWebAsso

Ensemble créons de la valeur 

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 FWmultilingue.jpgFranceWeb en un clic de sourisC'est notre capital !

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

Les outils pour entreprendre.Une mutation 4 opportunités : SOCIALE, SOCIETALE, TERRITORIALE, INTERNATIONALE. Service gagnant..FranceWebAsso

La Boîte de Ressources>>Ing.StefanV.Raducanu »SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebBack

UNE VAGUE D'INSPIRATION

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

FranceWebAsso,RESEAU de l'apprendre>2 maini.jpgModèle

 "The secret of the success"

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

15/05/2019

Renault exaspère Nissan.Faut-il encore investir dans l’or pour préserver son épargne ?Cession & Reprise d'Entreprises et Commerces Achat - Vente - Location de locaux professionnels

Toute l'actualité économique et financière au quotidien sur BFM Business

Visualisez le message en ligne | Ajoutez information@actu.bfmtv.com à votre carnet d'adresses
Vous recevez ce message car vous êtes inscrit à la newsletter BFM Business
 

 

 
BFM Business
Toute l'info éco
Edition du 15/05/2019
 
 
 
 
 
 
pub
     
 
 
   
 
 
  Nos services
 
 
   
 
   
 
 

Le direct BFM Business   Rechercher un Dirigeant   FacebookTwitterGoogle+
 
bfmbusiness.bfmtv.com   Gérer vos newsletters | Se désabonner

NextInteractive | Tous droits réservés
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des informations qui vous concernent. Pour l'exercer, consultez nos Mentions légales et CGU sur BFMTV.com.
Cette newsletter contient des cookies destinés à personnaliser les annonces commerciales sauf opposition de votre part. Pour en savoir plus, suivez ce lien.

We hunt free high quality stock photos

13/05/2019

Créativité = efficacité. Internet à la croisée des écrans.La télévision connectée.Créer de nouveaux outils.Les portails FranceWebAsso sont perçus de manière différente

2021.jpgExploiter les atouts de chaque portail FranceWebAsso

Préparer notre avenir: développer une stratégie commune pour les technologies clés génériques dans l’UE

francewebeglobal-avec-vous3.gifExploiter les atouts de chaque portail FranceWebAsso

Ensemble créons de la valeur 

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

FranceWeb en un clic de souris,

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

Les outils pour entreprendre.Une mutation 4 opportunités : SOCIALE, SOCIETALE, TERRITORIALE, INTERNATIONALE. Service gagnant..FranceWebAsso

La Boîte de Ressources>>Ing.StefanV.Raducanu »SocSav21>Beau,Bien,Bon >Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebBack

UNE VAGUE D'INSPIRATION

Collaborer ! Anticiper ! Innover !

FranceWebAsso,RESEAU de l'apprendre>2 maini.jpgModèle

 "The secret of the success"

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

Plus que jamais, il importe de comprendre les points forts qualitatifs de chaque portail aussi bien que l’état d’esprit de leurs utilisateurs lorsqu’ils consomment de l’information ou du divertissement. Chaque portail possède ses propres particularités et l’humeur ou l’attente de l’utilisateur auront un impact sur la manière dont le message est perçu. Voici quelques points clés à toujours prendre en considération

1) La consommation des médias varie fortement de la grande concentration au  “bruit de fond”

2) Les individus ont une approche différente des portails

3) Les portails sont consommés de manière différente

4) Les portails sont perçus de manière différente

5) Les portails présentent les publicités de manière différente

Deux règles

Lorsque le portail est utilisé pour la le détournement, il s’agit avant tout de lutter contre l’inertie. Le contenu doit être divertissant et attirer l’attention vers la marque et le message clé de vente.

Lorsque le portail fait l’objet d’un usage actif, il est possible d’opter pour deux directions potentielles : soit privilégier le contenu au détriment du message (surtout lorsque le consommateur est en mode recherché), soit bâtir sa communication sur une recette de détournement en permettant à la créativité d’impliquer et d’intriguer l’utilisateur.

Ciblage
Au-delà du ciblage « contenu », utilisation de la voie de retour pour un ciblage sociodémographique ou comportemental

L’engouement des internautes pour la vidéo

Une consommation croissante de vidéos
Les internautes se sont convertis à la vidéo. En France, les vidéonautes seraient près de 40,4 millions pour 7,4 milliards de vues par mois selon comScore , soit 18,7 heures de vidéos par mois.
La nouvelle mesure de l’audience de la vidéo sur écran d’ordinateur par Médiamétrie  annonce, quant à elle, 27,9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos vues par personne et par mois soit 3h16 de visionnage.

La vidéo, un média interactif et social
En France, en mai 2010, plus de 5,5 millions de personnes qui consultent des vidéos sur Internet les ont déjà partagées sur un blog, un réseau social ou un site de partage de vidéo, soit une augmentation de 53 % depuis le premier trimestre 2009.
Un internaute sur deux partage des vidéos régulièrement  et1/3 laisse des commentaires.

Un marché qui explose
Le marché de la publicité vidéo en ligne est en croissance forte : E-Marketer évalue à 2,02 milliards de dollars les investissements publicitaires vidéos online. Le marché devrait peser plus de 4,56 milliards de dollars d’ici à 2013.
En France, les dépenses publicitaires vidéos online se seraient élevées à 60 millions d’euros, soit le double par rapport à l’an passé .

Nouveaux supports, nouveaux usages

On commence à mieux cerner l’usage, ou plutôt les usages, des nouvelles tablettes numériques.

Des usages très variés
•    Consultation de contenus écrits ou visuels (news, livres, photos)
•    Visionnage de vidéos
•    Recherche en ligne et surf sur le Web
•    Jeux en mode solo ou en ligne
•    Téléphone
•    Dialogues par webcams interposées
•    Création et productivité (dessin, notes, etc.)
•    Téléphone
•    FormationQuoi ? Quels types de contenus ?
Sur cet écran, la consultation de contenu est différente de celle sur smartphone ou sur ordinateur.  En tendance, les tablonautes y consomment prioritairement du divertissement (visionnage de vidéos, jeux, etc.). En 2ème place, les recherches et les médias sociaux. L’achat est encore peu répandu.

L’étude REC+ de l’institut GfK, parue en avril 2012, confirme cette prédominance du divertissement : 19% du temps passé sur tablette est dédié au jeu vidéo, 16% à la vidéo et 15% à la musique.

Combien de temps ?
-    1h10 passé en moyenne sur tablettes
Source : REC+, GfK, avril 2012

Net et politique : l’idylle mouvementée

Entre les hommes politiques et l’Internet, la relation a toujours évolué sur l’air « Je t’aime, moi non plus ». Sans doute parce que la plupart des responsables politiques en fonction, rompus aux médias traditionnels, ont mené une large partie de leur carrière avant l’intrusion de ces nouveaux outils technologiques qui modifient la donne politique de manière irréversible.

Si une petite minorité d’hommes et de femmes politiques a pris le pli très tôt, une large fraction d’entre eux peinent encore à intégrer le web 2.0 dans ses modes de communication. Recourir aux outils numériques que sont les réseaux sociaux ou les blogs est encore perçu comme un « mal nécessaire » pour surtout montrer qu’on vit avec son temps. Les nouvelles générations de responsables, plus à l’aise avec ces nouveaux outils, devraient favoriser leur essor dans les pratiques politiques.

Reste à évaluer le véritable impact d’une action politique dans les réseaux sociaux, partant du fait que nombre de leurs usagers sont moins politisés que d’autres populations. Pour un responsable politique, qu’il aime ou pas cet outil de communication, quelque que soit sa « culture » technologique, il importe d’être présent sur ces réseaux, que ce soit sur Viadeo ou LinkedIn, ou sur Facebook et Twitter.

Les politiques ne peuvent pas s’absenter du monde virtuel, mais c’est au risque de perdre la main sur leur image et leur communication. L’espace entre vie publique et vie privée s’estompe, la notion de « off » chère aux journalistes vole en éclats, des photos, des vidéos peuvent être filmées à l’insu du responsable. C’est peut-être le prix à payer pour cesser de diffuser des messages et créer des conversations avec les électeurs.

Fréquenter les sites de réseaux sociaux, c’est toucher une population qui fréquente peu les médias traditionnels mais aussi des créateurs de tendance qui jouent un rôle de leaders d’opinion sur Internet.

Les médias sociaux permettent de créer l’impression artificielle que des milliers de gens, voire des millions, sont « regroupés » au même endroit, ce qui est très compliqué dans la vie réelle. Pour un homme politique, il y a moyen de créer le sentiment d’une communauté sinon de cœur, du moins d’idées. La possibilité d’intervenir, de répondre, d’argumenter, de participer, accroît en outre la facilité et l’authenticité du contact.
+ Des usages encore à inventer…

Reste à évaluer le véritable impact d’une action politique dans les réseaux sociaux, partant du fait que nombre de leurs usagers sont moins politisés que d’autres populations. Pour un responsable politique, qu’il aime ou pas cet outil de communication, quelque que soit sa « culture » technologique, il importe d’être présent sur ces réseaux, que ce soit sur Viadeo ou LinkedIn, ou sur Facebook et Twitter.

La création publicitaire

La création publicitaire sur Internet évolue entre la logique publicitaire et le marketing direct.

Pour les créatifs, les directeurs artistiques, il faut jongler en permanence entre la réalité du média (qui n'est pas une décalque des autres médias), la compréhension des enjeux technologiques et la perception de l'internaute.

Une tâche loin d'être facile mais dont les contraintes stimulent l'imagination !

Dans cet univers bouillonnant, tributaire des nouvelles technologies et sans cesse en évolution, FranceWeb travaille depuis plusieurs années à établir des recommandations sur les formats publicitaires afin d'harmoniser la création publicitaire.

Créativité = efficacité

Par Stefan Raducanu, co-fondateur de FranceWeb, membre de IEEE.
Dans un média en pleine expansion, dans un univers toujours encombré, comment une marque peut-elle se rendre visible pour retenir l'attention de son consommateur ?
 
Certes, par le format choisi, plus grand pour plus d'espace d'expression et de séduction, par la finesse de son plan média (ciblage, répétition), par la diversité et la complémentarité de son exposition (bannières + partenariat + sponsoring de rubrique + référencement payant + e-mailing).
Mais avant tout par son message, par sa capacité à attirer l'attention du consommateur, à le retenir, à l'interpeller.

Le meilleur moyen d'y parvenir, c'est une bonne création, une création qui répond aux attentes de la marque et au message qu'elle souhaite délivrer mas aussi et surtout une création qui accroche le consommateur, le touche, lui donne envie d'aller plus loin….

Être créatif, c'est sortir des sentiers battus, trouver un ton et une forme juste et originale, c'est aller de l'avant et prendre des risques pour progresser.
La créativité, c'est, avant tout, une réflexion sur le fond. C'est ensuite la maîtrise des mots, de la direction artistique et de l'interactivité. C'est ce qui a donné les plus belles campagnes et celles dont on se souvient le mieux, celles qu'on se raconte entre nous et qui emportent le consommateur.

Les contraintes de la création publicitaire

Soumise à des contraintes, la publicité en ligne stimule la créativité.
 
Les internautes ne souhaitent pas être agressés à tout va par les publicités en ligne. Créatifs et directeurs artistiques doivent donc imaginer de nouveaux modes de communication. Plus que jamais, ils misent sur l'interactivité des formats.

Lors de réunions qualitatives organisées par FranceWeb, les internautes interrogés ont reconnu que "les formats les mieux acceptés sont ceux qui respectent bien la différence entre l'éditorial et la publicité, en dédiant des espaces à celle-ci plutôt qu'en jouant par superposition". En ce sens, ils ont pointé du doigt les contraintes de formats, de taille, de charte graphique auxquelles sont confrontés créatifs et directeurs artistiques sur le Web.

Créer de nouveaux outils

Difficile dans ces conditions de créer. Pourtant, ces contraintes, loin d'être des freins, stimulent la réflexion des professionnels. Elles les encouragent à concevoir des outils innovants. Internet, média à part entière, doit en effet trouver son propre langage et non pas se contenter de décliner les formats existants sur les autres médias.
Or, ont constaté les professionnels lors d'une réunion qualitative FranceWeb des directeurs artistiques et directeurs de création en décembre 2002, "lorsqu'il clique sur une publicité qui l'intéresse, l'internaute est basculé directement d'un bandeau dont le potentiel est nécessairement limité par l'espace et le poids du fichier associé à un site Internet complexe, conçu pour une visite de dix minutes en moyenne. Ce basculement est trop violent et ne respecte pas le rythme naturel de montée de niveau d'intérêt de l'internaute pour une marque ou un produit".

Les clés de la réussite

Il faut donc créer une étape intermédiaire, de dix secondes à une minute, destinée à séduire l'internaute. Dans ce cas, l'interactivité joue un rôle clé avec la possibilité de laisser son e-mail pour des informations complémentaires, manipuler des visuels (par exemple faire tourner une voiture sur elle, zoomer sur des détails du produit), lancer des options (avec ou sans le son), choisir entre plusieurs liens distincts à cliquer (par exemple vers la fiche technique de la voiture ou le jeu concours). Une nouveauté indispensable pour inviter les internautes à aller plus loin.

La télévision connectée

La télévision connectée est en marche. Après la couleur, les écrans plats, la haute définition et les images en 3D, les téléviseurs connaissent une nouvelle révolution avec la télévision connectée. Cette mutation s’inscrit dans un mouvement général de connexion des appareils (« devices ») : téléphone, ordinateur portable, tablettes numériques, Box, etc.
En 2011, selon GroupM, près d’un quart des 9 millions de téléviseurs vendus seront des téléviseurs connectés et GfK estime qu’ils devraient représenter 70% des ventes en 2013-2014.
Pour l’heure, deux configurations coexistent : soit la télévision directement connectée, soit la télévision connectée par extension via des accessoires comme les consoles de jeux, les « box » des FAI ou les modules du type Apple/Google TV.
Marché en devenir, la TV connectée induit dès à présent des bouleversements dans les usages, les opportunités publicitaires et les mesures d’audience.

Internet à la croisée des écrans

Nous avons changé. Les innovations technologiques ont fait de nous de nouveaux consommateurs. Finie, l’ère de l'écran unique devant lequel nous nous agglutinions, bienvenue au temps des écrans multiples pour chacun d’entre nous !

Désormais, nous pouvons entrer dans la publicité, agir, passer de l’autre côté du miroir, devenir acteur. Le nouveau consommateur veut plus de liberté et plus de variété.

À l’heure où la convergence d’Internet, de la télévision, de la radio, du mobile bouleverse les pratiques, où l’on peut consulter Myspace sur sa TV mais où la TMP se fait encore attendre, de nouveaux moyens s’offrent aux annonceurs pour toucher leurs cibles.

Le marketing de demain s’invente aujourd’hui.

Comprendre et mesurer

Dans le but de mieux appréhender ce phénomène, l'agence médias KR Media a démarré dès août 2005 un ambitieux programme d'études baptisé NRM (Nouvelle Relation Médias) qui peut désormais servir d’outil de référence et de baromètre qualitatif à l’analyse et à la compréhension des relations entre les consommateurs et leurs médias.

La NRM se caractérise par les points suivants :

L’abolition des frontières : le temps média n’est plus unique mais simultané, de nouvelles synergies se créent entre médias, c’est la fin de l’unicité du contact média

Au sein des familles
: les consommations médias s’individualisent et augmentent au sein du foyer, c’est la fin de la contrainte du choix d’un média unique par foyer.

Le lieu de travail : le cloisonnement travail / domicile s’estompe, la consommation de médias au travail augmente, c’est la fin de la contrainte de vies pro et personnelles séparées quant à la consommation de médias

La mobilité : la connectivité continue comme moteur des mobilités physiques et virtuelles.

L'Internet Mobile

Un média en plein essor

Le téléphone portable s’est installé dans les habitudes des internautes qui passent de plus en plus naturellement de l’Internet fixe à l’Internet mobile. Média adopté par les consommateurs, le mobile multiplie les possibilités pour les annonceurs de toucher au plus près leurs cibles. Entre 2013 et 2014, le nombre des mobinautes devrait dépasser celui des internautes web dans le monde.

 Il est vrai que les opérateurs ont contribué à la démocratisation du média mobile. De nouvelles offres comme l’iPhone d’Apple ou ses concurrents smarphones ont donné un coup de fouet à une consommation jusque-là modérée.

Avec 65,5 millions de lignes mobiles, la France a enfin passé le cap des 100% de taux de pénétration du mobile au premier trimestre 2011 (ARCEP). Plus d’un tiers de ces abonnés (37 %) ont utilisé un service Internet mobile au cours du dernier trimestre.

Mesurer l’audience Internet : comment ?

Internet est un univers en essor rapide, dont la pénétration auprès du grand public est exponentielle. C'est un média spécifique : il est interactif et électronique, ce qui signifie que la navigation sur le Web laisse des traces.

Par ailleurs, c'est un média sur lequel la technique évolue en permanence, aussi bien dans les formes publicitaires que dans les contenus éditoriaux. Enfin, c'est un média dont l'offre est extrêmement segmentée (une infinité de sites).

Face à ces particularités, la mesure d'audience vise non seulement à dénombrer (mesurer la fréquentation des sites) mais également à qualifier l’audience. Aussi débouche-t-elle sur deux approches distinctes : la mesure de la fréquentation des sites et celle des comportements des internautes.

C’est pourquoi deux méthodologies complémentaires ont été mises en place afin de maîtriser ces deux approches :

-    Le site-centric qui mesure la fréquentation des sites,

-    Le user-centric qui permet de qualifier l’audience des sites,

On peut citer également ici pour mémoire la logique network-centric qui, via le navigateur, permet de faire les deux. Celle-ci est cependant actuellement fortement critiquée aux Etats-Unis pour des raisons de privacy du fait de sa très grande puissance et de sa précision dans le tracking des internautes (NebuAd, Google Chrome).

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu