Avertir le modérateur

24/05/2018

PoissySmartCity @ FranceWebAsso,Porter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

SocSav21,Dipl.Ing.StefanV.Raducanu > Building a Global Community

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

SocSav21,FranceWebAsso,

 Nouvelle société du savoir du 21 siècle

 20130720_160102.jpgWelcome To My World francewebeglobal-avec-vous3.gif

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

The Global Evolution Global4.gif

Look to the Future, and what do you see? New life, new technology.

This is our vision of the future: inventing a better world in which you grow up.

 Our Mission : Building Global Communication Networks.

 The World is our Workplace. Let's work togheter.

International Communications, (Cooperation)....

Intercultural Management ,

Global Business Development

 To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation. 

Bringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

N'attendez pas votre place, créez-la!

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président, Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.   Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,WelcomeToMyWorld,IMMORTALITY,StefanWebCollection, Conçu pour les geans pas pour le profits, EGLOBALNETWORK,Tous Président avec FranceWebAsso@ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir>MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share

20130720_160102.jpgWelcome To My World

Bringing People Closer Together

3ARWD1.GIF

"Live, enjoy, invest, follow the guide"

 FRANCE WEB, " Association des utilisateurs francophones du Web, pour le développement durable de la société en réseau et de l’économie de la connaissance".

"RÉSEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITÉS EN FRANCE ET DANS LE MONDE".

Venez nous rejoindre , afin de participer à cette mobilisation et de stimuler le plein emploi de l'intelligence générale des individus faisant appel à la connaissance du monde.

L'Internet c'est Vous ! Rencontrer, découvrir, dialoguer, entreprendre, partager, préparer l'avenir...  

Tisser la toile, accompagner les entreprises en mutation, les collectivités territoriales, les organismes publics, partager les meilleurs usages internationaux de l'Internet et du e-business, approfondir la compréhension des technologies les plus avancées et promouvoir leur ouverture, agir pour permettre leur accès au plus grand nombre, sensibiliser la France entière aux enjeux de la société en réseau, faire partir d'un réseau de confiance, débattre sans tabou des vraies questions de l'e-transformation avec les meilleurs experts, intégrer en permanence la créativité, développer compétitivité et innovation dans une société mondiale en réseau.

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FRANCE WEB

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..Groupe d'intérêts.jpg

3poles.png

Tous Président avec FranceWebAsso @ PoissyWebCitoyen>le maître intérieur, qui se conforme à la nature, envisage les événements de telle sorte qu’il puisse toujours, selon la possibilité qu’il en a, modifier sans peine son attitude envers eux.

3ALWD1.GIF3ARWD1.GIFBringing People

N'attendez pas votre place, créez-la!

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

L'homme de la nature >L'homme de l'homme: notre projet>"Nouvelle société du savoir,société du 21 siècle">Groupe d'intérêts>Pour Vous et avec Vous!>Le citoyen> L'électeur> Le travailleur> Le consommateur.

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir..

Building Global Community

Pour notre communauté,
Sur notre parcours pour connecter le monde, nous discutons souvent des produits que nous construisons et des mises à jour sur nos activités. Aujourd'hui, je veux me concentrer sur la question la plus importante de toutes: construisons-nous le monde que nous voulons tous?
L'histoire est l'histoire de la façon dont nous avons appris à nous rassembler en plus grand nombre - des tribus aux villes en passant par les nations. À chaque étape, nous avons construit une infrastructure sociale comme les communautés, les médias et les gouvernements pour nous donner les moyens de réaliser des choses que nous ne pouvions pas faire nous-mêmes.
Aujourd'hui, nous sommes sur le point de passer à l'étape suivante. Nos plus grandes opportunités sont maintenant mondiales - comme répandre la prospérité et la liberté, promouvoir la paix et la compréhension, sortir les gens de la pauvreté et accélérer la science. Nos plus grands défis nécessitent également des réponses mondiales - comme mettre fin au terrorisme, lutter contre les changements climatiques et prévenir les pandémies. Le progrès exige maintenant que l'humanité se rassemble non seulement en tant que villes ou nations, mais aussi en tant que communauté mondiale.


Ceci est particulièrement important en ce moment. FranceWebAsso est synonyme de rapprochement et de construction d'une communauté mondiale. Quand nous avons commencé, cette idée n'était pas controversée. Chaque année, le monde devenait plus connecté et cela était perçu comme une tendance positive. Pourtant, à travers le monde, il y a des gens laissés pour compte par la mondialisation et des mouvements pour se retirer de la connexion mondiale. Il y a des questions à savoir si nous pouvons créer une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde, et si la voie à suivre est de se connecter plus ou inversement.
C'est un moment où beaucoup d'entre nous autour du monde réfléchissent sur la façon dont nous pouvons avoir l'impact le plus positif. Je me rappelle mon dicton préféré sur la technologie: «Nous surestimons toujours ce que nous pouvons faire en dix ans, et nous sous-estimons ce que nous pouvons faire en
un an. Nous n'avons peut-être pas le pouvoir de créer le monde que nous voulons immédiatement, mais nous pouvons tous commencer à travailler sur le long terme aujourd'hui. Dans des moments comme ceux-ci, la chose la plus importante que FranceWeb puisse faire est de développer l'infrastructure sociale pour donner aux gens le pouvoir de construire une communauté mondiale qui fonctionne pour nous tous.
Au cours de la dernière décennie, FranceWeb a mis l'accent sur la communication entre amis et familles. Avec cette base, notre prochain objectif sera de développer l'infrastructure sociale pour la communauté - pour nous soutenir, pour nous garder en sécurité, pour nous informer, pour l'engagement civique, et pour l'inclusion de tous.
Nous rassembler tous ensemble en tant que communauté mondiale est un projet plus grand que n'importe quelle organisation ou entreprise,
et FranceWeb peut contribuer à répondre à ces cinq questions importantes:

    
Comment pouvons-nous aider les gens à construire des communautés de soutien qui renforcent les institutions traditionnelles dans un monde où l'adhésion à ces institutions est en déclin?
    
Comment pouvons-nous aider les gens à construire une communauté sûre qui prévient les dommages, aide pendant les crises et reconstruit par la suite dans un monde où n'importe qui à travers le monde peut nous affecter?
    
Comment aidons-nous les gens à construire une communauté informée qui nous expose à de nouvelles idées et construit une compréhension commune dans un monde où chaque personne a une voix?
    
Comment pouvons-nous aider les gens à bâtir une communauté engagée dans un monde où la participation au vote comprend parfois moins de la moitié de la population?
    
Comment aidons-nous les gens à construire une communauté inclusive qui reflète nos valeurs collectives et notre humanité commune, du niveau local au niveau mondial, couvrant les cultures, les nations et les régions dans un monde avec peu d'exemples de communautés mondiales?

Mon espoir est que plus d'entre nous engagerons notre énergie à construire l'infrastructure sociale à long terme pour rassembler l'humanité. Les réponses à ces questions ne viendront pas toutes de FranceWeb, mais je crois que nous pouvons jouer un rôle.
Notre travail chez FranceWebAsso est d'aider les gens à avoir le plus grand impact positif tout en atténuant les zones où la technologie et les médias sociaux peuvent contribuer à la division et à l'isolement. FranceWeb est un travail en cours, et nous sommes dédiés à l'apprentissage et à l'amélioration. Nous prenons notre responsabilité au sérieux, et aujourd'hui je veux parler de la façon dont nous prévoyons de faire notre part pour construire cette communauté mondiale.

Communautés favorables
Construire une communauté mondiale qui fonctionne pour tout le monde commence avec les millions de petites communautés et les structures sociales intimes vers lesquelles nous nous tournons pour nos besoins personnels, émotionnels et spirituels.
Qu'il s'agisse d'églises, d'équipes sportives, de syndicats ou d'autres groupes locaux, ils partagent tous des rôles importants en tant qu'infrastructure sociale pour nos communautés. Ils nous fournissent à tous un sens du but et de l'espoir; validation morale que nous sommes nécessaires et partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes; le confort que nous ne sommes pas seuls et qu'une communauté se soucie de nous; mentorat, orientation et développement personnel; un filet de sécurité; valeurs, normes culturelles et responsabilité; réunions sociales, rituels et un moyen de rencontrer de nouvelles personnes; et un moyen de passer le temps.
Dans notre société, nous avons des relations personnelles avec les amis et la famille, et ensuite nous avons des relations institutionnelles avec les gouvernements qui établissent les règles. Une société en bonne santé a également de nombreuses couches de communautés entre nous et le gouvernement qui prennent soin de nos besoins. Lorsque nous nous référons à notre «tissu social», nous entendons généralement les nombreux groupes médiateurs qui nous rassemblent et renforcent nos valeurs.
Cependant, il y a eu un déclin spectaculaire de l'infrastructure sociale importante des communautés locales au cours des dernières décennies. Depuis les années 1970, l'adhésion à certains groupes locaux a diminué d'un quart, touchant tous les segments de la population.
Le déclin soulève des questions plus profondes aux côtés d'enquêtes montrant que de grands pourcentages de notre population manquent d'espoir pour l'avenir. Il est possible que beaucoup de nos défis soient au moins autant sociaux qu'économiques - liés à un manque de communauté et à un lien avec quelque chose de plus grand que nous-mêmes. Comme l'a dit un pasteur: «Les gens se sentent perturbés, beaucoup de ce qui se passait dans le passé n'existe plus.
Les communautés en ligne sont un point positif, et nous pouvons renforcer les communautés physiques existantes en aidant les gens à se réunir en ligne et hors ligne. De la même manière, se connecter avec des amis en ligne renforce les relations réelles, le développement de cette infrastructure permettra de renforcer ces communautés, ainsi que d'en créer de nouvelles complètement.
Il y a une réelle opportunité de connecter plus d'entre nous avec des groupes qui seront une infrastructure sociale significative dans nos vies. Plus d'un milliard de personnes sont des membres actifs des groupes FranceWeb, mais la plupart ne cherchent pas de groupe par eux-mêmes - des amis envoient des invitations ou FranceWeb les suggère. Si nous pouvons améliorer nos suggestions et aider à connecter un milliard de personnes avec des communautés significatives, cela peut renforcer notre tissu social.
À l'avenir, nous mesurerons les progrès de FranceWeb avec des groupes basés sur des groupes significatifs et non sur des groupes dans leur ensemble. Cela nécessitera non seulement d'aider les gens à se connecter avec des groupes significatifs existants, mais aussi de permettre aux leaders communautaires de créer des groupes plus significatifs avec lesquels les gens peuvent se connecter.
Les communautés physiques les plus performantes ont engagé des leaders, et nous avons vu la même chose avec les groupes en ligne. À Berlin, un homme nommé Monis Bukhari dirige un groupe où il aide personnellement les réfugiés à trouver un foyer et un emploi. Aujourd'hui, les outils de FranceWeb pour les administrateurs de groupe sont relativement simples. Nous prévoyons de créer plus d'outils pour permettre aux leaders de la communauté comme Monis de gérer et de développer leurs groupes comme ils le souhaitent, similaire à ce que nous avons fait avec Pages.
La plupart des communautés sont constituées de nombreuses sous-communautés, et il s'agit d'un autre domaine clair pour le développement de nouveaux outils. Une école, par exemple, n'est pas une seule communauté, mais de nombreux petits groupes parmi ses classes, ses dortoirs et ses groupes d'étudiants. Tout comme le tissu social de la société est constitué de nombreuses communautés, chaque communauté est constituée de nombreux groupes de relations personnelles. Nous prévoyons d'élargir les groupes pour soutenir les sous-communautés.
Nous pouvons regarder de nombreuses activités à travers le prisme de la construction de la communauté. Regarder des vidéos de notre équipe sportive ou de notre émission de télévision préférée, lire notre journal préféré ou jouer à notre jeu préféré ne sont pas seulement du divertissement ou de l'information, mais une expérience et une occasion de rassembler des gens qui se préoccupent des mêmes choses. Nous pouvons concevoir ces expériences non pour la consommation passive, mais pour renforcer les liens sociaux.
Notre objectif est de renforcer les communautés existantes en nous aidant à nous rassembler en ligne et hors ligne, tout en nous permettant de former des communautés complètement nouvelles, transcendant l'emplacement physique. Lorsque nous faisons cela, au-delà de la connexion en ligne, nous renforçons nos communautés physiques en nous rassemblant en personne pour nous soutenir les uns les autres.
Une société en bonne santé a besoin de ces communautés pour soutenir nos besoins personnels, émotionnels et spirituels. Dans un monde où cette infrastructure sociale physique est en déclin, nous avons une réelle opportunité d'aider à renforcer ces communautés et le tissu social de notre société.

 

0GR3TXHD_400x400SR.jpgBringing People Closer Together

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen."

N'attendez pas votre place, créez-la!

 

FranceWeb :

C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous ! C'est notre capital !

2012-07-07 13.22.56.jpgPorter un regard sur les façons de faire de notre groupe comme modèle de société..

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt à Stefan Raducanu  - Président-Fondateur FranceWeb

Mobiliser l’intelligence collective 

Le Mot du Président, Simple e-citoyen

Stefan Raducanu. Président . Tél : +33 1 39 65 50 34.   Contact : stefanraducanu@yahoo.fr

 

Founder & CEO of Facebook Mark Zuckerberg speaks at Facebook's F8 Developers Conference.

The number of Facebook Live videos produced by paid partners more than halved by the end of 2017—and in one case fell by as much as 94 percent—as once guaranteed payments ended and Facebook deprioritized the product, new Tow Center research suggests. 

In an analysis of 17 brands that were paid by Facebook to make live videos for the platform, the number published from April to December 2017 fell by an average of 51 percent when compared to the 12-month period from April 2016 to March 2017.RELATED: The Facebook Armageddon

In March 2016, Facebook reportedly began paying select publishers and personalities to produce Live videos, including BuzzFeed, The New York Times, CNN, HuffPost, and Vox Media. (The Wall Street Journal estimates that these top outlets each received anywhere from 1.2 and 3.1 million dollars in compensation.) Facebook also calibrated the News Feed to prioritize Live videos over other types of content. (For a comprehensive overview of developments around platforms and publishers, see the Tow Center’s timeline.)

Lire la suite

16/10/2016

1, 2, 3, souriez ! Nous avons pensé que cela vous plairait...Nous vous avons préparé de belles surprises pour cet hiver…Nous rêvons tous d’un beau selfie ou d’une belle photo mais combien de fois devons-nous nous y prendre pour qu’elle soit réussie ?

Si l’email ne s’affiche pas correctement, visualiser ici
COURCHEVEL
  MÉTÉO   ENNEIGEMENT   WEBCAMS
Nous vous avons préparé de belles surprises pour cet hiver…
À Courchevel, chaque début de saison réserve son lot de surprises et cet hiver ne déroge pas à la règle ! Découvrez 3 nouveautés qui devraient vous émerveiller…
3 Vallées Selfie au sommet
Nous rêvons tous d’un beau selfie ou d’une belle photo mais combien de fois devons-nous nous y prendre pour qu’elle soit réussie ?

Alors pour vous faciliter la vie et aussi pour vous offrir un souvenir inédit, nous vous avons installé un « spot selfie » : Téléchargez l’application Courchevel sur votre smartphone, un clic, et voilà une photo version panoramique qui s’active à distance pour un souvenir XXL des cimes… vous au milieu !
  1, 2, 3, souriez !  
De nouveaux univers pour vos adorables bambins
Rien n’est trop beau pour vos enfants ! Pendant l’été les moniteurs de l’ESF de Courchevel ont troqué leur ski pour une perceuse et une visseuse afin d’aménager de nouvelles zones ludiques pour que vos enfants progressent tout en s’amusant : scénarisation du village des enfants avec de nouvelles installations féériques et magiques et des animations inédites...
 
 
Une explosion de couleurs au sommet
Cet hiver encore, vous allez en prendre plein les yeux et enrichir votre répertoire artistique !
Œuvres monumentales de Julien Marinetti sur le domaine skiable, sculptures de Richard Orlinski en centre station, covering des cabines des Verdons et de la benne de la Saulire par 10 artistes de street art, personnalisation graffiti d’ensemble de boîtes aux lettres, esprit couture avec les enrubannements de la plasticienne « Rébecca (!) fabulatrice »… l’art s’invite aux sommets et les colore à l’infini !
  Emmenez-moi !  
Nous nous améliorons pour vous
Certaines pistes de la station ont eu droit à un petit lifting !
Pour vous garantir un meilleur enneigement tout au long de l’hiver, la piste Roc Mugnier a été retravaillée et équipée d’enneigeurs. Les Anémones s’est élargie pour vous offrir plus d’espace et vous permettre de skier sans stress. La piste Epicéa se dote d’un slalom permanent ouvert à tous.
Et pour les ultra connectés parmi vous, nous vous avons rajouté un spot wifi en haut du Signal.
Découvrir les zones concernées sur le plan Courchevel
www.courchevel.com
Courchevel l'hiver : 10 décembre 2016 - 17 avril 2017
Facebook Twitter Youtube Instagram Google+ Pinterest
Nous faisons tout notre possible pour varier les contenus de nos emails et sélectionner uniquement des informations susceptibles de vous intéresser. Si toutefois vous n’étiez pas satisfait, vous pouvez nous adresser un email à l’adresse suivante courcheveltogether@courchevel.com ou vous désabonner en cliquant ici.

11:46 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, 3B,Beau,Bon,Bien, Advertising, Agregator, Archive21stCentury, ArchiveWeb21, Art de vivre, Articles, Blog, Communication & relations médias, Courchevel, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, eCitoyen, Exposants, FranceWeb, e-Globalnetwork, Internet, Jeunesse, Le consommateur, LMathieuwebcollection, Monde, MyNewsCenterNavigator, OneGlobalLocal, Partenaires, Poissy en poche, Poissy Ville Connectée, PoissyWebCitoyen, PoissyWorldWide, Pub, Réseau, SELECTION, SmartCity, Social Media Intelligence, Sport, SRU-Electronics, Travel, Tourisme, Un être culturel, Vacances, Voyage, Web,Web,Web | Tags : francewebasso, franceweb, poissywebcitoyen, poissysmartcity, mynewscenternavigator, stefanv.raducanuu, sru-electronics, sociétés du savoir, portails de travail collaboratif, gestion de connaissances, transformation de l'information, km, bi, b2b, b2x, ie, poissy, france, paris, monde, world, network, networking, onegloballocal, ask, belive, stefa de france, stefan le grand, newsletters, people, performance &pay, contact facilitator, newsagregator, business, content, connaissances partagées, participative transformation, francewebsharing, interactive business communities, knowledge, risk and profits, sociotechnical system humankind has over seen, competitive intelligence for you, beyond knowledge, micro-moments, construire des sociétés de savoir avec franceweebasso, courchevel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

14/10/2016

JOEL DE ROSNAY, Surfer la vie – Comment sur-vivre dans une société fluide« , le scientifique pionnier du surf sur la côte basque, auteur ..Vous êtes la multitude !.

La perspective du transhumanisme fait planer la menace d'un monde dans lequel l'homme se trouve en concurrence avec lui-même et crée les conditions de sa propre disparition

joel-de-rosnay.jpeg

« Au transhumanisme, élitiste et narcissique, qui s'adresse à l'individu, je préfère l'hyperhumanisme, qui parle à la société. » (Crédits : Jean-Daniel Chopin)

Scientifique, prospectiviste, l'auteur qui dans "Le Macroscope" en 1975 déjà avait vu venir les révolutions technologiques actuelles, surfe sur la vie comme sur les vagues. A bientôt 80 ans, Joël de Rosnay signe "Je cherche à comprendre. Les codes cachés de la nature", un livre de synthèse qui interroge l'homme et les mystères de l'univers. Grâce aux smartphones, à l'intelligence artificielle et aux réseaux sociaux, il prédit l'émergence d'une "intelligence collective augmentée" qui va engendrer un hyperhumanisme, bien préférable selon lui au cauchemar transhumaniste de la Silicon Valley.

LA TRIBUNE - Vous venez de publier votre nouvel ouvrage, "Je cherche à comprendre... - Les codes cachés de la nature"(*), quel en est le message principal?

JOEL DE ROSNAY - Le mot-clé, c'est « codes ». Les codes qui semblent avoir été utilisés pour programmer la nature et lui conférer une telle unité, une telle harmonie, que je décris en évoquant notamment la suite de Fibonacci ou le nombre d'or. Mais aussi les codes qui programment la société, le code social, le Code pénal, le code des impôts, le Code de la route... et même le code PIN. Et encore, les codes sources qui ouvrent la possibilité de créer une intelligence artificielle et du deep-learning.

La perspective du transhumanisme fait planer la menace d'un monde dans lequel l'homme se trouve en concurrence avec lui-même et crée les conditions de sa propre disparition. Mais il existe peut-être des solutions alternatives. Plutôt que l'intelligence artificielle, nous pouvons opter pour une intelligence augmentée collective nourrie de réflexion et de spiritualité. Plutôt que le transhumanisme, viser l'hyperhumanisme.

À qui s'adresse votre livre ?

Je l'ai d'abord écrit pour moi. L'harmonie de la nature que j'y décris a changé ma façon de voir les choses et a conforté mon espoir dans un avenir positif. Mais il s'adresse à la fois au grand public, aux politiques, aux industriels - qui aujourd'hui, sont dans une vision catégorique, séquentielle, analytique, pyramidale... J'essaie de montrer pourquoi il faut briser ces catégories. La structure de l'organisation sociétale, pyramidale et hiérarchique, qui elle-même découle d'une volonté d'exercice solitaire du pouvoir -le « libido dominandi » de Machiavel-, constitue l'un des plus grands freins à l'avènement de cette société que j'appelle de mes vœux.

Qu'est-ce qui vous donne néanmoins espoir ?

La montée de cette génération mondiale, née avec les réseaux sociaux et les nouvelles technologies, me donne le sentiment que l'on peut faire quelque chose ensemble. Ces jeunes, qui sont à la recherche d'un rôle plutôt que d'un job, bouleversent totalement le monde du travail. En France même, on compte 2,8 millions de slashers (qui cumulent plusieurs emplois) ou freelancers (qui sont à leur compte). Mais, curieusement, ni les politiques ni même les écrivains ne le voient. Ils ne font pas confiance à cette génération montante. Être majoritaire ne suffit pas tant que les détenteurs actuels du pouvoir ne leur font pas confiance, ne les laissent pas expérimenter... Emmanuel Macron, par exemple, est d'une génération qui a compris cette montée en puissance des jeunes et qui a confiance en ce qu'ils font.

On voit néanmoins fleurir des initiatives innovantes dans certaines villes ou au sein de certaines entreprises...

C'est vrai. Les villes et les entreprises, du moins certaines d'entre elles, sont très en avance  sur les États. Par exemple, à l'instar de Copenhague, elles sont de plus en plus nombreuses à viser 100% d'énergies renouvelables d'ici à 2030 ou 2040. Malgré l'intermittence de certaines énergies renouvelables, elles y parviendront grâce à des économies d'énergie, de l'efficacité énergétique, des réseaux intelligents et un mix énergétique adapté aux ressources locales. Je ne pense pas qu'il faille continuer d'investir des milliards dans des modes de production d'énergie centralisés comme les EPR qui, en outre, sont de plus en plus coûteux, alors que le prix des énergies renouvelables, au contraire, n'en finit pas de baisser dans le monde entier. Dans le même temps, la France est un des pays les plus avancés d'Europe en matière de smart grids.

On voit même, à Québec ou à Brooklyn, des habitants s'échanger l'électricité solaire qu'ils produisent en utilisant la Blockchain.

De façon plus générale, les villes sont l'avenir du monde. Elles concentrent les crises économique, écologique, humaine, la crise de l'emploi, celle du logement... et donc les solutions pour y remédier. Une ville fonctionnant en économie circulaire est un modèle de sauvetage du monde. C'est sur ces principes d'écologie intelligente et d'économie circulaire que j'ai accompagné l'Île Maurice - où je suis né et où j'ai vécu - dans le cadre de "Maurice Île durable" (MID). Si on peut le faire à Maurice, alors on peut le faire partout.

Vous opposez à l'intelligence artificielle une intelligence collective augmentée: comment la bâtir?

J'ai dit que j'ai moins peur de l'intelligence artificielle que de la bêtise naturelle! Mais je crois plus à l'« intelligence collective augmentée » que j'évoquais déjà dans mon livre "Le Macroscope", en 1975! Grâce aux smartphones, à l'intelligence artificielle, à la robotique, auxquels s'ajoute le pouvoir de l'interconnexion des uns avec les autres, nous devenons plus que nous-mêmes. Nous pouvons démultiplier nos capacités. Nous sommes à la veille d'une mutation de l'espèce humaine qui va advenir dans le siècle qui vient.

Aujourd'hui, ce potentiel est occulté par la concurrence, la compétition, la volonté de pouvoir... mais l'empathie, l'altruisme, la reconnaissance de la diversité, le partage, l'art, l'amour... permettraient de faire émerger cette nouvelle espèce humaine.

À l'inverse du transhumanisme - élitiste, égoïste et narcissique, qui s'adresse à l'individu et son rêve d'immortalité, l'hyperhumanisme parle à la société et peut conduire à une collectivité mieux organisée, respectueuse, capable de créer une nouvelle humanité.

Je reconnais qu'il s'agit d'un pari. Plutôt qu'optimiste, je me considère comme positif, constructif et pragmatique. Dans ce livre, j'ai voulu témoigner de ma confiance en notre capacité de construction collective de l'avenir, grâce à l'intelligence augmentée qui nous incite à être encore plus humain qu'aujourd'hui.

Depuis quarante ans, vous avez anticipé toutes les grandes tendances de la société. Vous est-il arrivé d'être surpris ou déçu par rapport à ce que vous aviez pressenti?

C'est vrai qu'en cinquante ans, j'ai vu venir les tendances, avant les autres. Et je ne me suis pas trop trompé. Ce « pattern recognition » apparaissait déjà dans Le Macroscope en 1975. Mais je dois reconnaître que j'avais sous-estimé la rapidité avec laquelle la robotique a modifié nos sociétés. Dans un autre registre, je n'avais pas saisi dans toute son ampleur la montée en puissance de nouvelles valeurs portées par les Millennials, cette génération qui, en dix ou quinze ans, impose une vision totalement nouvelle de la société. En revanche, j'avais nettement surestimé la capacité des politiques à se rénover eux-mêmes et à sortir de cette vieille école pyramidale. Seuls Emmanuel Macron et NKM sont d'une génération qui a compris la montée au pouvoir de la jeunesse et expriment une confiance en eux et en leur dynamisme.

Aujourd'hui, n'êtes-vous pas inquiets de la puissance des GAFA [Google, Apple, Facebook, Amazon] et autres NATU [Netflix, Airbnb, Tesla, Uber]?

En effet, le "solutionnisme" de la Silicon Valley, qui veut changer le monde par la technologie, m'inquiète. Les Gafa, ce sont des entreprises-Etats, dont la capitalisation boursière équivaut à la richesse totale de certains pays. Ces véritables monopoles numériques transversaux se heurtent à des États-nations qui ne le sont pas du tout. Ce sont avant tout des plateformes d'intelligence collaborative, bien plus que des sites de e-commerce.

Grâce au big data, ils créent de la valeur ajoutée à partir des informations que nous laissons chez eux et la revendent à d'autres. Cela crée une situation gagnant/gagnant très curieuse.

Mais nous pouvons lutter contre ces conditions monopolistiques en utilisant les mêmes outils, grâce à la co-régulation citoyenne participative, qui permet de passer de la société de l'information à celle de la recommandation. C'est le "citizen feedback" dont je parlais dans Le Macroscope. Cela répond aux attentes de ces jeunes à la recherche d'un rôle plutôt que d'un job, et à celles des entreprises qui aspirent à endosser, elles aussi, un rôle sociétal. Ce changement va se faire par auto-évaluation. Au-delà des votes, des sondages, des référendums, les nouveaux outils permettent une auto-évaluation collective et en temps réel de nos actions collectives. C'est ce qui a été fait concernant le taux de pollution observé lors de la journée sans voiture.

Cela me semble une piste nettement plus prometteuse que de s'opposer à la croissance des Gafa et des Natu par une réglementation d'interdiction, dont l'impuissance actuelle de l'Union européenne montre bien qu'elle ne fonctionne pas.

Votre livre se termine sur une évocation de la spiritualité. N'est-ce pas en contradiction avec votre profil de scientifique?

Je parle en effet de spiritualité et d'émerveillement, deux mots étranges pour un vulgarisateur scientifique. Mais je ne suis pas le premier à être émerveillé par l'unité et l'harmonie de la nature... Einstein, Spinoza, Pythagore ou encore Jacques Monod l'ont été avant moi. Lorsqu'on observe cette perfection, on ne peut que se demander ce qu'il y a derrière. On dirait que tout a été fait pour aboutir à cette harmonie. Pour beaucoup, la réponse à cette question est « Dieu ». Mais je ne suis pas dans une approche religieuse, du rite, du dogme. Néanmoins, comme mes amis Hubert Reeves et Yves Coppens, je m'interroge sur cette forme d'organisation inexpliquée qui pose question. Le scientifique que je suis avoue ne pas connaître la réponse. C'est un « mystère inexplicable, mais présent ». Dans mon livre, je fais référence à la tapisserie de la licorne. La plupart des gens ne voient que le résultat, sublime. Mais les scientifiques ou les philosophes vont voir derrière la tapisserie pour essayer d'interpréter les motifs. Je ressens un sentiment de spiritualité laïque, émergeant de l'unité, qui m'incite à donner du sens à ma vie et à transmettre.

Propos recueillis par Philippe Mabille et Dominique Pialot

(*) "Je cherche à comprendre... Les codes cachés de la nature", de Joël de Rosnay, Editions Les liens qui libèrent (LLL), 165 pages, 17,50 euros.

Joël de Rosnay, espèce humaine, mutation, transhumanisme, hyperhumanisme, Silicon Valley, révolutions technologiques, prospective, univers, smartphones, intelligence artificielle, réseaux sociaux, intelligence collective augmentée,

 francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso Et L'Homme créa la Vie

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebasso

Le macroscope

Vers une vision globaleJoël de Rosnay(Auteur) Paru en mars 2014Essai (poche)
 

 

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebassoSurfer la Vie : le nouveau livre de Joël de Rosnay - Surf Prevention

blog.surf-prevention.com/2012/04/11/surfer-la-vie-livre-joel-de-rosnay/
11 avr. 2012 - Dans ce nouveau livre, « Surfer la vie – Comment sur-vivre dans une société fluide« , le scientifique pionnier du surf sur la côte basque, auteur ...

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebassoSurfer la vie de Joël de Rosnay - YouTube

▶ 2:23https://www.youtube.com/watch?v=YxBO8ty5LL8
23 avr. 2012 - Ajouté par TripleCBordeaux
Joël de Rosnay nous parle de son livre "Surfer la vie" qui sort le 16 mai aux éditions Les liens qui libèrent.
 

francewebasso,franceweb,poissywebcitoyen,poissysmartcity,mynewscenternavigator,stefanv.raducanuu,sru-electronics,sociétés du savoir,portails de travail collaboratif,gestion de connaissances,transformation de l'information,km,bi,b2b,b2x,ie,poissy,france,paris,monde,world,network,networking,onegloballocal,ask,belive,stefa de france,stefan le grand,newsletters,people,performance &pay,contact facilitator,newsagregator,business,content,connaissances partagées,participative transformation,francewebsharing,interactive business communities,knowledge,risk and profits,sociotechnical system humankind has over seen,competitive intelligence for you,beyond knowledge,micro-moments,construire des sociétés de savoir avec franceweebassoL’Âge de la multitude – Le livre

Et si nous étions, sans le savoir, les principaux acteurs de l’économie numérique ? Si nos vies, nos interactions, nos créations étaient la source déterminante de la valeur et de la croissance de l’économie ? Si les stratégies du futur consistaient à capter cette puissance qui est en nous ?

Telle est la thèse de ce livre.

La révolution numérique est derrière nous. Des milliards d’êtres humains sont aujourd’hui instruits et informés, équipés et connectés. Leur désir de créer, de communiquer et de partager n’a jamais rencontré autant de possibilités de passer à l’acte. Ces milliards d’individus composent une « multitude » puissante, mouvante et active, qui bouleverse l’ancien ordre économique et social et ouvre la voie au troisième âge du capitalisme.

La multitude est désormais la clef de la création de valeur dans l’économie. Qui sait susciter, capter et redistribuer la créativité de la multitude peut devenir un géant de l’économie numérique. Qui accepte et nourrit la multitude peut gouverner avec une efficacité jamais atteinte. A l’inverse, qui ne voit pas que l’essentiel de l’intelligence et de la puissance est en dehors de son organisation risque de se faire balayer par les champions de l’économie numérique : ceux qui, par des innovations radicales, font alliance avec la multitude. La multitude est devenue la clef du succès des organisations. Elle est la richesse des nations d’après la révolution numérique.

L’Âge de la multitude dresse la fresque de la transformation en cours. Il offre une synthèse originale des évolutions techniques, économiques, sociales et politiques en cours, puisant à la fois dans l’histoire du numérique et dans son actualité la plus récente. C’est surtout un essai ouvrant de nouvelles perspectives sur l’analyse de la valeur, la stratégie des entreprises, la politique industrielle et la démocratie elle-même.

12:26 Écrit par franceweb dans 21CenturyWebArchive, Agregator, Apprentissage, ArchiveWeb21, Art de vivre, Articles, Blog, Citoyen, Collaborative, Collections, Collectivité, Community, Conseil, Culture, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, eCitoyen, Evénements, Exposants, FranceWeb, e-Globalnetwork, FranceWebAsso, Groupes, Ile de France, Innovation, International, Internet, Joël de Rosnay, Ma Bibliothèque, Madeleine et Stefan Raducanu de FranceWeb, Monde, OneGlobalLocal, Other News, Partenaires, Poissy Ville Connectée, PoissyWorldWide, Recherche, Réseau, SmartCity, Social Media Intelligence, SRU-Electronics, Un être culturel, Web,Web,Web, Work, World, YouTube | Tags : francewebasso, franceweb, poissywebcitoyen, poissysmartcity, mynewscenternavigator, stefanv.raducanuu, sru-electronics, sociétés du savoir, portails de travail collaboratif, gestion de connaissances, transformation de l'information, km, bi, b2b, b2x, ie, poissy, france, paris, monde, world, network, networking, onegloballocal, ask, belive, stefa de france, stefan le grand, newsletters, people, performance &pay, contact facilitator, newsagregator, business, content, connaissances partagées, participative transformation, francewebsharing, interactive business communities, knowledge, risk and profits, sociotechnical system humankind has over seen, competitive intelligence for you, beyond knowledge, micro-moments, construire des sociétés de savoir avec franceweebasso | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu